Accueil du forum

Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Sam 10 Déc 2022, 10:20
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Dim 10 Juil 2022, 23:23  −  Sujet du message : La gestion de l'amplification dans les montages audio
Répondre en citant
Postulante
Postulante
Féminin3 posts
Inscription : 10 Septembre 21
A travaillé sur :
le mono saboté les partisans d'Hadès
Bonjour à tous,

je poste ici mon premier message, du coup je vais brièvement me présenter avant de vous poser une question concernant le sujet ci-dessus.

Je suis non-voyante comme l'indique mon pseudo et ma passion est le montage audio que j'effectue avec reaper.
Je réalise surtout des fiction sonore et je me pose une question concernant l'amplifications des pistes.
Si on part du principe que toutes mes pistes sont à environ 0 db, que l'on a un focus sur la scène et les persos, à quel amplification devrais-je régler les dialogues, les bruitages bref comme une porte qui claque, les ambiances sonores et les musiques d'ambiance ?
Si il n'y a pas de normes, auriez vous des conseils à me donner ?
Merci par avance,

Blindgir


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 11 Juil 2022, 21:03  −  Sujet du message : Re: la gestion de l'amplification dans les montages audio
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 36 ans · 42 posts
Inscription : 19 Juin 09
Bonjour Blindgirl mp3,

Je ne suis certainement pas le plus expérimenté ici, mais je me permets tout de même une réponse toute personnelle à cette question.

Je ne crois pas qu’il existe particulièrement de normes, dans la mesure où les productions du petit monde de la fiction sonore vont rarement se présenter dans de grands espaces de diffusions (pub, télévision, cinéma…). Je pense que dans notre démarche nous allons plus nous fier à nos oreilles et nos propres impressions que des normes très strictes.
Ainsi, je crois que l’amplification d’une piste dépendra de nombreux facteurs contextuels et personnels pour lesquels que la ou le mixeur de la fiction sera seule juge.

Pour ce qui est des conseils, en voici quelque s’un très subjectifs qui ne valent que pour ma propre expérience avec la fiction audio. Le mieux est évidemment de trouver la recette qui va te plaire.

1) De façon générale je donne toujours une priorité à l’intelligibilité d’une scène. C’est-à-dire que je vais privilégier ce qui permet à l’auditeur de comprendre ce que je veux raconter. Les dialogues sont donc presque toujours au-dessus du reste sauf lorsque l’inintelligibilité est le but de la scène (confusion des personnages, éloignement des personnages, personnage derrière un mur, ou tout un tas d’autres raisons qui font qu’il est normal qu’on ne comprenne pas trop ce qui est dit)

2) Pour les bruitages, tout dépend de l’importance de ceux-ci. Si il est véritablement crucial pour la scène d’entendre un bruitage en particulier, il faut qu’il soit au minimum aussi audible qu’un dialogue. Un objet se casse et était le centre de l’intrigue ? Il ne faut surtout pas que l’auditeur loupe ça ! Un personnage fouille dans sa poche pour sortir une cigarette ? C’est moins important, ça participe à l’ambiance donc pas la peine d’avoir l’impression d’être au fond de la poche du personnage.

3) Pour les ambiances je pense qu’il ne faut pas hésiter à tricher avec le réalisme d’une scène. Si par exemple des personnages sont à côté d’un moteur qui fait un énorme boucan pendant toute la scène, il n’est pas nécessaire (à mon sens) de laisser le son moteur à plein régime pendant l’entièreté de la scène.

Habituellement, je vais laisser l’ambiance assez forte un peu avant les dialogues pour installer une ambiance, situer l’action et le décor, mais je vais (avec douceur) faire diminuer cette ambiance pour ne pas agacer l’auditeur en gardant cette ambiance à l’avant-plan. Plus l’ambiance est désagréable à écouter, au plus fort je vais atténuer son impact sur le mixage.

Pour donner un exemple concret, dans mon premier épisode de fiction audio, mes personnages étaient supposés se trouver en pleine tempête de neige. Avoir le bruit du vent plein pot pendant tout l’épisode était absolument insupportable. Aujourd’hui je laisserais probablement un gros son de vent bien velu en début de scène (avec des dialogues peu audibles) et ensuite atténuer tout ça comme si l’auditeur s’était rapproché des personnages une fois qu’il a situé où se passe l’action.

Bien sûr tout ça ne vaut que pour moi, a chacun sa recette de cuisine.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar 12 Juil 2022, 16:44  −  Sujet du message : Re: la gestion de l'amplification dans les montages audio
Répondre en citant
Postulante
Postulante
Féminin3 posts
Inscription : 10 Septembre 21
A travaillé sur :
le mono saboté les partisans d'Hadès
Bonjour,
Merci pour ta réponse.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar 12 Juil 2022, 19:09  −  Sujet du message : Re: la gestion de l'amplification dans les montages audio
Répondre en citant
Compositeur
Compositeur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 34 ans · 54 posts
Inscription : 16 Mars 19
A travaillé sur :
Mes Rêves Me Parlent
La Bête et le Sage
Chroniques d'Insectopia
Les Tournesols en Flammes
Salut ! Personnellement, je fais à peu près comme ceci :
-6dB pour les pistes importantes (dialogues, bruitages importants)
-12dB pour les pistes secondaires (bruitages généraux, dialogues en arrière-plan)
-18dB pour les pistes tertiaires (ambiances, musiques)

Ensuite, je fais un mastering très rapide (equalisation et panning généraux, compression, etc.)

C’est une habitude qui me vient de quand j’ai adapté mon workflow précédent, qui date de quand je composais de la musique.

Dans le cas général, ça fait le café :)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 13 Juil 2022, 11:24  −  Sujet du message : Re: La gestion de l'amplification dans les montages audio
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 34 ans · 637 posts
Inscription : 15 Juillet 08
Je me permet de rajouter que sur Reaper (ou sur n'importe quel autre autre logiciel audio) il y a possibilité de faire du ducking, c'est à dire qu'on va mettre un compresseur sur une piste audio qui sera lié à une autre piste, par exemple si je fais mon effet de compresseur sur une piste de musique, et que je le lie à une piste voix, quand mon personnage va parler la musique va baisser son gain automatiquement. C'est très pratique et je l'utilise beaucoup dans mes fictions. :)

Je vous met un tuto qui expliquera sans doute mieux.
https://www.youtube.com/watch?v=8Tt5yWOxB2E&t=246s

Je suis disponible pour des enregistrements et des commandes de logos ou de bannières.
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 13 Juil 2022, 16:19  −  Sujet du message : Re: La gestion de l'amplification dans les montages audio
Répondre en citant
Postulante
Postulante
Féminin3 posts
Inscription : 10 Septembre 21
A travaillé sur :
le mono saboté les partisans d'Hadès
merci a tous, je vais voir tout ça !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 22 Juil 2022, 12:40  −  Sujet du message : Re: La gestion de l'amplification dans les montages audio
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
34 ans · 182 posts
Inscription : 23 Juin 14
A travaillé sur :
Pour ma part sur Alien 2347,

les pistes de voix sans effets, -23dB LUFS,
les pistes de voix avec effets (compression) et envelopes de volume, -16 dB LUFS (voix parlée) à -10 dB LUFS (pour les cri)
le bus contenant toutes les pistes de voix contient un petit effet pour faire du gain riding, ça remonte les sons en dessous de ça (pour que même les murmures soit proche du volume de la voix parlée)
et avec le master le tout est relevé (les autres pistes aussi du coup).

A noter que c'est en dB LUFS, c'est à dire en Loudness, plus qu'en max peak, que je parle ici (en gros la Loudness, c'est une valeur de volume lissée, plus proche de comment on perçoit le son que juste des valeur de peaks). Le mètres des pistes sous REAPER peut être reglé en LUFS (mais pour le coup j'analyse ça avec des VST, je préfère que mes mètres restent en peaks, pour voir si il y a des saturations).

les autres pistes sont à ajuster en fonction des pistes de voix, là j'ai pas de recette particulière (dès fois la musique monte au même volume que les voix - par exemple lors d'une transition, la plus part du temps c'est en dessous etc).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze
[ Time : 0.059s | 17 Queries | GZIP : Off ]