Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Lun 25 Sep 2017, 08:19
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Ven 09 Sep 2016, 20:23  −  Sujet du message : [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
17 ans · 149 posts
Inscription : 5 Septembre 15
A travaillé sur :
Associé de Ranne Madsen dans Oriog Créations.
Créateur de Run Away
Co créateur avec Ranne :
Le Conte
Présent Passé
Out of Control
Dans L'Attente à Voix Basse...
Mise à Jour

Acting :
L'Asile : Gladys
Une syndiquée : Rémi sans Amis
Christina : La Vélation
Sylvie : L'Invasion
Hanako Isamu : Mise à Jour
Lolli/Draignaell dans plusieurs monos du Netophonix
Figurations dans Milhana, Welcome to New London, Docteur Bonobo Show, ...

Image



Out of Control
Une saga Oriog Créations

Synopsis :
L’Instance. Depuis désormais 15 ans, cette organisation permet à tout membre adulte de la population d’avoir des pouvoirs pendant tout une journée, sans autre limite que le temps, et ce, via une loterie mondiale. Mais c’est aujourd’hui l’anniversaire de l’Instance, et ils tentent, de fait, une expérience des plus risquées : Donner des pouvoirs à quatre personnes en même temps. Mais hélas, tout dérape. Baptiste, Alice, Jessie et Gaëlle se retrouve, sans le vouloir, avec des capacités surnaturelles.
Sans contrôle, hors des radars, la puissance de ces pouvoirs peuvent faire perdre la raison.
Et vous ? Vous feriez quoi si vous étiez surhumain pendant une journée ?


~~~~~~
Script :
Ranne Madsen & Lolliyana

Montage :
Ranne Madsen

Sound design et mixage (et ~vague~ mastering) :
Lolliyana
(bruitages essentiellement trouvé sur La Sonothèque, FreeSound et la bibliothèque de bruitages YouTube)

Personnages et acteurices
Protagonistes :
Alice : Erika
Baptiste : GeeF
Jessie : Piwil
Gaelle : Ranne Madsen

Membre de l'Instance :
Cheffe Tahoba : @now@n
Supérieur Linez : Apollo
Albert : Lorendil
Georges : Horine
Tess : FallenSwallow
Johnson : Yggdrasil Vanaheim

Personnages secondaires:
Présentateur TV : Johnny
Moreau : Mity
Proviseur : Grushkov
Secrétaire : Tuhki

Musiques utilisées :
Musique de fond du JT de TF1
Far Blurred Horizon - Kea182
Grandioso - Hicham Chahidi

Long Note Three - Kevin MacLeod
Sneaky Snitch - Kevin MacLeod
Netomusique02 - Luneral
Saga Musique 01 - Tristan Lohengrin
Comfortable Mystery 04 - Kevin MacLeod
The Complex - Kevin MacLeod
Turn Left - Murray Gold -- Doctor Who OST
Jelly - Kyle Gabler -- World of Goo OST
Awkward Meeting - Kevin MacLeod
Dark Walk - Kevin MacLeod
Little Girl with Dark Hair - Grégoire Lourme
Funeral Dirge - Coeur de Pirate -- Child of Light OST
Thornfelt Swamp - Gareth Coker ft Tom Boyd
Cut Apart - Darren Korb -- Transistor OST
Signals (Instrumental) - Darren Korb -- Transistor OST
Long Note Four - Kevin MacLeod
Years of Work - Kyle Gabler -- World of Goo OST
Behind the Sun - Tobi Chu
Mad Father (Ending Theme) - Mad Father OST
Light Left - Mad Father OST
Woods Darker than Night - Coeur de Pirate -- Child of Light OST
Cog in the Machine - Kyle Gabler -- World of Goo OST
Reign of the Dark - Adrian Von Ziegler
White Specter - Adrian Von Ziegler

Goner (Instrumental) Reprise de Twenty One Pilots - Mr Yéyé


Site de la saga :
http://outofcontrol.teamjavras.fr
(Gros bisou à Richoult qui nous as fait ce site !)

Télécharger et écouter la saga (via le site de la Saga de l'été 2016) :


http://2016.sagadelete.fr/uploads/out-of-control/episode-01.mp3


http://2016.sagadelete.fr/uploads/out-of-control/episode-02.mp3


http://2016.sagadelete.fr/uploads/out-of-control/episode-03.mp3

/!\ Il se trouve qu'on s'est un peu trompé.e.s dans les tags, surtout sur le prologue, mais ne vous en faites pas, lorsque le concours sera finis, nous les referons correctement et les réuploadrons sur notre site. Désolé.e.s du dérangement ^^

Je suis disponible pour enregistrer tout type de rôle !


Venez parler avec d'autres passionné•e•s !


Dernière édition par Draignaell le Mer 28 Déc 2016, 05:56, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 10 Sep 2016, 13:12  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 22 ans · 842 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Et c'est parti pour Out of Control !

Out of control est une saga de l'été sérieuse ayant plusieurs volontés mis en avant, il ne s'agit pas de raconter une histoire, mais de transmettre une mise en question de certains points éthiques et moraux.
La force de cette histoire se concentre en son scénario réfléchie et dont on ressent le temps passé à l'écriture.
Parmi les autres points positifs on peut remarquer un très bon choix musical pour l'ensemble des épisodes et également la présence d'excellents acteurs.
Out of Control est un soufflé qui a grandit au 3/4 mais qui reste à ce 3/4, au moins il ne se dégonfle pas, mais il est clairement pas allé à son maximum, et c'est parti pour les points qui sont: "dommage..."
Le tout en spoiler.
Out of control résumé: Une situation initiale, un élément perturbateur, des péripéties, un élément de résolution (cheap) et une conclusion, un schéma narratif complet, c'est bien ! Première partie, présentation de l'univers avec un Joh... un journaliste c'est bien foutu on est dans l'univers, c'est cool ! Une phase avec les "antagonistes" et l'élément perturbateur et enfin on en vient aux protagonistes. Le seul point que je trouve dommage, c'est qu'on ne connaisse que les héros au moment où leur vie est modifié, on connait rien d'eux, c'est un peu sabourrin | :') | comme méthode, mais passons (on va y revenir).
Une élève avec la conseillère d'orientation, pouf le pouvoir de l'adulte arrive, yes ! Pourquoi pas, l'ubiquité qui arrive aussi, mouais. Le couple gay que je nommerais "Mon cœur et mon cœur" sérieusement ? Sérieusement ? On voit que vous défendez les relations homosexuels et vous faite un couple qui arrive très naturellement ce qui est cool et vous les faites s'appeler "Mon coeur" quand ils se parlent ? D'accord une fois de temps en temps, quand c'est une scène affective ou quand il sont seuls, mais... quand ils sont énervés ou en public, ça me met un peu mal à l'aise. Notons que ça se passe dans un lycée, donc milieu éducatif avec 2 personnels là où les relations amoureuses entre membres du personnel ne doivent pas être mis en avant d'après le règlement de TOUS les Lycées et Collèges ? Personnellement j'ai l'impression de voir un de ces couples de collégiens dans cette relation, bref, dommage ce couple passait naturellement et j'ai l'impression que vous nous avez tambouriné ce surnom pour qu'on soit bien sûr qu'ils soient ensembles. Là où cette relation allait valoir 10/10, elle passe à 7/10, c'est bien, mais du gâchis.
On enchaine avec l'assassinat du proviseur par Baptiste. Ah, quelle magnifique scène :'). Donc Baptiste a pensé à cet assassinat depuis longtemps, il attendait son pouvoir pour le faire, sur plusieurs années on peut supposer qu'il n'est plus en colère sur le coup de la nouvelle, mais que son envie de meurtre est prémédité avec tout le calme nécessaire. Donc il tue le proviseur qui est apeuré comme un un enfant en plein milieu d'un champ de bataille à en chier dans son froc par la 2ème phrase de baptiste qui est certes contrariante mais ne témoigne en rien son envie de meurtre, la 3ème phrase de baptiste aurait été: "Ouais, et bien sachez que je suis vraiment déçu de votre comportement", le proviseur aurait dû changer de pantalon pour rien. Bref ce proviseur est l'un des hommes les plus faibles mentalement il a eu son poste dans un Kinder surprise ? Plus sérieusement, c'est assez bien fait, c'est dur à faire ce genre de scène ! Le bruitage de meurtre est un peu cheap ^^.
Donc baptiste tue.
Puis il fait dégager Alice de devant lui qui repose en douceur d'après les bruitages et qui meurt d'une fracture de la jambe droite. Moi: :D :D :D Il s'est passé quoi là ? Elle est morte ? Ah ?
Ensuite toute les scènes avec l'instance, ouais, pourquoi pas c'est bien réalisé et passons à l'autre problème que Ark a parfaitement résumé donc je le cite ici:

Ark a écrit:
.Je pense cela à cause d'une scène qui arrive en fin d'épisode, où Gaëlle se fait scanner la puce - je reconnais que cette formulation est très étrange - et on découvre alors qu'elle est transsexuelle. C'est cool, pareil, un personnage trans' traité de façon sérieuse dans une saga mp3 est assez rare (ce n'est pas vraiment le cas de Sabrovitch dans Survivaure). Seulement le dialogue qui suit est très étrange. Elle se met alors à expliquer sa vie et à sortir ce qu'elle a sur le cœur à l'agent de l'instance sauf que...
bah...
C'est très très étrange dans le contexte de la scène.
Je n'arrive pas à croire que dans une telle situation, avec la personnalité de ce personnage et son état d'esprit à ce moment de l'histoire, elle se mette à parler de cette façon d'un coup d'un seul. Surtout que la transition avec la « reprise de l'histoire » est vraiment brutale et parait forcée. J'ai vraiment eu l'impression d'entendre du background de personnage hors-contexte exactement de la même façon que ces méchants qui en début de film répètent sans raison leur plan à leurs subalternes.

Bref tout ça pour dire : il faut que chaque dialogue soit crédible en fonction des personnages et du contexte. Je sais qu'un dialogue doit être efficace en terme de développement du scénar', des personnages ou de n'importe quelle idée que vous souhaitez faire passer. Mais il faut que cela reste cohérent avec la diégèse du bouzin. Sinon le dialogue parait faux.
Cela qui me dérange d'autant plus car j'aime ce que vous entreprenez.
:)

Bah oui, c'est mal fait ça sonne clairement pas naturel, on voit clairement le petit coup de main des scénaristes pour faire avancer l'histoire.
Je pense que c'est la seule histoire en saga mp3 qui met en avant des personnages LGBT et qui défendent la cause. C'est très bien. Dommage que les plus gros problèmes de la série tournent autour de ces même personnages.
On termine avec les jeux d'acteurs.
@now@n joue bien, trop bien, la contraste avec les autres fait qu'on a l'impression qu'elle est en surjeu.
GeeF joue vraiment bien, même problème.
Un peu de sous-jeu dans 1 ou 2 scènes pour Ranne et Erika, très mineur, mais on le remarque un peu.
Piwil joue bien sur tout le long, je pense que c'est celui qui est le plus dans son personnage et dans l'histoire.
Une petite direction d'acteur aurait été la bienvenue !


Bref une très bonne histoire qui méritait plus de durée pour qu'on s'attache plus au personnages, qu'on les comprenne et que certains passages passes plus naturels.
PS: Même si pendant les cours, je trouve ce lycée avec pas un pet de bruit comme étant le plus calme, le plus vide et le plus reposant de tout le système solaire ! <3

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mar 13 Sep 2016, 22:32  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
26 ans · 162 posts
Inscription : 3 Janvier 11
Hello,

Alors, moi j'ai bien aimé l'ambiance, on rentre directement dans l'histoire, le pitch est sympa ("on donne un pouvoir surnaturel à une personne, pour une journée, dans une grande lotterie, mais lorsqu'ils veulent tenter une nouvelle expérience, ça dérape et 4 personnes qui n'ont rien demandé se retrouvent avec un pouvoir qu'ils ne peuvent plus contrôler"), par contre il pèche dès qu'on creuse, c'est très dommage. Je m'explique :
- Le pouvoir surnaturel est donné par une puce dans le cerveau. Ok. Mais pourquoi tout le monde a cette puce ? La première réflexion qui m'est venue - et pour être franc c'est le pan de l'histoire que j'aurais préféré suivre^^ - c'est : si tout le monde a une puce à la naissance implantée dans le cerveau, quid de ceux qui refusent que leur enfant soit pucé ? Hors-la-loi ? Ou bien ils sont mis dehors et vivent "en marge" ? Impossible que 100% de la population aie un implant.
- Plus embêtant : ça fait 15 ans que l'Instance existe... pourtant ils ont tous (sauf peut-être l'élève) plus que 15 ans. Pourquoi un adulte se ferait pucer le cerveau pour avoir une faible chance ridiculement toute minuscule d'avoir des pouvoirs pour seulement une journée (durée de vie moyenne, de 14 à 80 ans, disons, soit 66 ans, soit 24.000 jours (ou "chances"), sur 7 milliards d'individus (à la louche), c'est 0,00000344% de chances... ça fait peu pour un truc dans ton cerveau sur lequel tu as zéro contrôle et qui vient d'une société privée à la solde de l'armée.
- Ce qui amène au problème suivant : si l'armée veut bel et bien des "soldats surnaturels", je vois pas ni 1) comment une société privée pourrait dire non 2) pourquoi ils accepteraient d'avoir un soldat tout les 20 ans qui a des pouvoirs (au random, je le rappelle, donc qui peuvent être totalement inintéressants pour l'armée) pendant juste 24h.
- Ensuite, une entreprise qui a des puces dans tous les cerveaux disponibles et qui fait une erreur en donnant les pouvoirs aux mauvaises personnes, pourquoi pas, mais je n'ai absolument pas compris comment elle a pu les perdre. "On fabrique une puce qui donne des pouvoirs aux gens via WiFi, mais si on les voit pas de nos yeux, on sait pas où ils sont ni ce qu'ils font", c'est la technologie la moins aboutie du monde, et c'est dangereux. En plus, c'est contredit par après, puisqu'ils expliquent qu'ils camouflent les meurtres et accidents qui arrivent suite à l'utilisation de superpouvoirs, ils savent donc géolocaliser les pucés.

Enfin tu vois, c'est ce que je me suis dit pendant l'écoute, ça m'a perturbé tout du long x) Puisque Lorendil parlait d'arc narratif, d'ailleurs respecté, c'est vrai, autant revenir aux bases de la science-fiction (c'est pas moi qui le dit, je crois que c'est Philippe K. Dick, mais je ne suis pas certain. Un mec qui sait de quoi il parle en tous cas) : dans la SF, on prend un élément impossible ou improbable, et on dit que c'est ok, que c'est possible, et on construit autour. Dans le cas de Out of Control, l'élément impossible c'estla puce dans le cerveau, pas de soucis, tout le monde est prêt à accepterqu'une puce donne un pouvoir surnaturel, mais les points supplémentaires abordés ci-dessus font que ça commence à faire beaucoup à avaler. Et c'est vraiment dommage, parce qu'à part ça, le tout est crédible : les amoureux, le dérapage qui cible des gens d'une école, la prise en charge par l'Instance d'une main de fer, le dérapage à cause de pouvoirs non contrôlés, etc.

Enfin, passons.
L'écriture est plaisante, à part deux choses pour moi. Tout d'abord, comme dit par Lorendil déjà, le coup de la conseillère qui est un trans et qui l'admet en s'expliquant devant des parfaits inconnus, alors qu'en effet, au vu de la révélation, on s'attend à quelqu'un de fort et déterminé, ce qu'elle n'est pas du tout durant son explication. La seconde remarque, c'est la chef (désolé je me refuse à mettre deux f et un e, c'est plus fort que moi^^), qui est très (trop...) sur l'offensive."vous êtes virés", "amenez les moi ici", c'est un peu une caricature de méchant, et c'est dommage, le dialogue de début avec les deux laborantins et lors de la recherche des fugitifs ("rien à foutre que quelqu'un veut me parler", "vous êtes où bande de larves?!"), était d'après moi, faible. Parce qu'un chef qui se comporte comme ça n'a aucun respect de ses inférieurs, et avec quelqu'un qui lui téléphone pendant une crise, risquer de louper une info parce qu'elle est de mauvaise humeur, c'est juste un mauvais calcul.

On est emmené par l'histoire, et le mixage est vraiment bon. J'ai écouté dans la voiture, donc j'ai probablement loupé des subtilités de mixage/bruitage, mais ça m'a paru : 1) Cohérent 2) harmonieux. Vraiment bravo pour ça.

Je n'ai pas de critiques à faire sur le jeu d'acteur, moi ça m'a paru bien. Peut probablement mieux faire, mais je sais de mes mains/yeux/oreilles que c'est compliqué de diriger autant d'acteur sur un temps aussi court, et qu'on a vite envie de laisser les gens faire leur rôle comme ils l'entendent (dans les clous, mais avec une certaine liberté) et qu'on a pas toujours le temps ou l'envie de faire refaire des prises par la suite, surtout quand on risque d'avoir un décalage dans la voix et le ton parce que du temps s'est écoulé entre les enregistrements. On est pas pros, et on assume, prout.

Pour les musiques, je dois dire que je ne les ai absolument pas remarqué, ce qui est donc très positif, parce qu'elles se sont donc si bien intégrées que c'est passé comme une lettre à la poste. En lisant ton post de présentation, je trouve à nouveau que c'est dommage de ne pas avoir utilisé des musiques libres de droit (question d'idéologie hippie, village mondial, mort aux éditeurs, tout ça), mais voilà, c'est un choix.

J'espère ne pas avoir été trop dur dans ma critique, c'est plus facile de souligner les points négatifs que les points positifs !
Des bisous

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 14 Sep 2016, 10:41  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
Avatar de l’utilisateur
26 ans · 807 posts
Inscription : 8 Mars 08
A travaillé sur :
Réal : Tout le monde aime le prof, Monos
Scénariste : Nos Amies les Bêtes [Blast], la Genèse [Inky], le Rail [Alliance Railteam], Pépins sous le Sapin [Collaboration], Mise à Jour [Oriog], Monos
Comédienne : Bien trop de trucs.
Je vois passer des commentaires sur le rôle de la cheffe Tahoba (l'orthographe cheffe est fun, deal with it).

Je voulais juste vous expliquer pourquoi je l'ai jouée comme je l'ai jouée et ce que je crois que les auteurs.rices essayaient de faire.

Je pense que le personnage de la cheffe Tahoba est un mauvais supérieur hiérarchique.
Mais genre vraiment mauvais.
Genre France Télécom niveaux de mauvais.
Une personne qui a réussi à imposer un modèle de management anxiogène et abusif en grimpant dans les échelons, peut-être selon la technique consistant à lécher les bottes des patrons et à balancer de la merde sur les collègues.
C'est comme ça que j'ai voulu la jouer dans les scènes où elle s'adresse aux cobayes : comme quelqu'un qui peut se montrer caressant pour obtenir ce qu'elle veut, alors qu'avec ses subordonnés elle a déjà obtenu ce qu'elle veut puisqu'ils sont à ses ordres.
En revanche, dans les scènes où elle pète des câbles, oui, je surjoue. Déjà parce qu'on ne sait jamais si un auditeur n'a pas bossé pour France Télécom, donc je préférais ajouter une petite couche de "cartoon" à mon jeu (pis j'aime pas jouer les salopards). Aussi, parce qu'elle était écrite comme ça ! Comme quelqu'un qui crie tout le temps et donne des ordres arbitraires.
Quelque part, ce personnage de mauvais supérieur hiérarchique peut s'inscrire dans la volonté de la saga de valoriser des minorités. Parce que l'égalité dans l'entreprise n'est vraiment atteinte que quand on promeut aussi les femmes incompétentes. ;)


Je comprends tout à fait vos remarques mais j'avais envie d'ajouter mon grain de sel.
Voilà bisous.

Image
Je suis l'heureuse tenancière de plein de blogs, dont le principal est 2@&1⌨, un portfolio groupant des écrits, du son et des images.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 14 Sep 2016, 11:11  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 26 ans · 1039 posts
Inscription : 23 Août 08
Quand j'ai entendu le prologue, j'ai vraiment cru à une saga d'anticipation ambitieuse. Il y avait une description du contexte, ça laisse l'imagination partir à droite à gauche, on a envie d'en savoir plus. Du coup j'ai fatalement été un peu déçu de voir qu'il ne s'agissait que d'une justification pour avoir des personnages qui choppent des super-pouvoirs et se font poursuivre par des scientifiques trop pressés. Mais soit, oublions les attentes initiales que j'ai eu tout seul et embrayons sur la véritable histoire.

Comme souvent dans les sagas de l'été, j'ai eu le sentiment d'être face à une bonne intro pour une série, mais qui se termine avant d'avoir le temps de commencer. Ce sont les conditions du concours qui font ça, mais c'est toujours rageant quand on a une histoire et des personnages qui n'ont pas le temps de se développer alors que la base est bonne. Ce n'est pas spécialement une base originale, mais ça peut tout à fait suffire dès lors que les personnages sont intéressants. Mais là leur actions et décisions sont rushées, on balance le climax alors que les enjeux viennent tout juste d'être présentés. Pour la fameuse révélation évoquée plus haut, c'était une bonne idée mais pas amenée au bon moment, le climax ne s'y prête pas. Encore une fois je suis bien conscient que le challenge de la deadline empêche d'étaler son intrigue comme on le voudrait, mais le constat est là : c'est précipité, et ça gêne pour apprécier les personnages comme on sent qu'ils auraient dû être appréciés.

Pour passer à la technique, je dirais que c'est de la bonne qualité. On ne sort pas du récit, on n'a pas l'impression qu'il nous manque un truc, on accepte tout et c'est très bien comme ça. Quelques trucs auraient pu poser problème comme la représentation de la télékinésie, mais vous vous en êtes bien tirées et tout demeure compréhensible. Je dirais juste que la fausse mort d'Alice sonne faux dès le départ parce qu'on n'a absolument pas l'impression que quelqu'un est mort, le bruitage fait penser à un choc physique remuant mais pas véritablement mortel. Les acteurs s'en sortent bien. Je ne suis juste pas convaincu par le personnage de Gaëlle : pas très naturelle, on sent que Ranne ne sait pas trop comment la jouer, ou peut-être qu'elle a du mal à se lâcher spontanément.

C'est une saga honorable, mais je regrette beaucoup qu'elle n'ait pas pu prendre son temps.



Dernière édition par thetchaff le Jeu 15 Sep 2016, 10:03, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 14 Sep 2016, 12:06  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
24 ans · 189 posts
Inscription : 23 Juin 14
A travaillé sur :
Journaliste au WeeklyMP3
Scénariste pour La Vélation : Sans Retour
Alors alors.

Je commence par le côté négatif : je suis d'accord avec l'analyse de thetchaff. C'est très compliqué sur aussi court de développer tous ces personnages et toutes ces idées. Je voudrais donc juste en profiter pour dire, mais ça ne s'applique pas qu'à OoC, que des règles et restrictions impliquent des impacts sur les choix de réalisation. Je considère donc le fait d'avoir pris à la fois un large background et une large palette de personnages comme une erreur de réalisation avant tout. Et c'est dommage, car ça peut être simple à éviter si on s'en rend compte en amont. (mais ouais c'est dur d'avoir du recul sur une si petite période)
Autre chose : on entend des causes, on entend des choix, c'est bien. Mais je trouve que la saga aurait pu nous faire réfléchir encore plus, avec ce thème !

Bref, mis à part ça, le jeu des acteurs est à mes yeux vraiment super. Le thème global très attrayant, les musiques très bien intégrées, techniquement je n'aurai rien à redire lors de mon écoute. J'adore le mix de Lolli comme d'hab !

Je me permets aussi de réagir par rapport aux accusations de manque de crédibilité scénaristique.
Le but d'une oeuvre n'est pas d'être un monstre sacré de cohérence. Le but est de faire ressentir, réfléchir, évoluer, rêver, réagir, etc.
Pas de rechercher à développer un système complexe d'interactions entre les différents éléments. Car honnêtement, ça ne fait rêver personne.
Voilà, c'était mon point de vue d'auteur agacé par ce genre de remarques. (mais ce n'est pas l'endroit pour débattre de cela)

Et pour en revenir à OoC en particulier, l'élan dramatique est là, les péripéties sont là, le caractère des personnages est là, les questions intéressantes soulevées sont là. Bref, c'est ça qui en fait quelque chose de très réussi et à écouter au final !

Un grand bravo à vous deux au final (et à tous les acteurs :p) !



Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 14 Sep 2016, 20:24  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
26 ans · 162 posts
Inscription : 3 Janvier 11
Moi je ne suis pas d'accord. Quand on amène un élément au début, qu'on l'oublie un peu, qu'on le ressort par la suite, ça me fait rêver.
Quand on pose une situation avec des incohérences et qu'on comprend ensuite que ce n'étaient pas des incohérences, que tout a une explication et que tout est lié, ça me fait rêver.

Mais je l'avais déjà dit dans une autre critique : j'aime pas l'art moderne, pour moi c'est "n'importe quoi", et je sais qu'il y a des gens qui font de la déconstruction un métier (beckett, mon amour), mais quand je ne sens ni révélations "haha, auditeur, je t'ai mené en bateau", ni absurde "ça n'a aucune sens et j'assume", ni déconstruction volontaire, mais qu'à la place, je me dis "ah tiens, ça colle pas ça... ah ben zut, à la fin ça colle toujours pas", alors ça ne me fait pas rêver.

Mais bref, si le but d'une histoire c'est de faire ressentir, réfléchir, évoluer, rêver et réagir, alors être perturbé par une incohérence devient du bruit (cf. les théories de la communication : qui parasite la communication), qui empêche la compréhension du message (la volonté de l'émetteur de transmettre une information au récepteur, donc le bruit empêche cette information de passer correctement, et la communication échoue, ou en tous cas perd de pertinence.). Donc oui, ça compte la cohérence. Enfin, pour moi.

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 17 Sep 2016, 23:19  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
22 ans · 74 posts
Inscription : 14 Novembre 15
A travaillé sur :
Co-fondatrice et Administratrice d'Oriog Créations
Membre de Javras
Créatrice : L'Invasion - Tout Réécrire
Co-Créatrice : Out Of Control - Dans l'attente à voix basse... - Mise à Jour
Bonjour/Bonsoir à tou.te.s !
Que de commentaires ! Et constructifs en plus !
Je vais tenter de répondre autant que possible à tout le monde, n'hésitez pas à me reprendre si j'ai omis quelques remarques ^^

C'est partit pour le pavé
Pour commencer, merci pour vos commentaires, on en a bien pris compte et on s'en souviendra pour ne plus reproduire ces erreurs à l'avenir.
La remarque qui revient le plus souvent est que le déroulement est un peu rapide, et on s'en est rendu compte durant la réalisation (donc quand il était un poil trop tard pour modifier le scénario, ce qui est vraiment regrettable). La contrainte de temps de la saga de l'été à joué, et notre erreur est bien celle que Claxus a soulevée : on a choisit un scénario et un panel de personnage bien trop large pour une saga de l'été. Notre problème est que ce scénario aurait été un meilleur candidat pour une saga "normale". On a appris une leçon, on la retiendra. =)

Pour répondre à Lorendil au sujet de la relation entre Baptiste et Jessie : Je n'ai pas relu le script avant de te répondre, mais de mémoire, il n'y a que Jessie qui utilise ces surnoms en public, et à chaque fois dans une situation de stress où l'étiquette est généralement invitée à aller se faire brouter par la première vache qui passe.
La scène du proviseur haa XD En effet, elle a été assez difficile à écrire/réaliser, encore un apprentissage qu'on a fait avec cette saga (décidément ^^). Mais pour revenir sur la terreur du Proviseur, elle me semblait assez légitime (après tout, quand on voit un mec qui en veut particulièrement à notre vie se mettre à soulever télépathiquement des objets dans son bureau, me semble qu'on ne risque pas de garder son calme) mais après relecture du script, j'admet qu'on a pas été assez progressif dans sa terreur. On saura mieux s'y prendre à l'avenir, merci pour ta remarque ! =)
Quand à l'aveu de Gaelle au milieu d'une scène sous tension, ce n'était pas aléatoire. On a choisis de dévoiler ce passage de son background à dessein. En effet, la transphobie dont elle fait preuve juste après fait partit des péripéties qui conduisent à son "pétage de plomb", et au fait qu'elle se réveille bien plus tard dans le labo, impuissante et n'ayant plus le temps d'agir.
En tout cas, si on doit refaire un projet similaire, on y mettra bien plus de temps pour éviter les écueils énoncés ^^

Ensuite, Vaykadji : Merci pour ton commentaire. Je vais y répondre point par point ^^
Citer:
Le pouvoir surnaturel est donné par une puce dans le cerveau. Ok. Mais pourquoi tout le monde a cette puce ? La première réflexion qui m'est venue - et pour être franc c'est le pan de l'histoire que j'aurais préféré suivre^^ - c'est : si tout le monde a une puce à la naissance implantée dans le cerveau, quid de ceux qui refusent que leur enfant soit pucé ? Hors-la-loi ? Ou bien ils sont mis dehors et vivent "en marge" ? Impossible que 100% de la population aie un implant.

Hé bien, on voulait répondre à cette question, mais le scénario qui en résulterait serait bon pour occuper une saga entière et à part. Et comme OOC est compréhensible et cohérent sans cet élément, on s'est simplement dit qu'on s'occuperait de ce scénario là un peu plus tard, en dehors de la contrainte de la saga de l'été.

Citer:
ça fait 15 ans que l'Instance existe... pourtant ils ont tous (sauf peut-être l'élève) plus que 15 ans. Pourquoi un adulte se ferait pucer le cerveau pour avoir une faible chance ridiculement toute minuscule d'avoir des pouvoirs pour seulement une journée (durée de vie moyenne, de 14 à 80 ans, disons, soit 66 ans, soit 24.000 jours (ou "chances"), sur 7 milliards d'individus (à la louche), c'est 0,00000344% de chances... ça fait peu pour un truc dans ton cerveau sur lequel tu as zéro contrôle et qui vient d'une société privée à la solde de l'armée.

Il me semble que tu as loupé ici un élément de scénario d'importance. ça fait en effet seulement 15 ans que l'Instance existe (réservée aux super pouvoirs), mais on a précisé dès le début que ça fait 60 ans que tout les nouveaux nés sont équipés d'une puce (qui n'implique pas que la question des super pouvoirs). Et nos personnages ayant tous moins de 60 ans, ça répond à ta question ^^".

Citer:
- Ce qui amène au problème suivant : si l'armée veut bel et bien des "soldats surnaturels", je vois pas ni 1) comment une société privée pourrait dire non 2) pourquoi ils accepteraient d'avoir un soldat tout les 20 ans qui a des pouvoirs (au random, je le rappelle, donc qui peuvent être totalement inintéressants pour l'armée) pendant juste 24h.

Pour être honnête, j'y ai pensé. Mais j'ai écarté cette idée avant même d'en parler à Lolli car ça rajoutait une masse de scénario qu'on aurait pas pu gérer dans les délais et car je ne pensais vraiment pas que ce détail importerait tant. Puisque l'Instance à normalement la main sur la distribution des pouvoirs, il m'avait semblé évident (a tort, et je m'en excuse) qu'ils pouvaient donner un pouvoir a une personne ciblée en particulier dans l'armée si la demande en était faite (d'ailleurs, il ne s'agit donc pas d'une société privée, mais dépendant directement de l'armée, mais je chipote). Mais j'aurais dû le préciser dans le scénario, au moins en une ligne, my bad. Mais vraiment, je ne pensais pas que ça gênerait tant que ça l'immersion.

Citer:
- Ensuite, une entreprise qui a des puces dans tous les cerveaux disponibles et qui fait une erreur en donnant les pouvoirs aux mauvaises personnes, pourquoi pas, mais je n'ai absolument pas compris comment elle a pu les perdre. "On fabrique une puce qui donne des pouvoirs aux gens via WiFi, mais si on les voit pas de nos yeux, on sait pas où ils sont ni ce qu'ils font", c'est la technologie la moins aboutie du monde, et c'est dangereux. En plus, c'est contredit par après, puisqu'ils expliquent qu'ils camouflent les meurtres et accidents qui arrivent suite à l'utilisation de superpouvoirs, ils savent donc géolocaliser les pucés.

Ils ont, en temps normal, un contrôle total sur les surnaturels comme on l'a préciser et comme tu l'as souligné en seconde partie de ce point. Mais une des personnes ayant fait une boulette au début, ils en ont totalement perdu la trace. Mais après lecture de ton commentaire, on s'est reposé la question, et en effet, on t'accorde que c'est un peu gros quand même. Après, on a souligné que la moitié de l'équipe était plutôt incompétente, et que leur cheffe n'est pas du genre idéale non plus (mais on y reviendra). Mais encore une fois, je n'ai aucunement songé que ça gênerait l'immersion, et il me semblait que ça ferait parti de la suspension consentie de l'incrédulité. Dommage que ça n'ai pas fonctionné, du moins sur toi, et on note de faire plus attention à ça à l'avenir.

Citer:
L'écriture est plaisante, à part deux choses pour moi. Tout d'abord, comme dit par Lorendil déjà, le coup de la conseillère qui est un trans et qui l'admet en s'expliquant devant des parfaits inconnus, alors qu'en effet, au vu de la révélation, on s'attend à quelqu'un de fort et déterminé, ce qu'elle n'est pas du tout durant son explication. La seconde remarque, c'est la chef (désolé je me refuse à mettre deux f et un e, c'est plus fort que moi^^), qui est très (trop...) sur l'offensive."vous êtes virés", "amenez les moi ici", c'est un peu une caricature de méchant, et c'est dommage, le dialogue de début avec les deux laborantins et lors de la recherche des fugitifs ("rien à foutre que quelqu'un veut me parler", "vous êtes où bande de larves?!"), était d'après moi, faible. Parce qu'un chef qui se comporte comme ça n'a aucun respect de ses inférieurs, et avec quelqu'un qui lui téléphone pendant une crise, risquer de louper une info parce qu'elle est de mauvaise humeur, c'est juste un mauvais calcul.

Pour le coup de la conseillère, je t'invite à lire ce que j'ai répondu plus haut donc ^^ Et à cet instant du scénario, elle n'est pas forte et déterminée. Elle est paniquée et en stress. Elle a eu une vision qui impliquait la mort de plus ou moins tout le monde, personne ne veut l'écouter, sa transexualité se retrouve exhibée à la vue de tous, elle en est au point où elle s'en tape de balancer sa vie, elle veut juste être écoutée, ce qui n'arrive pas et participe grandement a la suite des événements.
Ensuite, la cheffe (et ce n'est pas une faute que de l'orthographier ainsi), hé bien, @now@n a brillamment cerné le type de personnage qu'elle était, je te laisse donc lire son commentaire. (débizou sur toi d'ailleurs)

Et pour la fin de ta critique, on ne peut que te remercier. On est heureu.x.ses d'avoir pu proposer quelque chose d'agréable à écouter et capable de faire écrire des commentaires aussi construits et détaillés aux auditeurs ^^

Je passe sur le commentaire d'@now@n, qui est parfaitement exact. Et je te remercie pour ton petit grain de sel qui est fort bienvenue et je passe à celui de Thetchaff

Merci pour tes remarques sur la réalisation et les bruitages, on en tiendra compte soit en certain ^^
En ce qui concerne le côté "précipité", j'en ai parlé plus haut =)
Par contre, je me permets de répondre à ceci :
Citer:
Quand j'ai entendu le prologue, j'ai vraiment cru à une saga d'anticipation ambitieuse. Il y avait une description du contexte, ça laisse l'imagination partir à droite à gauche, on a envie d'en savoir plus. Du coup j'ai fatalement été un peu déçu de voir qu'il ne s'agissait que d'une justification pour avoir des personnages qui choppent des super-pouvoirs et se font poursuivre par des scientifiques trop hâtifs. Mais soit, oublions les attentes initiales que j'ai eu tout seul et embrayons sur la véritable histoire.

Non.
On peut dire beaucoup de chose sur OOC. Que c'est pas assez développé, que des détails manquent, que l'immersion peu parfois pêcher un peu. Mais pas que c'est juste une histoire de surnaturels poursuivit par des scientifiques un peu crétins. Le contexte qu'on pose autour est encore moins une justification pour ça.
On a tenté des choses, qui n'ont pas forcément réussis, mais on a tenté.
On a voulu parler de la notion d’être humain, que rien n’est ni blanc ni noir surtout dans une situation stressante, des pressions de la hiérarchie, des dérives de la poussée scientifique irréfléchie, de la représentation LGBT bref. On tente de raconter des choses intéressantes ^^’

A propos des bruitages un peu léger, on saura modifier ça à l'avenir ^^
Et pour revenir sur mon jeu d'acteur, j'ai su progressé mais en effet, j'ai eu du mal alors que ce personnage est censé être assez proche de moi ^^' J'ai encore des cours de théâtre à prendre !

Merci pour ton commentaire constructif et détaillé !

J'enchaîne sur ClaXus : Le début de ton commentaire résume exactement nos erreurs, et on a pu mettre le doigt dessus grâce à toi, merci ^^'
On doit avouer un truc, avec Lolli on est très fiers d'assister à des débats sur notre scénario, alors qu'il s'agit d'une simple saga de l'été à la base. Comme quoi, ça a quand même fait réagir haha ^^ Et puis, ça nous a fait réfléchir aussi, c'est positif !
Merci pour ton commentaire =D

Et pour revenir à Vaykadji : Je déteste également l'art moderne, bien qu'il m'arrive d'apprécier quelques pièces de Beckett ou de Ionesco. Mais on ne fera jamais dans l'incompréhensible avec Oriog. Mais j'ai déjà détaillé les points qui t'ont paru flou plus haut. =)

Wow, enfin fini !
Pardon pour le pavé assez long haha ^^
Et merci encore pour vos commentaires !

Disponible pour tout type de rôle =D


ImageImage


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 26 Sep 2016, 03:09  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
41 ans · 38 posts
Inscription : 1 Septembre 16
A travaillé sur :
B.A.D et ABC Microscosmorganic
Salut Je ne voulais pas écrire ça avant afin de ne pas donner une mauvaise impression de votre travail ... Un point positif et un négatif, l'idée du scénario, le contexte c'est superbe, mais (le point négatif) je décroche, donc je dois réécouter, et je redécroche il y a comme un manque d'attachement avec l'histoire ( c'est personnel comme sensation ) sinon, mixage et tout ça, ça roule... C'est le format mise en scène qui me perturbe et l’ellipse entre le premier épisode qui passerait très bien en BD...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 26 Sep 2016, 11:20  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 51 ans · 8780 posts
Inscription : 2 Janvier 07
J'ai un peu la même impression que pour "Inspiration" de ErikaM même si, à mon humble avis, Ranne et Lolli, vous vous en êtes un peu mieux tirées.
Le sujet était amitieux, peut-être un peu trop ambitieux pour une saga de l'été.

Le potentiel est énorme, les comédien·ne·s sont très crédibles mais le développement de l'histoire est trop rapide, trop explosif. On a envie de s'attarder sur les pesronnages, sur l'histoire et son déroulement.

En clair il y a trop de matière pour la traiter autrement que caricaturalement et c'est un peu frustrant (frustrant pour l'auditeur·trice, mais bien évidemment, je le parie, frustrant pour vous à l'écriture ou à la réalisation)

Conclusion, je ne suis pas entièrement convaincu, mais je dis bravo parce que ça reste un sacré défi, et que vous n'avez pas à rougir du résultat.

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 30 Sep 2016, 19:20  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 30 ans · 2590 posts
Inscription : 28 Mai 07
A travaillé sur :
Créateur :
Au Royaume d'Acana

Scénariste :
Le petit théâtre de MimiRyudo (Blast, François TJP)
Et la Terre éclata... (François TJP)
Le Choc des Zéros et son making-of (Le Mago, Mitch DSM, Blast)
La nuit des clés à molette (Kradukman)
Les échappés de Berçuel (Asmoth)
Messina (Luneral)
Monos dont le calendrier de l'avent (Diwan, Luneral, Blast), Le coach, Jacky et ses voisins (ép. 3)...
Pépins sous le Sapin (co-scénarisé avec @now@n et Azmar)

Acteur :
Les échappés de Berçuel (James),
ADN 2082 (ép 8 ; ép 17s) [i](François TJP)

Le Chevalier Bourré (ép 2.2.3) (fal)
Invités de Noël dans le calendrier de l'avent (Léopold) (Blast)
Les Hauts® Parleurs® (Directeur) (Arthur)
Ranne Madsen a écrit:
La contrainte de temps de la saga de l'été à joué, et notre erreur est bien celle que Claxus a soulevée : on a choisit un scénario et un panel de personnage bien trop large pour une saga de l'été. Notre problème est que ce scénario aurait été un meilleur candidat pour une saga "normale". On a appris une leçon, on la retiendra. =)


+1. Fin du commentaire.
:D

C'est vraiment ça : le background est intéressant (et c'est cool de voir que vous allez le développer), l'idée de ce mono m'a carrément accroché avant l'écoute, et c'est très très bien exposé dans la première minute de mono.
Les ambiances sont plaisantes avec un bon jeu d'acteur (excellente @now@n), la qualité est là : tout va bien sur la forme :D
Par contre, d'emblée, je me suis dit qu'il y avait trop de personnages (sans assez de temps avant pour mieux les connaître - contrairement par exemple à Inspiration d'Erika avec peu de personnages) ; finalement, pendant le déroulement je me suis dit que ça restait plutôt bien amené, et vous vous en êtes bien tirés. Néanmoins, le problème de ces nombreux personnages s'est posé quand même à la fin : trop d'évènements, trop de personnages présents, on a du mal à saisir qui fait quoi à la première écoute. Heureusement qu'il y a l'épilogue pour recalmer un peu l'ambiance et aider à comprendre...
Bref, beaucoup d'attentes et du coup, un résultat un peu décevant à cause de celles-ci ; ça reste néanmoins une belle saga de l'été, qui mérite bien son bravo !

Image Image Image
Image
Image Image
Ni tout à fait faux : un recueil de nouvelles qu'il est bien à lire !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 24 Déc 2016, 03:45  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
Avatar de l’utilisateur
18 ans · 445 posts
Inscription : 6 Janvier 15
Bon bon, j'arrive après la bataille, et je vous ai déjà fait part de mes petits problèmes avec ce mono en privé. Toujours est-il qu'en lisant les retours, je suis tombé sur cette réflexion à laquelle j'aimerais répondre pour clore le débat (vous en faites pas, ça a un rapport avec votre mono) :

ClaXus a écrit:
Le but d'une oeuvre n'est pas d'être un monstre sacré de cohérence. Le but est de faire ressentir, réfléchir, évoluer, rêver, réagir, etc.
Pas de rechercher à développer un système complexe d'interactions entre les différents éléments. Car honnêtement, ça ne fait rêver personne.


Non, en effet. La cohérence n'est en aucun cas un but, mais juste une condition obligatoire, sauf intention contraire (ex : Alice au pays des merveilles), à l'appréciation et à la qualité d'une oeuvre. :D
En l'occurence, le manque de cohérence de l'univers d'OOC relève moins d'une intention de perdre l'auditeur que d'une intention de ne PAS le perdre, justement, dans des myriades de détails. Ce qui montre bien que la taille de l'univers a été sous-estimé, et que Ranne et Lolli se sont retrouvé.e.s à devoir renoncer à expliquer certaines choses par manque de temps. Un univers, ça prend du temps à installer si on veut faire le truc bien, et donc forcément, on ne peut pas se permettre le même dans une création de 20 minutes que dans une autre de 2h. Ce ne sont donc pas tant ici des choix que des erreurs, des renoncements, et qui ont malheureusement une influence sur la qualité du scénario.

Quand vous tombez sur le genre d'incohérences qu'a soulevé vaykadji, il y a trois options :
1 - Ne pas la résoudre (la "solution" adoptée ici, et la pire selon moi)
2 - Dissoudre l'explication dans les dialogues (rappelons qu'ils sont pas là pour faire joli, même s'il ne faut évidemment pas basculer dans un dialogue factuel et peu subtil (c'est toute la beauté d'un bon dialogue, d'ailleurs :smt016))
3 - Supprimer l'élément à la source de l'incohérence. Plus radical, mais moins dommageable à la qualité que la première option. Alors certes, on aurait bien aimé parlé d'un tyrannosaure prenant des cours de chant sur Mars, mais voilà, on est dans une histoire qu'on veut sérieuse et on ne parvient pas à expliquer cet élément.

Pour mieux comprendre, comparons l'incohérence à la gangrène. Revoyons alors nos trois options :
1 - Laisser la gangrène se propager sans y prêter attention
2 - Traiter la gangrène avec un remède miracle dont on va imaginer ici qu'il existe (je sais, ma métaphore n'est pas parfaite, chut)
3 - Si malgré tout, le remède miracle ne fonctionne pas/qu'on en a pas à portée, il ne reste plus qu'une solution radicale, mais nécessaire : l'amputation.

Voilà voilà, j'espère avoir été clair :smt026

Image

Vous voulez créer une saga mp3 ? Index de divers tutoriels.

Fous pas le bazar, la bagarre te plante dans un blizzard bizarre.
(Avatar par Two-Shadowed)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 24 Déc 2016, 04:50  −  Sujet du message : Re: [2016] Out of Control - Terminée
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1571 posts
Inscription : 16 Décembre 08
A travaillé sur :
Des sagas mp3, des sites web, Administrateur de Javras, Co-organisateur de MP3@Paris, animateur principal de "QVGDPEM?", Organisateur de la Cérémonie des Potards, membre actif de la Sagasphère ...

Cliquez ici pour consulter la page netowiki de Richoult. (En plus j'essaye de la tenir a jour régulierement !)
Il est beau le site ! :D

ImageImage
Image



Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Blast et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze