Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Sam 21 Sep 2019, 07:44
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Mar 30 Août 2011, 13:24  −  Sujet du message : [Projet] Relance : l'Horloge de Cronos
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 28 ans · 2016 posts
Inscription : 11 Mars 07
Hé oui, je l'avais annoncé, et c'est maintenant effectif : la relance de l'horloge de Cronos.


[Petit à-propos] : l'horloge de Cronos a pris sa source dans la saga de l'été 2009 où le premier acte était sorti, mais qui m'a semblait après coup tellement... puant que j'ai décidé d'entièrement le réécrire (en restant sur la même intrigue de base mais en changeant totalement la Narration) d'un seul tenant (sans saison autrement dit).

[Genre] : historique / Thriller

[Époque] : 1942 (non-uchronique)

[Ambiance] : contrairement à l'HdC première du nom, cette nouvelle version se promet plus sombre, plus grave, et part d'un concept de base qui est un travail sur le rythme : on alterne des scénettes au tempo assez lent et posé visant à développer l'intrigue à des scénettes au rythme plus effréné visant à débloquer la situation-impasse qui s'était installé.


[Synopsis] : au cœur de la seconde guerre mondiale, à l'heure d'une France occupée, des actions extra-militaires sont entreprises. Hitler pousse sa passion pour l'occultisme à l'excès, et lancent des centaines d'équipes de fouilles retourner la terre partout en Afrique et en Europe afin de déterrer des objets de légendes. Et qui veut s'attirer ses faveurs n'a qu'à lui en apporter sur des plateaux d'argent.
Voilà bien le dessein de d'Ascenberner qui aurait recueillit quelques pistes sur un mystérieux objet découvert par un alchimiste mexicain vieux de 400 ans. Et il est prêt à tout pour s'approprier cet objet. Maxence Armaix en fera les frais, menacé afin de mener les recherches. Malheureusement, suite à un accident, il est frappé d'amnésie, et devra poursuivre ses recherches avec les lambeaux de souvenir qu'il lui reste, en quête de l'horloge de Cronos et de son passé. Mais dans un cas comme dans l'autre, certaines choses valent mieux ne pas être déterrées...


[Personnages] : vous les connaissez déjà si vous avez écouté l'horloge de Cronos première du nom, même si un nouveau personnage fait son apparition.
    (Par ordre d'apparition) enfin à peu près... c'est compliqué, vous comprendrez pourquoi

- Maxence [strike]Lebau[/strike] Armaix : historien, jeune normand, la trentaine, la joie de vivre et la bonhomie, prêt à mourir pour ses proches. Il est très atteint par ce qu'il lui arrive et bascule plus ou moins dans la morosité au début de l'aventure, d'autant plus qu'il doive mettre en péril la vie de son ami et coéquipier. Il est un personnage grave, méticuleux et bouleversé qui tente de garder de bonnes intentions même si les récents évènements ne l'encouragent pas vraiment dans ce dessein.

- Duc [strike]De Vilchterme[/strike] d'Aschenberner : Un bourgeois alsacien, nouvellement allemand, s'affichant comme à la botte des nazis, et ayant bénéficié d'un titre honorifique par sa collaboration. Il reçu alors un grade d'officier de l'armée de remplacement. Il "engagera" Maxence pour faire certains recherches sur l'horloge de Cronos dont il est persuadé de l'existence et qui pourrait ravir le führer. Il est autoritaire, impatient, et ivre de son nouveau statut social privilégié. C'est un stratège qui compte gagner les bonnes faveur des hommes influents en doublant ses rivaux aux nobles origines (comprendre : les ariens pur souche).

- Maxime [strike]Galcin[/strike] Verräter : un historien contemporain, normand lui aussi au origines alsaciennes. Il a connu Maxence lors de sa thèse sur les conflits en Europe méditerranéenne du 18e au 20e siècle, mais avait perdu contact depuis. C'est une personne volontaire mais se montrant un peu couarde parfois, et spontané. Désespéré, Maxime fait appel à lui pour l'aider dans sa difficile (impossible ?) tâche.

- Laure : une femme caractérielle ayant quitté la colonie française en Algérie pour la Grèce à la mort de son père pour rejoindre sa mère (qui mourra peut de temps après). Elle a abandonné son métier d'aide soignante/sage femme et mène une vie... compliquée depuis l'occupation. C'est une femme usée, lunatique et indécise, que la guerre a fait beaucoup souffrir.

- Nimier : C'est un brocanteur (ou du moins c'est ce qu'il prétend être) à forte force de caractère. Renfrogné, borné, têtu et intimidant qui semble cacher biens des choses ... tant à sa manière d'agir et procédés qu'à sa façon de penser. Il ne semble se préoccuper que de ses propres intérêts.

- Bahadir : Marinier d'origine italienne, mais qui a grandi sur les différents navires ottomans/turques sur lesquels il a navigué. C'est un froussard, timide et peureux, affligé d'une grande couardise et qui s'attire des ennuis par inadvertance ou par négligence. Il se fait souvent discret, mais sait être serviable et utile, étant une personne au cœur tendre et plein de bons sentiments.

- Black Jack : Un enquêteur vêtu d'un chapeau haut-de-forme et d'une queue-de-pie. Pas l'accoutrement nécessaire pour se faire discret ... Néanmoins, il a un sens de la déduction très développé et ses talents d'investigations ne sont plus à remettre en question. Calme et posé, il fait face à toutes les situations, cachant néanmoins ses déductions et ses sources autant que ses émotions.

- Kared : Un enfant des rues, volant bourses et piécettes à la volée et à l'arraché. Mal-élevé, mal-compris, impertinent. Il connait tous les recoins et cachettes d'Istanbul, étant là-bas depuis bientôt 2 ans à présent. Un vilain garnement à toute épreuve ...

[Acteurs] :
    @now@n
    Ark
    Javeldose
    JoHoward
    Melfice (?) (faut que je pense à reprendre contact, dieu que ça fait longtemps que je lui ai pas parlé)
    Piwil

J'y pense, je vais sans doute faire appel à Horine, pour lui demander s'il serait intéressé de travailler à nouveau ensemble. D'ailleurs, si tu passes par là avant mon mp, ben... hésites pas à mp :D

----------------------



Bon, je crois avoir bien tout annoncé. J'avais pour projet de changer de nom, mais après un certain commentaire de Paypal...
Papy_al a écrit:
[00:42:02] mais le titre, on a l'impression d'une attaque d'un spam espagnol
... j'ai abdiqué...

Et pour ceux qui se poseraient la question, c'est Cronos sans h, car il s'agit ici de l'appellation hispanique qui ne met pas de h (car l'alchimiste est mexicain). Donc non, ce n'est point une faute, c'est normal. :smt023


Pour donner quelques informations supplémentaires, les épisodes suivront un certain schéma récurrent. En effet, en plus de flashforward qui seront à destination de l'auditeur, il y aura des flash back à destination du personnage pour l'aider à retrouver la mémoire.

Autre chose d'importance : contrairement à l'HdC première du nom, et c'est notamment pour cela que la réécriture m'est apparue nécessaire, les informations d'ordre historique ne sont plus données de façon didactique. C'était le grand point faible dont souffrait la première version, qui distribuait des infos et développait l'enquête de façon linéaire. L'avantage des flash ainsi que du parti prit de la Narration était aussi de rendre beaucoup plus dynamique ces passages concernés et d'éluder certaines phases de recherches. Pour moi, ce problème important, avec le scénario entièrement écrit sous les yeux à l'heure actuelle, me parait résolue.


J'espère que cette nouvelle version vous plaira. Pour ceux qui connaissent la première du nom, ne vous en faites pas : le changement de Narration ne rend absolument pas redondant les premiers épisodes. Il n'y aura aucune redite et aucune scènes reprises de l'ancienne HdC. Vous serez donc épargnés, soulagés d'un effet de "déjà entendu".
Sachez aussi qu'il me manque encore un acteur ou deux pour des rôles secondaires, ou même pour Kared et Bahadir, actuellement sans interprète. Je vais réfléchir et lancer quelques mp le moment venu, mais si ça vous intéresse, un petit coup de mp avec un petit enregistrement et on voit ça ensemble.

Bien à vous !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar 30 Août 2011, 20:37  −  Sujet du message : Re: [Projet] Relance : l'Horloge de Cronos
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 29 ans · 852 posts
Inscription : 11 Décembre 07
A travaillé sur :
Dark Rooms, Medievil Redemption
Mode chiant on

"Bon, je crois avoir bien tout annoncé. J'avais pour projet de changer de nom, mais après un certain commentaire de Paypal..."
Paypal ?! J'ignorais que Paypal faisait des... okay, c'est Papy_al en fait ^^ Je me disais aussi :p

Mode chiant off

Cool ^^ Tu n'as pas abandonné, c'est chouette ça. Et j'approuve ton idée de refaire tout. Ça me semble plus raisonnable ;)

Bububu Bubu Bububuuuuuuuuuuuuuu


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar 30 Août 2011, 22:46  −  Sujet du message : Re: [Projet] Relance : l'Horloge de Cronos
Répondre en citant
Neto-Rédacteur
Neto-Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1188 posts
Inscription : 5 Août 09
A travaillé sur :
J'ai une page Netowiki je crois. Vas voir ;-).
Bon courage Jav', en tout cas je suivrais ça parce que c'est une saga que j'avais particulièrement apprécié lors de sa sortie il y a pfiou un moment :D

Bon courage :)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze