Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Lun 14 Oct 2019, 05:25
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Ven 13 Sep 2019, 21:07  −  Sujet du message : [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 21 ans · 235 posts
Inscription : 29 Juin 14
A travaillé sur :
Ma page NetoWiki !
Créateur : Atlantis, Mono d'Halloween : clic.
Acteur et figurant : Pas mal de trucs :>
Membre des Chinchilheart : La Gare (Monos Sabotés 2016), Retour vers le trébuchet (Monos Sabotés 2018)

Image

Waël, El Hami, le Veilleur, tous ces noms pour celle qui veille à la bonne marche d'un cycle qui se répète sans cesse devant ses yeux, au coeur du désert.
Guidée par les signes, mais y prête-t-elle encore attention ? Quand on peut revenir indéfiniment en arrière, prend-on le risque de laisser le monde quitter ses rails...
Que faire quand tout parait parfaitement rodé sur fond d'infini, un cycle supposé se briser de lui même pour laisser apparaitre un idylle.
Il faudra peut-être un grain de sable dans les rouages.
Un grain de sable dans le désert.

الحامي

Une saga de l'été écrite par Mohiedx et réalisée par Khelian.


Bravo Netophonix

Image



Épisodes (via https://2019.sagadelete.fr) :

Dichotomie Perdue :


Dislocation Primaire :


Direction Primordiale :


Dimension Propédeutique


Pérennisation Divine :


Distribution :

Waël: Ranne Madsen
Shâdy: Mohiedx
Lara: Farah
Mahir: Amine
Narratrice: Gwenaëlle
El Muhandis: Kenjiin
Caël: Khelian
Esfandiar: Aymer


Musiques utilisées :

Sacred Lake Gazaca - Europa Barbarorum (Morgan Casey & Nick Wylie)
Astronomy - Secret Treaties (Blue Öyster Cult)

Campaign 6 (Arabic Summer) - Rome: Total War (Jeff Van Dyck)
Unpleasant Sonata - Nostril (Igorrr)

Forest Kingdom - NieR: Automata (Keiichi Okabe)
Ω - Guilty Crown (Hiroyuki Sawano)
Veteran of the Psychic Wars - Fire of Unknown Origin (Blue Öyster Cult)
Killer Queen - Oracle (Oracle)
Memories of Dust - NieR: Automata (Keiichi Okabe)

Fire of Unknown Origin - Fire of Unknown Origin (Blue Öyster Cult)
Entering the Light - A Dream in Static (Earthside)
Mob Mentality - A Dream in Static (Earthside)
Memories of Dust - NieR: Automata (Keiichi Okabe)

Close to me - A Fair Dream Gone Mad (In the Silence)
A Dream of Earth - The Xun Protectorate (Khonsu)

Image
Image


Dernière édition par Khelian le Sam 28 Sep 2019, 12:56, édité 8 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu 19 Sep 2019, 10:10  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1016 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Et la dernière saga !

Ce que je retiens: une idée de départ trèèèèèèèès intéressante, vraiment !
Il y a beaucoup de bien et des trucs qui me gêne.
Déjà j'ai l'impression d'écouter le côté de Jencyo Rêva qui m'énerve: le côté sérieux épique trop présent, ça retire toute l'importance d'une scène et met en valeur toutes les autres, le rythme en est perturbé, donc j'ai trouvé la saga très lente.
Le jeu d'acteur est plutôt bon dans l'ensemble, mais de temps en temps il y a du sous jeu chez plusieurs acteur.ices.
Les musiques dans les premiers épisodes sont vraiment bons, à partir de l'épisode 3, ils me sortaient de l'épisode, les morceaux sont en déphasage à mes oreilles.
L'écriture est bonne, c'est bien écrit. Mais beaucoup trop de blabla pour moi, il y a beaucoup de parties qui auraient pu être raccourcis, ça participe à la lenteur de la saga.
Mais le scénario général est bon.

Étrangement je préfère Le Destructeur de l'année dernière même si d'un point de vue technique, le veilleur est largement mieux.


Bref une saga qui manque un peu de rythme mais qui a une idée d'histoire très intéressante.

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 21 Sep 2019, 00:51  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 21 ans · 235 posts
Inscription : 29 Juin 14
A travaillé sur :
Ma page NetoWiki !
Créateur : Atlantis, Mono d'Halloween : clic.
Acteur et figurant : Pas mal de trucs :>
Membre des Chinchilheart : La Gare (Monos Sabotés 2016), Retour vers le trébuchet (Monos Sabotés 2018)
Alors merci beaucoup pour ton retour ! (pas très vivant, ce topic :p)

Déjà, il faut savoir que comparé au Destructeur, là on s'y est pris... À l'arrache ? Enfin ça s'est passé de manière bien moins organisée et plus décousue... Ce n'est pas la même ambition, de fait !

Ravi que l'idée de départ te plaise, et je pense que Mohié en sera content aussi, vu qu'il est entièrement responsable de l'écriture du script.
Étant donné que c'est sa "première fois", il essuie les plâtres : c'est sa première création audio, son premier scénar, la première fois qu'il dirige des acteurs, etc.

Pour les jeux d'acteurs parfois un peu hasardeux, je dois dire qu'il y a une bonne part de bricolage. Mon comparse n'en ayant pas l'habitude a pu oublier d'anticiper des choses qu'avec plus d'expérience, tu remarques davantage. On a eu des conditions d'enregistrement différentes pour pas mal de gens, et il faut dire qu'on n'est pas allés chercher beaucoup autour : en fait à l'exception de Ranne et Aymer, tout le monde fait partie de notre famille :D (voilà, c'était le trivia enjoy). Donc beaucoup de "primo-comédiens" également. Ça n'est pas une tentative d'excuse, juste une explication ^^

Pour ce qui est des musiques : j'avais conscience de faire une sorte de cassure, que je déplore, entre les deux premiers épisodes et les trois derniers.
Mais je tenais à intégrer les musiques de cette deuxième partie, qui correspondent à l'idée qu'on avait en tête pour cet univers : retro-futuriste bien qu'oriental, avec un côté Metal Hurlant (l'utilisation de Veteran of Psychic Wars est une référence directe). Personnellement je trouve que certaines s'intègrent bien, d'autres moins... Mais sur la fin on était justes niveau temps, donc on a dû intégrer ce qui "passait".
Dans ma tête, en mixant, cette progression des musiques faisait sens à la lumière de ce qu'on découvre de l'univers : d'abord très intégrées dans le climat désertique qui nous est présenté, on suit au fur et à mesure la progression de Waël et Shâdy vers le coeur technologique de ce monde, ce que j'ai d'abord voulu symboliser dans son aspect "rustine sale" par du rock 80s puis dans les installations de la citadelle par du rock moderne et plus progressif, tout en intercalant des musiques évocatrices du désert pour rappeler le contexte. Je conçois que ça puisse donner un aspect Frankenstein... C'est une décision consciente, peut-être mauvaise mais assumée.

Pour ce qui est de l'histoire... Je vais faire notre auto-critique (descendre mon scénariste quoi), et dire ce que j'ai déjà dit avant la prod' : c'est rushé. Dans un sens scénaristique.
Les scènes s'enchaînent de façon logique et bien pensée mais sont trop au service de la conclusion... On a une progression unilatérale qui ne respire que par la réal, sans prendre de temps pour s'attacher ou connaître les personnages ni beaucoup découvrir les lieux autrement que par la narration, jusqu'au dernier épisode et son dialogue très long qui fait baisser la tension.
Ce qui pourrait sembler paradoxal sachant que tu as trouvé ça lent, mais la lenteur n'est pas due, à mon avis, au rythme du scénario dans son squelette, mais plutôt dans son écriture :
C'est verbeux. À imputer au background "théâtre" de mon camarade, je suppose, mais ouais, les répliques pourraient être plus efficaces, plus courtes. On en vient à rallonger par le dialogue des actions qui pourraient s'enchaîner bien plus vite.
Cela dit il faut reconnaître, d'après moi, que les dialogues sont bien écrits, surtout pour une première.

Le côté Jencyo Rêva sérieux... Oui et non. On peut imputer ça à la progression constante vers la scène finale un peu trop évidente, mais j'ai quand même essayé de parsemer l'histoire de petite touches d'humour discrètes (Waël qui frappe Muhandis ce qui met fin à la musique, Esfandiar et son incroyable "C'est quoi ça" qui vient d'une impro lors de l'enregistrement, plusieurs mimiques de Lara... Bon c'est pas à se taper la cuisse mais je trouve que ça rajoute par moment des pointes de légèreté. Mais c'est vrai que le scénar prend peu la peine de souffler...


Bon, là vous vous dite que je suis un salaud de descendre Mohiedx, et vous avez raison.

Passons à la technique.

Quand j'ai réalisé le Destructeur, ça a été l'occasion pour moi de découvrir complètement Reaper. Je n'y avais jamais touché avant. Donc je suppose que nombre d'automatismes se sont installés qui ont optimisé la manière dont j'ai mixé le Veilleur... Et je suppose que certains de mes gimmicks sont en place. En fait, j'ai monté plusieurs scènes aux enceintes en vocal sur Discord avant de les rééquilibrer après. J'ai pas mal bricolé pour récupérer ce qu'il me manquait parfois des rushs, adapter les scènes : moi qui mixe, c'est 95% d'impro de toutes façons.
Peut-être que cette expérience en plus fait que le Veilleur est plus propre que le Destructeur.
Pour ma part je le trouve aussi moins audacieux, plus sage, et pas toujours super inspiré non plus.

Je noterai que certaines ambiances sont assez pauvres, n'ayant pas eu le temps de vraiment les étoffer, notamment le centre où Shâdy parle à l'IA, où le son est purement porté par la reverb et la musique.

En y pensant, peut-être que l'avancée majeure dans la propritude depuis l'an dernier c'est que j'ai découvert comment empêcher mes reverbs de se couper très salement :D

Enfin bref, j'ai donné un certain nombre d'éléments de contexte.
Je suis très heureux que tu aies bien aimé, avant tout pour Mohié dont c'est la première création et qui mérite selon moi plus de félicitations et d'encouragements que moi pour son boulot.

Merci encore pour ton avis Lorendil, et les autres, n'hésitez pas à nous dire aussi ce que vous avez pensé du veilleur :>

Image
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 22 Sep 2019, 01:22  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Postulant(e)
Postulant(e)
1 posts
Inscription : 21 Septembre 19
Voilà enfin une belle découverte !

Jeu : un ensemble plutôt cohérent, les disparités sont souvent effacées par la qualité du jeu de Shâdy et de la narratrice, ainsi que par la justesse de quelques personnages secondaires qui amènent de la légèreté.

Musique : des choix exquis et étonnants pour un environnement sonore en accord avec le thème et l’avancement du sujet ; aucune lenteur à déplorer, au contraire : une atmosphère orientale et dépaysante qui suit le texte.

Écriture : une saga superbement écrite ! Plusieurs idées proprement révolutionnaires : briser la cyclicité et sa répétition non-différenciée, y substituer la responsabilité individuelle en se débarrassant d’un dieu extérieur et sourd ; certes, une vision a priori existentialiste ...dépassée ici haut la main par l’intronisation non pas de l’humain dans son unicité, mais du couple !
Voilà la dualité affirmée à l’intérieur même d’un même niveau ontologique ! Une vision non pas romantique, mais dans la joie post-apocalyptique de l’écrivain démiurge ! Et les subtilités ne cessent d’étonner, surtout dans le soin minutieux du détail (le Veilleur est une femme, les chiffres choisis des occurrences, l’adéquation entre le caractère des personnages et leur langag etc.)

Bilan : une saga réussie surtout dans l’écriture, réjouissante par sa profondeur et les propositions philosophiques affirmées ! Un rythme en adéquation avec les moments de l’histoire ; ce qui parait sérieux au début s’enjolive dans la voix de Shâdy le chanteur et grâce à l’esquive ontologique de la fin.
Une saga aussi complexe et binaire que la dualité de l’amour et de la rencontre, salutaires dans leur répétition -cette fois différenciée- dans la recherche d’intensification !
Un ensemble exigeant surtout par rapport aux oreilles qui doivent bien activer leurs neurones pour saisir le sens !
Bravo pour cette « première fois »!


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar 24 Sep 2019, 08:26  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
24 ans · 188 posts
Inscription : 14 Novembre 15
A travaillé sur :
Co-fondatrice et Administratrice d'Oriog
Créatrice : L'Invasion - Tout Réécrire - Je T'Haine Maman - Et pleins de monos.
Co-Créatrice : Out Of Control - Dans l'attente à voix basse... - Mise à Jour - VOIX - Issue Dérobée - Convergence - ZAP
Hé beh, difficile de passer après le commentaire au dessus haha x)

Personnellement, j'ai bien aimé, la technique est propre, le tout est vraiment immersif. Mais... Je suis peut être un peu trop stupide pour cette saga haha, car j'ai pas tout à fait bien saisi l'ensemble, et ça m'a paru peut être un peu... nébuleux ? Confus ? Tant pis XD

Bref, beau boulot, ça a dû être un sacré challenge à écrire et à réaliser, belle perf o/

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 25 Sep 2019, 02:04  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 21 ans · 235 posts
Inscription : 29 Juin 14
A travaillé sur :
Ma page NetoWiki !
Créateur : Atlantis, Mono d'Halloween : clic.
Acteur et figurant : Pas mal de trucs :>
Membre des Chinchilheart : La Gare (Monos Sabotés 2016), Retour vers le trébuchet (Monos Sabotés 2018)
Merci pour ces deux retours... disparates (c’est le moins qu’on puisse dire).

Déjà :
@Rosacées, merci pour ton enthousiasme... presque submergeant haha ! (faites qu’on dise ça de mes propres scénarios un jour). Ça fait chaud au cœur en tout cas et c’est un peu dithyrambique mais tu as cerné une bonne partie des enjeux et idées qui ont motivé cette histoire.

@Ranne : mais non tu n’es pas stupide ! Si comprendre une saga de l’été était un test d’intelligence ça se saurait :D et personne n’a à se sentir stupide vis à vis de ça !
C’est volontairement « nébuleux », en tout cas, pas forcément facile d’accès j’imagine. C’est un choix d’écriture, pour le meilleur ou pour le pire :p

J’en profite pour souligner que « je n’ai pas compris » est un retour tout à fait légitime pour une série.

Quelque chose que je peux faire, déjà, c’est résumer ce qu’il se se passe dans la série de façon plus concise, si cela peut aider certains !
Et si jamais quelqu’un le souhaite on pourra rentrer dans des détails plus thématiques :>

Episode 0 : Ce monde est un désert, où la dualité, la cyclicité et les signes sont des problématiques primordiales. Waël, femme qui cultive une façon de parler mystérieuse, accompagne une autre personne, Lara, dans un voyage pour rencontrer les chefs des tribus qui peuplent le désert, tandis qu’une tempête de sable semble s’annoncer.

On apprend ensuite qu’au centre du désert se trouvent les ruines d’une ancienne civilisation disparue, depuis lesquelles Waël opère en tant que Veilleur : elle gère le devenir des tribus en leur distribuant au compte-gouttes ses secrets technologiques, maintenant un certain statu quo.

Ailleurs, un homme, Shâdy, découvre une intelligence artificielle dans un lieu mystérieux.


Épisode 1 : Waël et Lara rejoignent le territoire d’une tribu, celle des Lahir, où un des Muhandis, les intermédiaires de Waël pour la transmission des technologies, informe cette dernière d’une anomalie, un sabotage dans les fermes souterraines qu’elle a introduites. Suspectant Shâdy, elle ne se méfie pas assez et tombe dans un piège de celui-ci qui déclenche un éboulement.

Episode 2 : Grâce à un bouclier magnétique , Waël échappe à l’éboulement mais comprend que Shâdy est déjà dans les ruines du centre. Pour des raisons obscures, elle décide donc de s’y rendre en vitesse. Sachant que le piège avait pour but de la ralentir en bloquant les accès souterrains qui y mènent, elle envoie l’apprenti du Muhandis chercher un véhicule qui lui appartient et passe par le palais pour y prendre un raccourci secret au grand dam du chef de la tribu.
Mais Lara la force à la laisser l’accompagner et elles se mettent en route vers les ruines.

Pendant ce temps Shâdy, conversant avec l’IA de ces même ruines, apprend qu’elles sont celles d’une ancienne ville hautement évoluée, dont les savoirs furent peu à peu corrompus jusqu’à sa chute finale.
Néanmoins, certains individus qui avaient prévu cette chute mirent au point un projet d’envergure : après s’être plongés dans le sommeil le temps que passe la catastrophe et avoir préparé des infrastructures , ils se disséminèrent dans le désert, devenant les tribus.
Parmi eux, Waël, qui fut chargée d’un programme bien précis : un cycle de reboots.
Grâce à des puces implantées dans les habitants du désert, il lui est possible de transférer un scanner de leur conscience dans le passé, en le téléchargeant dans une version antérieure de leur puce, effaçant les données cérébrales de qui ils étaient auparavant.
Shâdy apprend ainsi que ce reboot a eu lieu un grand nombre de fois, et qu’il a déjà découvert töutes ces informations lors de deux autres précédentes occurrences, pour tout oublier lorsqu’elles ont été rebootées.
L’IA lui apprend qu’il était là première fois tombé sur elle par erreur, alors qu’il accompagnait Waël dans ces ruines, et que suite à l’incident, elle n’avait plus voulu l’amener aux ruines.
Il se demande alors ce qui l’avait motivée à l’y emmener en premier lieu.


Episode 3 : À bord du véhicule de Waël, Lara et elle subissent les dégâts de la tempête alors qu’elles traversent les immenses anciennes décharges qui bordent les ruines.
Shâdy réalise que l’improbable plan de Waël vise à responsabiliser les humains en incluant à chaque reboot les avancées morales acquises dans l’itération précédente, et que toute l’opération et la question de son arrêt sont laissés à l’arbitraire d’une personne unique, et trouve tout ça absurde.
L’IA lui apprend alors qu’il fut également instigateur de ce projet et qu’il a pour tâche de décider pour Waël quand il faut stopper les reboots.
Atteignant le centre des ruines avec Lara, Waël commence à révéler à cette dernière des éléments de l’identité de Shâdy et de la nature de ce qui est à l’œuvre alors.
Shâdy consulte dans la salle principale du qg de Waël, une vidéo d’archive montrant la dernière réunion des instigateurs du projet avant sa mise en œuvre. Parmi eux, tous les actuels chefs de tribus, dont fait partie Lara. On voit alors le changement d’attribution du rôle de veilleur depuis Shâdy vers Wael, et l’idée de cette dernière de faire du premier son garde-fou, avec les attributions évoquées plus haut.
Waël et Lara font alors irruption dans la salle, la première prononçant les phrases de la vidéo en synchro, car elle la connaît par cœur, l’autre estomaquée de ce qu’elle vient d’apprendre sur son identité.


Episode 4 : Au cours d’un long dialogue, Waël et Shâdy s’expliquent et exposent leurs griefs : elle y évoque son infinie solitude, la peur de l’impossibilité de le contrôler, alors qu’elle se reposait sur sa présence pour tenir le coup jusqu’à ce qu’il découvre pour la première fois la vérité et qu’elle doive cesser d’être proche de lui, l’incertitude quant au futur qui pourrait advenir en dehors du cycle des reboots.
Il lui reproche de maintenir ce statu quo par peur, sans laisser sa chance à l’humanité, et ce surtout pour des raisons égoïstes.
Elle émet alors des propositions d’alternatives folles ou insatisfaisantes, et au terme de la conversation, malgré l’angoisse de Waël, Shâdy parvient à la convaincre d’en finir avec les cycles, et de laisser le temps reprendre son cours normal avec la nouvelle humanité qu’elle a forgée.
Comment cette restructuration prend exactement place est laissé volontairement à interprétation.
Le Veilleur se finit sur une dernière narration de l’iA qui évoque le futur que laissent alors advenir les protagonistes.


VOILÀ. Écrit à 2h du mat crevé sur un vieux portable donc sûrement amené à être remanié.

Encore une fois, n’hésitez pas à poser des questions ou critiquer- personne n’aura l’air bête. ^^

Image
Image


Dernière édition par Khelian le Jeu 26 Sep 2019, 23:01, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 25 Sep 2019, 20:39  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
36 ans · 591 posts
Inscription : 14 Décembre 10
Plein d’idées dans cette série qui (comme beaucoup dans cette édition) sort drôlement du commun. Je serai assez intéressé par un retour de ta part sur les origines du projet et de sa localisation même si une utilisation des musiques de Nier Automata me donne des pistes.

De manière générale, si j’ai bien aimé l’univers créé, j’ai trouvé l’ensemble un poil dense en dialogues et explications ce qui a eu pour effet de rapidement me perdre sans me laisser vraiment le temps de m’attacher aux personnages. Sur un univers de la sorte, un déroulé bien plus clair et plus axé sur la découverte par les personnages m’aurait sans doute plus plu.

Cependant, il y a plein de bonnes choses et j’ai hâte de découvrir tes prochaine créations !

Retrouvez mes fictions sur : http://www.studiotjp.com


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Jeu 26 Sep 2019, 21:12  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Postulant
Postulant
Avatar de l’utilisateur
Masculin 18 ans · 7 posts
Inscription : 20 Mars 18
A travaillé sur :
Monos-Sabotés: Le retour vers le Trébuchet.
Saga de l'été 2018: Le destructeur
Saga de l'été 2019: Le veilleur ; الحامي
Et bien écoutez, je suis honoré de ces retours !! Je pense que l'essentiel a été dit par Khelian un peu plus, je ne reviens donc pas dessus, si ce n'est pour remercier.

Mais pour te répondre @Francois TJP, pour les origines du projet je me suis vachement inspiré dans l'idée que je me faisais de l'univers; c'est à dire quelque chose à la frontière entre de la fantasy et de la S-F post-apo. Donc en l’occurrence on peut penser à Nier Automata ou bien entre autre, Horion Zero Dawn.
Il faut imaginer une sorte d'univers désertique, quelque chose s'apparentant au peuplade désertique arabe (seulement dans le fonctionnement, pas forcément la culture ou autre). D'où la présence de nombreux mots arabes. Au delà de cette ambiance pseudo-orientale, il n'y a pas réellement de lieu précis, on dans le cadre d'une Utopie, basé sur un monde détruit! il faut majoritairement imaginer des regs des ergs et quelques petites zones de verdure extrêmement éparse et rare à l’effigie d'oasis.

De manière générale, je voulais un monde tribale articulé autour d'un être (le veilleur). A l'origine, ce veilleur était dans le vrai, il correspondait le "héro" de l'histoire (là ou maintenant shâdy a en quelque sorte pris ce rôle). Et ce veilleur devait affronter un homme pragmatique, et prêt à tout (dont la violence) pour rompre le cycle. La résolution devait être incertaine, avec les deux personnages montrant qu'ils comprenaient l'autre mais ne pouvaient le rejoindre.
De là l'idée du duo est venu, et j'ai décidé de baser ma réflexion dessus, pour quelque chose de moins accès sur l'action (à la différence de la première idée), que quelque chose basé sur le symbolique et la réflexion.
Enfin au final, on peut dire que le projet est née de mon incapacité à me sentir capable de développer en saga audio la première idée qui dans ma tête était bien trop cinématographique!

Pour revenir de manière générale sur la critique du dialogue long, dense etc... J'avoue avoir un peu ce défaut et encore je l'ai mesuré là. Après comme précisé par Khelian, c'était un premier test, j'essuie les plâtres effectivement.
J'en conviens le texte va vite, il y a peu d'exploration. A cela deux raisons, je ne savais pas trop comment m'y prendre, et le format de la saga de l'été qui m'obligeait à me dépêcher d'écrire le scénario a fait que dès que j'avais réussi à trouver mon thème, le concept que je voulais avancer, j'y suis aller sans prendre quatre chemins... Ce qui empêche toute exposition ou développement des personnages (ce dont je me suis rendu compte trop tard).

Enfin bref j'espère que j'ai rien oublié et que j'ai été un peu près clair, j'écris ça rapido en semaine, j'aurai surement plus de temps pour ça ce week end

Arable templier autiste des temps absurdes, entre fantaisie et science-fiction près de la 25 heures.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 05 Oct 2019, 18:24  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 32 ans · 2714 posts
Inscription : 28 Mai 07
A travaillé sur :
Créateur :
Au Royaume d'Acana

Scénariste :
Le petit théâtre de MimiRyudo (Blast, François TJP)
Et la Terre éclata... (François TJP)
Le Choc des Zéros et son making-of (Le Mago, Mitch DSM, Blast)
La nuit des clés à molette (Kradukman)
Les échappés de Berçuel (Asmoth)
Messina (Luneral)
Monos dont le calendrier de l'avent (Diwan, Luneral, Blast), Le coach, Jacky et ses voisins (ép. 3)...
Pépins sous le Sapin (co-scénarisé avec @now@n et Azmar)

Acteur :
Les échappés de Berçuel (James),
ADN 2082 (ép 8 ; ép 17s) [i](François TJP)

Le Chevalier Bourré (ép 2.2.3) (fal)
Invités de Noël dans le calendrier de l'avent (Léopold) (Blast)
Les Hauts® Parleurs® (Directeur) (Arthur)
J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire parce que les 3 premiers épisodes distillaient quelques indices et pistes, mais globalement j'ai passé ces 15 premières minutes à me poser des questions sur "où ?", "quoi ?", "qui ?", "pourquoi ?" et ça faisait un peu trop de mystère pour moi ^^ Peut-être qu'il aurait été préférable d'être très clair sur qui est qui, qui fait quoi, pour ne garder qu'un seul secret à résoudre dans les 2 derniers épisodes, je ne sais pas...

En relisant le résumé de Khelian plus haut, j'avais globalement compris tout ça, mais les noms de Lahir, Muhandis par exemple n'apportent pas énormément et ont plutôt tendance sur une saga courte à me perdre (ou me convaincre que je passe à côté de quelque chose). Ca n'est pas tant les dialogues ou le rythme qui m'ont gêné que cette idée de fond que j'avais "mais c'est qui lui ? c'est qui elle ?" pendant les 3 premiers épisodes, avant que les pièces du puzzle se mettent en place pour se résoudre aussitôt.
A mon sens le projet est trop ambitieux pour une saga de l'été, avec l'histoire racontée + le background sur les cycles et ce qui y a mené, ça méritait sûrement plus d'une heure et demie pour en profiter pleinement.

En tout cas, c'est très bien : l'histoire est intéressante, c'est bien joué, bien réalisé ! :)

Image Image Image
Image
Image Image
Ni tout à fait faux : un recueil de nouvelles qu'il est bien à lire !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 13 Oct 2019, 17:02  −  Sujet du message : Re: [2019][Terminée] الحامي : Le veilleur
Répondre en citant
Recrue
Recrue
Avatar de l’utilisateur
Masculin 26 ans · 67 posts
Inscription : 21 Janvier 08
Je rejoins assez l'avis de Mimiryudo : j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire sur les premiers épisodes et j'ai eu un peu peur de ne pas être suffisamment au taquet et de me retrouver à la fin sans avoir rien compris à ce qui s'était passé - il faut dire que j'ai tendance à écouter les sagas en faisant autre chose en même temps, donc mon niveau de concentration peut être assez variable :cpasmoi: .

Au final la situation s'éclaircit bien et on se focalise suffisamment sur l'essentiel (les cycles et tout ce qui les entoure) pour ne pas être perdu, donc c'est plutôt réussi sur ce point. En gros j'ai eu un peu peur au début mais j'ai été rassuré par la suite et le résultat est bon dans l'ensemble, donc bravo !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  
cron


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze