Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Ven 28 Juil 2017, 13:02
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Dim 27 Juil 2014, 04:07  −  Sujet du message : Carte Heuristique (mind map) appliquée au scénario
Répondre en citant
Créateur
Créateur | Créateur | Créatrice
Avatar de l’utilisateur
28 ans · 59 posts
Inscription : 23 Juin 14
A travaillé sur :
Alien 2347 - Saga (Créateur)
L'École des Frappés - Série (Co-créateur)
Bonjour à tous !
je voulais vous faire partager une méthode pour stimuler vos brainstorming (pour l'écriture d'un épisode) - (ou pratiquer des analyses de récit)

L'idée donc est d'utilisée une carte heuristique (ou mind map) vous l'avez compris :)

Le mind mapping peut vous permettre de voir clairement si tout les éléments d'intrigue ont été utilisés ou si certains peuvent être développés dans un futur épisode, si il y a des pistes à développer et des questions qui méritent d'avoir des réponses. En écrivant d'abord les enjeux et les séquences clés durant lesquelles ils devront se retrouver, vous pourrez construire votre nouvel épisode petit à petit, en vérifiant qu'il comporte bien tout ce dont il a besoin pour faire avancer le récit dans la bonne direction.
D'autres approches sont possibles, mais celle-ci (l'approche narrative) me paraissant être la plus pertinente, je parle des autres plus bas.

Pour cela je vous conseillerai - sommairement - trois services gratuits (possibilité de payer pour fonctions premium mais pas indispensables) avec une grande préférence pour le deuxième et le troisième. J'en ai testé quelques autres mais ces trois là sortent vraiment du lot :

MindMeister
+ online
+ collaboration possible
+ design

Xmind
+ offline
+ beaucoup de fonctionnalités
+ partage sur le web possible aussi

EDIT : vous pouvez les faire aux crayons/papiers si vous voulez, bien sûr !

Je vous mets ici un exemple de ce que j'ai pu faire pour ma série Alien 2347 sous Xmind.
NB : je l'ai fait après avoir écrit l'épisode 1 et dans le but de me donner des idées pour le 2e (ou plutôt de structurer celles que j'ai sans passer à côté de certains éléments). Vu qu'elle a été écrite alors que l'épisode est déjà sorti (il est donc immuable), il y a des infos que je n'ai pas pris le temps de ré-écrire (comme les enjeux d'humour et de rythme, qui influence peu la suite de l'aventure - mais qui sont bien sûr indispensables au moment de l'écriture). Je ne me suis donc concentré sur les noeuds dramatiques, les enjeux de chaque séquence, les questions non résolues et les éléments non développés.
PS : dans le but de ne pas spoiler la suite de l'aventure j'ai effacé tout ce que j'ai mis pour l'épisode 2.

La fonction share on the web de Xmind permet d'embed la carte et d'autoriser le téléchargement de celle-ci. Or la version embed de la carte est comme une sorte de grand fichier image et ne permet pas d’interactivité (ni repli des arborescences, ni déplacement des objets), comportement pourtant nécessaire à la bonne lisibilité de ce genre de carte.

On aurait pu imaginer d'autres façons d'écrire cette carte heuristique (ici : approche chronologique par épisode), en ayant par une exemple une approche "par personnage" et en suivant leur évolution au cours du récit, chronologiquement (cela permet de voir si ils ont tous une utilité, si leur importance est équilibrée, etc...). Certains pourront même utiliser le mind map pour d'autres notions, comme par exemple, développer traits caractéristique de chaque personnage regroupés par catégorie (moral, motivation, origine...)(comme sur une fiche de jeu de rôle par exemple), des lieux etc...

En espérant que cela puisse vous être utile et vous permette de mettre en place et d'exposer clairement vos idées quand elles deviennent un peu trop éparpillées et confuses sur un papier de brouillon :smt004

Au pire vous pouvez toujours appliquer le mind mapping à des activités plus traditionnelles comme un exposé, une présentation de concept ou une organisation de départ en vacances :smt037

EDIT (suggéré par Isthun) :
Mindomo
+ applications mobile/application de bureau
+ interface
+ synchronisation en ligne
+ édition collaborative
- version gratuite sans sauvegarde en local (pas très grave comparé aux avantages de pouvoir synchroniser)

Une alternative très (très) intéressante à ce que j'ai pu mettre plus haut !

EDIT :
Alternative gratuite en édition collaborative temps réel lorsque le copte est lié à google drive :
Mindmup
+ gratuit
+ édition collaborative
+ open source
- interface
- fonctionnalités
- liaison avec google drive pour l'édition collaborative


Dernière édition par X-Raym le Mar 16 Déc 2014, 16:35, édité 5 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 23 Août 2014, 10:45  −  Sujet du message : Re: Carte Heuristique (mind map) appliquée au scénario
Répondre en citant
Neto-technicien
Neto-technicien|Neto-technicien|Neto-technicienne
Avatar de l’utilisateur
598 posts
Inscription : 1 Juillet 14
Baagy - Lun 27 Mai 2013, 12:41 a écrit:
Hum, ça m’a l'air pas mal du tout ce petit logiciel. Il est vrai que j'en avais un peu marre d'organiser tout mon scénario sur un bout de papier ou sur un bloc note, au moins grâce à ça on peut facilement s'y retrouver. Juste une question comme ça : qu'est-ce que la version premium rajoute en plus?

X-Raym - Lun 27 Mai 2013, 12:46 a écrit:
Alors pour xmind il y a une version Plus, une version Pro (j'avais dis premium mais ça s'appelle Pro en fait :smt012 )
Voici les infos => http://www.xmind.net/pricing/#individual
C'est surtout des fonctions d'export et des présentations en plus (des icônes, des shémas...).

La version gratuite est déjà très bien, j'ai réussi à faire à peu près tout ce que je voulais avec, et j'ai toujours trouver des alternatives là où je voulais faire quelque chose :P

Baagy - Lun 27 Mai 2013, 12:52 a écrit:
Donc en gros, la version Pro ne sers pas à grand chose à part perdre de l'argent en plus. :D

Merci pour tout, tu me sauve la vie avec ça.

Yyunko - Lun 27 Mai 2013, 17:56 a écrit:
Il faut avouer que quand j'ai lu le titre du sujet j'ai tout de suite été intrigué, je me suis dit "ça, ça va être intéressant!" et effectivement pour le partage ça peut vraiment
être super! merci d'avoir partagé ça ^^

Isthun - Jeu 11 Juil 2013, 10:10 a écrit:
Je up ce topic simplement pour dire que j'ai été amené à utiliser le système de mind mapping pour le travail (ah bah si c'est pour le tr... Ok je me tais) et franchement... C'est hyper addictif. Sans blague. Je ne créerai jamais plus un seul épisode sans passer par le mind mapping, c'est tellement pratique, tout s'organise tout seul! :D

Perso j'utilise Mindomo : http://www.mindomo.com/

Mention spéciale aux gens qui veulent faire des sagas dont l'auditeur est le héros. Ce système est fait pour vous :D

Sanji - Jeu 11 Juil 2013, 12:54 a écrit:
J'avoue l'idée est des plus efficace ! Avec ça je me perdrai pu dans la création d'épisode ! Je vais vite essayer !
Merci beaucoup pour ça !

X-Raym - Mar 23 Juil 2013, 12:34 a écrit:
Isthun a écrit:
Perso j'utilise Mindomo : http://www.mindomo.com/


J'avoue avoir été séduit par ce service, j'ai pas encore eu le temps de faire un projet complet avec, mais le simple fait d'avoir une application mobile similaire à l'interface pc, le fait que ce soit entièrement cross plateforme etc... est vraiment fort sympathique.
Définitivement une alternative sérieuse à ce que j'ai mentionné dans mon premier post (que j'ai édité depuis du coup :P)

Merci pour la suggestion !

Isthun - Mar 23 Juil 2013, 14:40 a écrit:
Sauf que la version gratuite de mindomo ne te permet de créer qu'un seul projet et qu'une seule map par projet... C'est un peu dommage, je viens de le remarquer et mon enthousiasme est un peu retombé du coup x) j'utiliserai une autre plate-forme à l'avenir.

MimiRyudo - Mar 23 Juil 2013, 16:25 a écrit:
Ca m'arrive d'utiliser des Mind Map pour des cours et c'est effectivement très fonctionnel pour avoir une vision globale et apprendre :)
Ta présentation me tente pour une utilisation un de ces quatre en écriture, "pour voir"... toutefois, je pense que je testerai d'abord sur papier, où on peut se concentrer à fond sur l'imagination et se laisser aller quant au graphisme. A mon avis, le faire sur logiciel fait perdre une part de concentration à chercher/réfléchir comment faire les sous-menus et sous-sous-menus.
De plus, tu perds un peu le côté ludique du schéma qui va représenter l'objet principal (par exemple si c'est un épisode qui parle de thé, faire un schéma heuristique en dessinant une tasse), ce qui permet d'aider à mémoriser et retravailler sans support.

Verdey - Mar 23 Juil 2013, 19:05 a écrit:
Moi j'ai un panneau en liège avec du fil et des post-its.

X-Raym - Mar 23 Juil 2013, 19:26 a écrit:
Par rapport panneau en liège (Verdey) ou le papier/crayon (MimiRyudo), l'avantage majeur est de pouvoir collaborer à distance avec un partenaire.
Après si c'est du solo, comme pour n'importe quel brouillon, on fait comme on veut, tant qu'on s'y retrouve :P
Une carte heuristique, qu'elle soit en papier ou en bits, reste une carte heuristique :)

TeruHi - Mar 23 Juil 2013, 21:13 a écrit:
La première fois que j'ai entendu parlé du mind mapping, c'est quand mon prof d'info m'en a parlé.
J'ai cru qu'il voulais de faire intégrer une secte... :smt005

En tout cas ce topic montre bien l'intérêt de cette pratique, qui montre notre besoin de tout externaliser, même nos processus de réflexion.

X-Raym - Lun 05 Août 2013, 16:47 a écrit:
Pour ceux qui veulent une autre approche qu'avec les mind maps, je viens d'écrire une nouvel article sur les concept maps :)

Isthun - Lun 05 Août 2013, 17:25 a écrit:
MimiRyudo a écrit:
(par exemple si c'est un épisode qui parle de thé, faire un schéma heuristique en dessinant une tasse)


Vaut mieux pas faire d'épisode avec des scènes classées alors :D

X-Raym a écrit:
Par rapport panneau en liège (Verdey) ou le papier/crayon (MimiRyudo), l'avantage majeur est de pouvoir collaborer à distance avec un partenaire.


A mon avis, le gros, l'immense avantage surtout, c'est que c'est hyper flexible : si tu veux ajouter une case, pas besoin de la cribouiller à l'arrache dans un coin de la page en ajoutant des flèches dans tous les sens. ça permet réellement de rajouter pleins d'idées et d'étaler toute son imagination pour ensuite l'organiser dans un truc cohérent afin d'en sublimer tous les éléments, toussa toussa.


- Page 2 -

X-Raym - Lun 05 Août 2013, 18:06 a écrit:
Isthun a écrit:
A mon avis, le gros, l'immense avantage surtout, c'est que c'est hyper flexible


Oui oui bien sûr :)
mais certaines personnes considèrent que devoir apprendre un logiciel pour faire quelque chose qu'ils font "très bien" sans est contre-productif, ou alors que devoir rester devant l'ordi pour l'écrire n'est pas assez stimulant. J'ai donc cherché l'argument le moins réfutable ^^ Mais c'est peut-être aussi le moins percutant :D

Javeldose - Lun 05 Août 2013, 19:27 a écrit:
Pas de souci pour ma part, je suis plutôt de l'école qui veut écrire au stylo pour conserver les ratures, mais avoir un ordi sous la main parce que constituer un dossier de... placement en contexte si on peut appeler ça comme ça (définir les connaissances dans tous les domaines de l'époque dans laquelle évolue notre récit). Notamment quand l'époque a une grande importance dans le traitement.

-------------------------


Je ne voulais pas me prononcer sur ces mind map parce qu'elles sont notamment utilisées, et encore à la façon de Verdey c-à-d des cordes à linge et des post-it, par l'école américaine qui se soucie peu de ses personnages mais construit un récit fort où les personnages ne sont pas des pivots mais des faire-valoirs des intrigues et nœuds dramatiques. Je vais donc justifier ma position.

Isthun a écrit:
C'est hyper addictif. [...] tout s'organise tout seul !
Là est justement un peu le danger, c-à-d que pour la constitution d'une intrigue très forte mais sans avoir arrêtés ses personnages, nous viennent à l'esprit les idées que tout le monde peut avoir au premier abord, et c'est comme cela que l'on tombe dans les archétypes, voire même dans les stéréotypes si on saute vraiment les deux pieds joints dans le plat. Ce genre d'outil n'est qu'un appoint pour statuer sur la situation où on s'est rendu, vérifier le coefficient de vraisemblance de ses histoire et récit, et prendre un revirement inattendu en survolant toutes les directions possibles au stade où on en est arrivé.

Il s'agit très souvent d'intégrer un soubresaut artificiel dans son récit quand il souffre d'un problème de rythme par exemple, ou quand on le trouve un peu trop léger et qu'il mériterait d'une intrigue secondaire supplémentaire. Pour trouver cette intrigue, il faut donc rassembler tous les éléments qu'on a pour se les réapproprier, et leur ajouter un élément qui ne rompra pas leur symbiose. Il s'agit donc d'un outil bien pratique à T+n, n un nombre entier, mais sûrement pas à T=0 (il s'agit d'une précision apportée, non d'une contradiction ;))


Comprenez par là que pour pouvoir placer un échafaudage, ce qu'est finalement cet outil, il faut des fondations. Et que cet échafaudage n'est en rien un ciment mais un soutien temporaire de la construction de son récit - et je parle bien là du récit, parce que la faiblesse des schémas est qu'ils instrumentalisent les personnages, diminuant ainsi leur pouvoir de décision et leur capacité à impacter les éléments dramatiques. C'est extrêmement pratique pour les scénarios de genre où l'intrigue est forte : action et horreur notamment. Mais à bannir pour les scénarios qui placent la mentalité des personnages au premier plan (ce qui correspond, en faits, à la quasi totalité des scénarios restants).

X-Raym a écrit:
l'avantage majeur est de pouvoir collaborer à distance avec un partenaire.
C'est un argument que j'accepte tout à fait, d'autant plus qu'il est déjà difficile d'écrire à quatre mains ou plus, mais il ne doit pas constituer l'unique outil utilisé par les scénarises en collab. Pas à mon sens. Précision sera faite pour terminer que cette mind map n'est qu'un pan de l'étape de brainstorming que fait le scénariste / font les scénaristes au fur et à mesure de l'écriture. Il s'agit là de donner une existence schématisé à un bordel intégral il faut bien le dire, mais ce bordel reproduit finalement la fluidité et la frivolité de l'esprit en mouvement. Lui donner une forme "cohérentisée" et "jolie pour les yeux" (comme si son utilité n'était pas d'être fonctionnelle mais partagée) lui fait donc perdre sa qualité de pot pourri de l'esprit qui se vide et explore sans limite ses possibilités en terme d'imagination.

Comment la pensée peut-elle fuir si la forme vient parasiter le fond ? Il faudrait donc alors maitriser plus que par cœur le logiciel pour ne perdre pas une seule seconde dans la mise en page, ce qui, pour les premières écritures, tu le concèderas, est parfaitement infaisable. C'est donc, à mes yeux, un espèce de powerpoint qu'on montre, mais qui n'apprend rien à ceux qui l'ont réalisé, et dont l'utilité est plus que limité dans un très grand nombre de cas. Son utilisation peut même être nuisible à l'originalité de l’œuvre si elle est détournée, ce qui sera certainement un fait puisque les jeunes scénaristes verront ça comme un moyen de se faciliter le travail quand il est en fait un outil pour faire le point.


Mais ce n'est qu'un avis - qu'une école de pensée.

Lorendil - Lun 05 Août 2013, 19:28 a écrit:
Isthun a écrit:
MimiRyudo a écrit:
(par exemple si c'est un épisode qui parle de thé, faire un schéma heuristique en dessinant une tasse)


Vaut mieux pas faire d'épisode avec des scènes classées alors :D


[HS] Je te conseille de prendre Le Casier comme thème, tu peux tout y classer et c'est souvent associé à une tasse de thé :D[/HS]

X-Raym - Mar 06 Août 2013, 00:26 a écrit:
@javeldose

Je dois dire que pour ma part c'est un outil que j'utilise autant pour l'écriture que pour l'analyse d'un scénario déjà existant. En gros, dans le dernier cas, il s'agit de faire le point, savoir où j'en suis, voir où les différents personnages sons. Sous cet angle, ce n'est donc pas un outil qui peut nuire à la créativité mais un outil qui expliciteras visuellement si tel ou tel élément d'intrigue à été développé ou non, si tel ou tel information a été placée dans le récit ou pas. (après cette information, on en fait ce qu'on veut !)
Compte tenu donc du fait que l'idée est de faire un schéma de à partir de rien et selon son envie (et non pas de remplir un schéma déjà existant en changeant juste le nom des protagonistes et le contexte spatio-temporel), et compte tenu de l'idée qu'en le faisait rien ne nous force à résoudre/développer/dynamiser/expliciter certaines clés d'intrigues, je ne pense pas que l'on puisse dire que cet outil nuit à la créativité.
Un mind mapping, n'imposant aucune structure particulière (si ce n'est un neuds central et des embranchements), fait moins de mal à l'originalité d'un scénario que le dogme du schéma en 3 actes.

Javeldose a écrit:
Son utilisation peut même être nuisible à l'originalité de l’œuvre

On peut reprocher plein de choses aux mind maps (vue trop schématique ne représentant pas assez les tensions psychologiques entre les personnages etc...). Mais pas de nuire à l'originalité. Un scénario pauvre se révélera par son manque de cohérence entre les nœuds et leurs sous embranchements. Avec ou sans logiciel, une mind map ne peut "crédibiliser" un scénario. Un scénario faible donnera une map peu intéressante. Mais c'est ce qu'on en fait qui compte (comment le scénario va être adapté selon ce que le processus de mind mapping a explicité).

Javeldose a écrit:
la constitution d'une intrigue très forte mais sans avoir arrêtés ses personnages

Bien sûr, le mind mapping ne soustrait pas aux autres moyens de mise en place d'une histoire (fiches personnages, etc).

Javeldose a écrit:
les jeunes scénaristes verront ça comme un moyen de se faciliter le travail

De toute façon, la map n'étant pas l'oeuvre finale, je ne pense pas qu'il faille mettre en cause l'outil quand on décèle un manque de créativité. Je préfère voir un "jeune scénariste" un peu perdu qui arrange son scénario avec tout les outils qu'il a à sa portée qu'un mec qui abandonne tout ses scénarios parce qu'il arrive pas à les finir/concrétiser.

Le mind mapping ne se prête peut-être pas à toutes les situations. Mais quand ça sert, ça sert :P
Et j'espère que le scénario du deuxième épisode de ma série arrivera à te convaincre qu'on puisse faire de belles choses avec cet outil :D En tout cas, à ce stade ça m'aide beaucoup pour l'écriture, et c'est ce qui compte :)

Isthun - Mar 06 Août 2013, 08:23 a écrit:
C'est sûr qu'il y a pas mal de travail à faire en amont, on va pas nier ça! :D Mais c'est surtout un outil pour organiser le scénario quoi. Habituellement, je travaille avec des tas de documents words et des cahiers remplis de listes de trucs à caser, d'organigrammes sales et de ratures, et j'essaye en général de centraliser ça sous forme de liste quand je me lance dans la phase d'écriture. Et pour le coup, les mind map, ça aide. Surtout quand y a des paradoxes temporels de partout :) Après c'est qu'un outil hein, c'est pas avec ça qu'on écrira un scénario de ouf si de base on a pas d'idée originale. Mais c'est justement dans le cas où on a énormément d'idées qui partent dans tous les sens que cet outil permet de ne pas tomber dans le gros bazar qui donne un épisode type de Doctor Who saisons 6 et 7, à savoir de bonnes idées voire d'excellentes trouvailles mixées dans des épisodes brouillons trop courts et pas assez développés. Quant aux personnages et à leur psychologie particulière, c'est à nous de les connaitre et de leur faire un background... En s'aidant par exemple du mind-mapping, qui peut aussi aider à développer lesdits personnages et à leur faire des scènes bien cool. :D

Mais bon, tout le monde fait comme il le sent hein, moi perso j'adore m'organiser histoire d'avoir une bonne vue d'ensemble de ce que je fais, mais c'est pas le cas de tout le monde. L'important c'est de faire quelque chose qui nous plait, et de partager des méthodes qui ont fonctionné chez nous et qui donc pourraient fonctionner chez d'autres. :)

Enfin, en général les logiciels de mind-mapping sont assez rapide à prendre en main, du coup de ce côté-là y a pas trop de souci. C'est pas Cubase, quoi. Et btw:

Javeldose a écrit:
les jeunes scénaristes verront ça comme un moyen de se faciliter le travail


C'est un peu le but, si on y réfléchit en fait XD

MimiRyudo - Mar 06 Août 2013, 08:56 a écrit:
Ce qui est important c'est surtout de passer du temps sur le scénario. Qu'on écrive et corrige sur Word, qu'on utilise CeltX pour créer des persos et les scènes, qu'on fasse du mind mapping ou tout ça à la fois... tant que ça nous plait et que ça nous fait cogiter plus longtemps sur le script, c'est forcément bon. Donc forcément, oui aux nouveaux outils et aux diverses méthodes, même si tout le monde ne les utilise pas, comme dit Isthun.

Sinon, ma tasse de thé a eu des retours tiens :D
Sans rire, les fois où j'ai utilisé les cartes heuristiques, c'était pour prendre en note des cours pénibles, afin de les rendre plus vivants. Et j'avais à la fin plusieurs dessins (cours pénible inside) avec des branches multiples à la façon d'un arbre. D'ailleurs, ceux qui ne connaissent pas vraiment la méthode, en plus du logiciel, je vous conseille de chercher "mind map" dans Google Images pour vous faire une idée de ce que ça peut donner au crayon.
Au final, j'avais une fiche personnelle qui avait une signification avec mon esprit, mais qu'il m'aurait été difficile de partager avec quelqu'un sans lui expliquer.
Du coup, l'idée de travailler le scénario en collaboration sur une mind map, c'est effectivement quelque chose d'intéressant, mais je pense que ça nécessite d'envoyer un mail explicatif avec genre "là j'ai mis tasse --> tremblement --> teinturier --> casier, ça veut dire que blablabla". Enfin bon, c'est un a priori, vous nous direz comment ça s'est passé si vous avez des expériences d'écriture à plusieurs, c'est intéressant :)

X-Raym - Mar 06 Août 2013, 09:41 a écrit:
Isthun a écrit:
L'important c'est de faire quelque chose qui nous plait, et de partager des méthodes qui ont fonctionné chez nous et qui donc pourraient fonctionner chez d'autres.

Voilà :D

MimiRyudo a écrit:
vous nous direz comment ça s'est passé si vous avez des expériences d'écriture à plusieurs

Alors justement, je fais souvent script-doctor pour des potes (en gros ils ont un scénario, ils veulent un retour constructif, pour le débloquer/améliorer par exemple). Et là où ça m'a été le plus été utile, c'est pour la web-série vidéo Lvl uP que je réalise. Le scénariste était un peu bloqué niveau scénario, on avait 5 épisodes où des éléments d'intrigues se rajoutent sans se résoudre (un peu comme dans Lost ^^), et il m'a demandé un petit coup de main pour boucler les deux derniers épisodes. Donc je me suis dit ok je reprends tout les épisodes depuis le début et pendant que je les regarde je fais une mind map découpée en séquences contenant les informations importantes (nœuds dramatiques) que l'on apprend, ainsi que les questions que l'on se pose à ces moments là de l'intrigue (exemple : mais comment ça se fait que il fait ça alors qu'on pensait que blabla). Suite à ça j'ai écris les trames (alors incomplètes) des deux prochains épisodes, en marquant tout les éléments d'intrigues qu'il fallait qu'on retrouve dans ces épisodes (à partir de ce qui avait non développer avant - attente - et de ce qu'on voulait y mettre à la base).
Je me suis retrouvé avec une mind map de toute la série, donc les 5 premières épisodes explicitaient clairement les éléments d'intrigues non développés (par un jeu de symbole). Et du coup super pratique en collaboration, plutôt que de dire "hey tu sais dans l'épisode 2.5 quand machin parle à machin.... nan tu sais plus ? c'est vrai que ça arrive 10 fois dans l'épisode", bah on peu "spotter" directement le nœud, voir où il est situé dans l'épisode, quels sont les nœuds qui précèdent et qui suivent en un clin d'oeil et dire "tu vois ça, bah on peut s'en servir là-bas".
Au final en une/deux journées c'était bouclé, alors qu'on cogitait dessus depuis des mois. :)

@now@n - Mar 06 Août 2013, 12:44 a écrit:
C'est fou, je ne dois pas m'en servir bien du tout.

Je me suis retrouvée à me servir du logiciel pour faire des bêtes listes. Impossible d'y enfiler une ligne narrative. Je serais surprise de jeter un œil sur une carte de quelqu'un qui sait faire.

X-Raym - Mar 06 Août 2013, 12:52 a écrit:
@now@n
Ce n'est peut-être pas le bon outil pour toi tout simplement ^^

Mais une fois dépasser le stade d'initiation au logiciel (avoir appris les principaux raccourcis etc) (peu importe celui utilisé), on peut dépasser la simple liste pour justement, imbriquer des listes dans des listes de manière logique.

Enfin moi je m'en sers vraiment pour développer/mettre au propre l'étape du traitement.

Sur mon premier post il y a un aperçu de ce que j'ai pu faire pour Alien 2347.

Javeldose - Mar 06 Août 2013, 13:12 a écrit:
Isthun a écrit:
Javeldose a écrit:
les jeunes scénaristes verront ça comme un moyen de se faciliter le travail

C'est un peu le but, si on y réfléchit en fait XD
Bah non, très justement. Il s'agit là d'un supplément, et non d'un raccourci comme le verront beaucoup de néophytes.


C'est en cela que je dis que ça peut être nocif à l’œuvre, surtout du coté de l'originalité. Les premières idées qui nous viennent quand on fait un schéma sont justement les idées que tout le monde peut avoir, basées sur une expérience commune du Drame et de la Narration qui se traduit par ce que l'on appelle les archétypes. Et ces éléments sont très prévisibles.

Plus encore, pour prendre un exemple de pourquoi un schéma est très réducteur : on met en exergue ce qu'a fait le personnage, mais pas le pourquoi de cette décision, ni même les autres directions qu'il aurait pu prendre mais dont il s'est soustrait. Autrement dit, on ne met pas en avant le plus important : l'acte de choisir est laissé à l'abandon devant l'acte accompli. Voilà pourquoi X-Raym je disais qu'il s'agissait d'un outil à manier avec précaution et qui rentre dans le cadre du brainstorming.

X-Raym - Mar 06 Août 2013, 13:27 a écrit:
Javeldose a écrit:
on met en exergue ce qu'a fait le personnage, mais pas le pourquoi de cette décision, ni même les autres directions qu'il aurait pu prendre mais dont il s'est soustrait.


Je pense très honnêtement qu'il s'agit juste de la façon dont on fait la map. Sur mes maps les plus complètes, il y a écrit les enjeux de chaque scène (pourquoi cette scène là à tel moment etc), comment les personnages évoluent psychologiquement (cause/conséquence), et même dans certains cas, des noeuds parallèles sur les autres chemins possibles qu'auraient pu prendre l'histoire (enfin ça c'est plutôt pour un scénario de jeu vidéo), et les interrogations que le spectateurs se posent au fur et à mesure de l'écoulement du récit.
il m'arrive même de rajouter des annotations avec des lignes de dialogues complète, des descriptifs personnages etc...

Si le scénario est stéréotypé, ça ne vient pas de l'outil mind map en soi, mais bien de l'auteur lui-même.
Les archétype viennent des schémas narratifs (méthode en 3 actes, en 22 points et j'en passe). Mais on ne peut pas blâmer les mind map de les générer, dans la mesure ou c'est l'auteur lui même qui pose ses noeuds. Un auteur qui se retrouve avec un scénario archétypale en mind map se serait retrouvé avec un scénario archétypale sur papier, car c'est sa façon se concevoir l'histoire. Le mind mapping lui n'y est pour rien dans l'histoire.

Et encore une fois, j'utilise autant cet outil en brain storming qu'en analyse (sur une oeuvre déjà finie).

Maintenant, c'est au scénaristes et apprentis scénaristes de faire leurs essais et leur choix :P
je n'en voudrais à personne si vous n'utilisez pas cette méthode ^^

Kradukman - Mar 06 Août 2013, 13:32 a écrit:
C'est vrai que quand on écrit son tout premier scénario, on va pondre une oeuvre de feu de dieux et pas du tout un truc avec nain qui va explorer un donjon, pour se marrer le dimanche.

Alors certes, il y a des mecs ultra talentueux qui vont pondre une histoire incroyable du premier coup, mais pour tous les autres, si utiliser le mind mapping peut leur simplifier la vie et améliorer la visite du donjon, les encourager à écrire et ne pas abandonner, je ne vois pas pourquoi on leur dirait non.

Le débat actuel est aussi sans solution: Javeldose reste braqué dans son idée de faire un scénario incroyable mêlant le charisme des personnages du parrain avec l'action de expendables 2, l'intrigue d'un sherlock et l'univers dun blade runner. Je doute qu'un nouveau créateur (sans être péjoratif bien entendu) ait cette ambition ainsi que le talent nécessaire à sa réalisation/son écriture.

Et en face, on a X-Raym et d'autres qui sont adeptes à plusieurs niveaux du mind mapping (du début à la fin/organisation des idées/autres...).

Enfin juste pour l'exercice de style, je me permets de contrer ton idée de choix: développons un scénario parallèle sur un noeud de choix et gardons la première direction voulue. Dans l'écriture, pour peu que ça soit un rien bien fait, on donnera l'impression que le personnage a choisi.

En bref, le mind map, c'est un outil, utile à certains (tant mieux pour eux), inutile pour d'autres (tant mieux pour eux aussi) et au final, ce qui compte, c'est le (bon) scénario qui en sort. (ne perdez pas cette dernière phrase de vue, c'est important :D )

EDIT: post entre temps.

Je suis un robot qui aide l'équipe du forum à faire son travail.

Mon avatar est Robot de Jean-Philippe Cabaroc sur The Noun Project, sous licence CC BY 3.0.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze