Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Jeu 17 Oct 2019, 10:37
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 11:23  −  Sujet du message : Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 536 posts
Inscription : 8 Novembre 09
A travaillé sur :
Créateur :
Retour à Jelen, Partout où tu iras (mono), World of Netophonix (mono)
Acteur :
A Ghost's Life, In Utero, Anormal Fantasy, Histoires sans Début, Le Cosmos Infernal, La Prophétie d'Almoria, Casus, La Vélation, Monos du Weekly MP3
Une pensée m'est venue en lisant les réactions au topic de Verdey. Je n'y ai pas répondu parce que je n'avais rien à ajouter qui n'ait déjà été dit sur son point de vue en particulier, et ma question me semblait hors sujet.

J'en suis venu à me demander : mais en fait, qu'est-ce qui fait qu'une saga fonctionne ou non ? J'ai souvent lu des réponses à des sorties d'épisodes enthousiastes et indiquant que "on dirait un film". Les créateurs eux-mêmes ne cachent pas cet objectif, et la manière dont sont mis en scène les combats en est selon moi un des symptômes les plus frappants.

On a donc déjà une partie de la réponse. Mais en y réfléchissant, je me disais qu'il me semblait regrettable de réduire une saga mp3 à un film audio. Pourquoi exister uniquement par rapport à un autre genre d'art alors que nous pourrions avoir notre propre langage ? Films et saga sont radicalement différents, et appliquer les codes du cinéma aux sagas mp3 reviendrait à traduire littéralement une expression idiomatique d'une langue vers une autre : on comprend le sens, mais ça ne sonne pas naturel.

Oui mais... Développer son propre langage, c'est long. Pour en revenir au cinéma, ça a pris quelques dizaines d'années avant qu'il cesse d'être du simple théâtre filmé pour devenir un genre à part entière. Il y a néanmoins quelques pistes intéressantes. Le recours à la voix off ou aux dialogues descriptifs, qui sont largement utilisés, même si je trouve là encore que cette technique manque de naturel et ne devrait constituer qu'une première étape. Une autre idée qui me séduit déjà beaucoup plus est le style employé par David Uystpruyst, avec l'utilisation calculée de sons abstrait qui permet sans un mot, en petites touches savamment dosées, de faire comprendre une situation ; un truc qui ne peut exister qu'en audio. Mais cette technique semble inapplicable en dehors du style sérieux et surtout demande un grand savoir-faire en matière de design sonore qui n'est pas à la portée du premier venu.

Ceux qui s'intéressant au jeu vidéo savent que cette question touche également ce genre, avec les jeux tels que ceux de Quantic Dream, dont certains vénèrent le soin porté à la narration alors que d'autres n'y voient que des films interactifs. Donc je vous demande votre avis : quels sont les codes qui pourraient constituer un langage propre à la saga mp3 ?

Je suis un gentil ours.

Fier journaliste au Weekly MP3.


Dernière édition par Xzimnut le Dim 01 Mars 2015, 17:25, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 13:46  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
26 ans · 154 posts
Inscription : 24 Juin 14
A travaillé sur :
- 40kDeathwatch (acteur)
- Le chien de Monsieur Seguin (créateur)
- Red Universe (monteur)
Alors avant de balancer le pavé (que j'éditerai probablement plus tard), j'aimerais faire une petite remarque. Le problème d'adaptation de ce langage se retrouve principalement, à mon sens, dans les scènes de combat. Et pour cela, je repense vachement à Scheizen de Destrokhorne. Bien que parfait à tout point de vue, la dernière scène de combat avec Antoine s'est retrouvée un peu brouillonne à cause du manque de l'image.
Mais alors, comment rendre cela propre à l'audio? Ben pour l'instant j'en ai aucune idée. Je vais réfléchir à cela plus tard.

Qu'est-ce donc qu'un chalumeau?
C'est bien simple : un dromaludaire à deux bosses


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 13:54  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 28 ans · 1154 posts
Inscription : 23 Août 08
Des effets de narration propre à la saga mp3, il y en a déjà eu. C'est principalement dans les sagas humoristiques, où l'on peut faire apparaître n'importe quoi sans que l'auditeur le voit venir, où l'on peut faire de l'absurde en faisant faire des actions invraisemblables aux personnages, rendu possibles grâce à la magie du bruitage. Il y a un épisode du Monde Pitoyable de Glagnork où un personnage dit au héro :
"- J'espère que tu as remarqué la cornemuse que je me suis tatoué sur l'oreille ?
- Oui.
- Ainsi que la vieille dame qui massacre des pigeons chez moi ? (bruit d'un machin qui bousille des trucs)
- Euh oui c'est bon.
- Ainsi que le chiwawa que j'ai accroché au mur (aboiements) et ma grand mère que j'ai pendu par les pieds au plafond (gémissements)
- Enchanté"
etc...
Typiquement une scène qui n'aurait pas marché autrement qu'en audio. Bref dans le domaine humoristique, on peut dire que le format est plutôt bien exploité.

Pour le reste, il faut se rappeler d'une des toutes premières questions qu'on se posait au moment de faire de la saga mp3 : comment s'arranger pour que tout le monde comprenne tout ce qui se passe sans image ? Comment faire une scène d'action qui fonctionne ? Réussir à s'en sortir avec ces contraintes fut un de nos premiers objectifs, il est donc normal que ce soit ce qui est mis en avant dans les commentaires. Le terme "film audio" est là pour indiquer que tout est aussi clair que s'il y avait des images.

Un intérêt du format mp3, c'est principalement qu'il est accessible pour mettre en scène tous nos délires. Je veux qu'un vaisseau spatiale fonce à travers la jungle avant de se faire gober au vol par un tyrannosaure ? Avec les bons bruitages, le bon mixage et des acteurs qui y mettent du leur, c'est faisable en audio. En vidéo il faudra réaliser des maquettes qui ne sont pas données à tout le monde, qui prendront un temps fou à faire et qui risquent de plomber la crédibilité de la scène si elles ne sont pas parfaites. Je me suis mis au mp3 pour cette simple raison, je n'aurai jamais fais mes sagas en vidéo. Tu vois donc que le choix de ce format réside davantage dans son intérêt pratique plutôt qu'artistique, du moins dans un premier temps.

Effectivement nous pourrions tenter de faire autre chose qu'un "film compréhensible même sans les images", la question c'est : qu'est-ce qui sert le mieux l'histoire que l'on veut raconter ? Est-ce que l'on veut faire un truc subtil rempli de non-dits, qui nous laisse constater de ce qu'il se passe plutôt que de l'expliquer aux auditeurs ? Est-ce que l'on veut faire un actioner ? Est-ce que l'on veut faire un livre, mais en plus immersif ? Est-ce que l'on veut faire une expérience sensorielle avant de raconter une histoire ? Une fois que l'on a répondu à cette question, on est en mesure de voir si on a besoin d'un langage propre ou pas. Si on ne change pas de langage, c'est :
-Soit parce qu'on en n'a pas besoin.
-Soit parce qu'on n'a pas saisi que les auditeurs ne comprendraient pas notre saga aussi bien qu'espéré. On s'est foiré.

Tu cites l'exemple de Quantic Dream, c'est un studio qui a décidé de raconter des histoires et rien d'autre. Leur message est clair, soit on accepte de ne pas beaucoup interagir et de rentrer dans leur truc, soit on passe son chemin. Il n'y a pas à dire si c'est une bonne ou une mauvaise chose, c'est leur système. De même on ne définit pas de bonne ou mauvaise saga selon son utilisation de son format.

Et pour l'exemple des scènes d'action, disons qu'il faut savoir adapter notre "chorégraphie". On ne peut pas afficher un ballet, l'auditeur ne le verra pas. Mais on peut montrer la rage des combattants, la tension qu'ils ont quand ils sentent la défaite arriver, la douleur quand ils prennent des coups, l'excitation quand l'affrontement devient épique, le bazar quand tout devient incontrôlable (Naheulbeuk). On peut montrer des gens qui se battent, simplement on ne peut que difficilement montrer des chorégraphies. On adapte également la longueur des affrontements en conséquence : 20 mn de "Pif Paf Argh", c'est clairement pas la peine.



Dernière édition par thetchaff le Dim 01 Mars 2015, 14:38, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 14:19  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Recrue
Recrue
Avatar de l’utilisateur
26 ans · 58 posts
Inscription : 30 Juin 10
Yoh',

Juste au passage, ce genre de questionnement ne concerne que la forme, car la question d'une "bonne saga mp3" devrait se scinder en deux parties : la forme et le fond. Plus la forme est bonne (ce qui est débattu ici), plus le fond est mis en valeur, mais la forme a elle seule ne pourra pas rattraper un mauvais fond, donc ne pourra définir si la saga est bonne ou mauvaise, mais juste qu'elle est bonne dans la forme, uniquement.

Voilà, juste pour dire qu'on ne peut pas qualifier une bonne saga mp3 juste sur la forme.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 15:08  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 536 posts
Inscription : 8 Novembre 09
A travaillé sur :
Créateur :
Retour à Jelen, Partout où tu iras (mono), World of Netophonix (mono)
Acteur :
A Ghost's Life, In Utero, Anormal Fantasy, Histoires sans Début, Le Cosmos Infernal, La Prophétie d'Almoria, Casus, La Vélation, Monos du Weekly MP3
Ackim a écrit:
Le problème d'adaptation de ce langage se retrouve principalement, à mon sens, dans les scènes de combat.

J'ai cité les scènes de combat parce que j'ai écrit le post en quelques minutes et c'est le premier exemple qui m'est venu, mais je suis sûr qu'il y a d'autres aspects améliorables.

@thetchaff : Effectivement, je n'avais pas pensé à l'exemple de Glagnork. Mais je te trouve bien pessimiste sur les possibilités qu'offrent notre média préféré :D. Effectivement, il peut sembler compliqué voire illusoire que tout le monde se mette à travailler comme moi.renard, et il est sans doute plus simple d'apprendre en se basant sur des éléments connus, mais c'est parce qu'on est encore en train de construire ce média, et que sans doute de nouvelles astuces vont voir le jour. J'ai déjà donné cet exemple, mais qui aurait cru au début du siècle dernier que le cinéma dépasserait le simple théâtre filmé ? Je suis convaincu qu'il y a un certain nombre de choses qui fonctionnent uniquement en audio et qu'on ne les a pas toutes découvertes et qu'elles se populariseront, mais encore une fois je ne les connais pas. Et je ne suis pas en train de juger la qualité des sagas actuelles, j'ai toujours autant de plaisir à les écouter, je ne fais qu'essayer d'ouvrir une voie alternative, où les 2 pourraient coexister.

Imagic a écrit:
Voilà, juste pour dire qu'on ne peut pas qualifier une bonne saga mp3 juste sur la forme.

C'est vrai que j'ai utilisé le terme de "bonne saga" de manière abusive, parce que ce n'était pas du tout une question sur la qualité des sagas, mais leur manière d'être racontée. Je suis tout à fait d'accord avec toi, même si ce n'est pas exactement le sujet. :D

Je suis un gentil ours.

Fier journaliste au Weekly MP3.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 15:26  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
Avatar de l’utilisateur
28 ans · 863 posts
Inscription : 8 Mars 08
A travaillé sur :
Réal : Ragtime Doggo, Tout le monde aime le prof, Monos
Scénar : Nos Amies les Bêtes [Blast], la Genèse [Inky], le Rail [Alliance Railteam], Pépins sous le Sapin [Collaboration], Mise à Jour [Oriog], Monos
Rôles : BEAUCOUP TROP DE CHOSES HAAAAAA
Juste pour dire :

- La séparation forme-fond n'est qu'un modèle d'analyse et pas forcément la panacée, mais si on s'y tient, le fond absolu n'a pas de raison de varier entre différents médias. Sauf si on considère qu'une histoire simple de type "ce n'est pas parce qu'on est laid qu'on a une vilaine âme" risque de fonctionner moins bien à l'audio. Du coup, ce n'est pas aberrant de concentrer la réflexion sur les possibilités et limites de notre média (la forme qu'il est possible de déployer dans ses frontières).

Voilou voilou.

Je réagis sur le reste plus tard, je voulais seulement signaler ça.

Je suis l'heureuse tenancière de plein de blogs, dont le principal est 2@&1⌨, un portfolio groupant des écrits, du son et des images.
J'appartiens aussi au groupement Oriog Créations ! Checkez notre site web !
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 15:32  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 536 posts
Inscription : 8 Novembre 09
A travaillé sur :
Créateur :
Retour à Jelen, Partout où tu iras (mono), World of Netophonix (mono)
Acteur :
A Ghost's Life, In Utero, Anormal Fantasy, Histoires sans Début, Le Cosmos Infernal, La Prophétie d'Almoria, Casus, La Vélation, Monos du Weekly MP3
@now@n a écrit:
La séparation forme-fond n'est qu'un modèle d'analyse et pas forcément la panacée, mais si on s'y tient, le fond absolu n'a pas de raison de varier entre différents médias. Sauf si on considère qu'une histoire simple de type "ce n'est pas parce qu'on est laid qu'on a une vilaine âme" risque de fonctionner moins bien à l'audio. Du coup, ce n'est pas aberrant de concentrer la réflexion sur les possibilités et limites de notre média (la forme qu'il est possible de déployer dans ses frontières).

C'est vachement intéressant comme remarque, on est tellement cantonné dans une vision du monde qu'on finit par considérer que c'est la seule. Bon, je n'arrive pas encore à prendre le recul nécessaire pour voir quelles seraient les autres possibilités, mais c'est une piste de réflexion pertinente, merci. :)

Je suis un gentil ours.

Fier journaliste au Weekly MP3.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 16:36  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 32 ans · 350 posts
Inscription : 10 Août 09
A travaillé sur :
Créateur : Les Hauts® Parleurs®
Scénariste: Cadeau de noel, Episode, Supérieur
Acteur: Jencyo réva, Bréves de comptoirs-Du sang mort sur les mains d'un survivant naïf, Red Universe, Red Paw, Zapping, écharpe, Chronique de Grippha, The Parrallel story, Symetry Fantastic, Big City, Dialogue mondain, Les Aventuriers de Rouletabarbe , Brèves de comptoir : Du sang mort sur les mains d'un survivant naïf, l'homme à l'oreille coupée
Figuration : Naheulbeuk, les gens des sectes, Le Vol'
Xzimnut a écrit:
@thetchaff : Effectivement, je n'avais pas pensé à l'exemple de Glagnork. Mais je te trouve bien pessimiste sur les possibilités qu'offrent notre média préféré :D.

Si on suit cet exemple, je pense qu'il serait intéressant de regarder du côté du théâtre d'improvisation.

En effet, l'absence de décor fait que l'on est presque - pas totalement - comme à l'audio, un personnage peut improviser une affirmation, et les autres sont forcé d'accepter qu'il y a un tatouage de cornemuse.

Ce qui me fait réaliser que ça pourrait être bien marrant, une émission de webradio courte, à la manière d'un spectacle d'impro (mais avec plusieurs acteurs, pas comme dans «sur le divan», qui, si j'ai bien compris, était improvisé), avec des demandes de thèmes des auditeurs, histoire de profiter du direct.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 17:02  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 53 ans · 9092 posts
Inscription : 2 Janvier 07
Au cinéma il y a quasiment autant de manière de narrer une histoire que de réalisateurs.
Pour moi c'est pareil en saga MP3. Il n'y a pas de définition de bonne ou mauvaise saga MP3. Soit l'alchimie prend et le public accroche, soit elle ne prend pas mais il s'en aurait peut-être fallu de peu, de si peu qu'on ne peut pas définir de critères.
Heureusement sinon finie la surprise, finie l'invention, finie la créativité.
"En général", je prefère quand l'histoire se tient seule sans narrateur.
Pour autant j'ai écouté d'excellentes histoires qui n'auraient pas fonctionné sans narrateur.

Bref, faites comme vous le sentez, sans oeillères ni canevas pré-établis.

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 17:21  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 536 posts
Inscription : 8 Novembre 09
A travaillé sur :
Créateur :
Retour à Jelen, Partout où tu iras (mono), World of Netophonix (mono)
Acteur :
A Ghost's Life, In Utero, Anormal Fantasy, Histoires sans Début, Le Cosmos Infernal, La Prophétie d'Almoria, Casus, La Vélation, Monos du Weekly MP3
Blast a écrit:
Au cinéma il y a quasiment autant de manière de narrer une histoire que de réalisateurs.
Pour moi c'est pareil en saga MP3. Il n'y a pas de définition de bonne ou mauvaise saga MP3. Soit l'alchimie prend et le public accroche, soit elle ne prend pas mais il s'en aurait peut-être fallu de peu, de si peu qu'on ne peut pas définir de critères.

Il faudrait que je réécrive mon topic initial, parce qu'il n'est absolument pas question de déterminer si une saga est bonne ou non. Lis mon titre, je parle pas de qualité, je me demande s'il pourrait exister un moyen de raconter des sagas qui ne soient pas une application des principes du cinéma. Je veux dire, il suffit d'écouter n'importe quelle bande annonce de saga orientée action pour y entendre tous les codes d'un blockbuster, il n'y a vraiment pas moyen de faire autrement ?

Je suis absolument d'accord que c'est avant tout notre plaisir qui doit dicter notre manière de créer, et que le public jugera ensuite, mais ce n'est pas le sujet que je voulais aborder.

Je suis un gentil ours.

Fier journaliste au Weekly MP3.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 17:33  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 53 ans · 9092 posts
Inscription : 2 Janvier 07
OK.
Mais je ne parlais pas véritablement de qualité, j'entendais bel et bien le style d'écriture/d'adaptation, et reception du public.
Si on admet qu'il y a des tas de manières de représenter une histoire au cinéma, avec des images choc, avec un narrateur externe, avec une metaphore, avec un voile pudique, avec des personnages qui racontent ce qu'ils ont vécu, avec plus ou moins d'immersion, on doit admettre (et elles marchent tout autant) que les sagas MP3 n'ont pas forcément besoin d'adopter uniquement les codes des blockbusters pour que ça plaise.
De fait plein d'histoires audio plaisent aussi énormément et ne respectent pas pour autant ces codes.
Et il en est probablement qui peuvent inventer des codes qui ne passeraient pas au cinéma, ni dans un livre, qui sont donc spécifiques au support audio.
C'est là mon message. Choisir l'adaptation qui convient à son histoire et, mieux, à ses propres préférences pour ce qui est de la manière de raconter, sera probablement plus efficace que de tenter de définir ce qui "marche le mieux" et de coller à cette methode.

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Mars 2015, 18:02  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
Avatar de l’utilisateur
28 ans · 863 posts
Inscription : 8 Mars 08
A travaillé sur :
Réal : Ragtime Doggo, Tout le monde aime le prof, Monos
Scénar : Nos Amies les Bêtes [Blast], la Genèse [Inky], le Rail [Alliance Railteam], Pépins sous le Sapin [Collaboration], Mise à Jour [Oriog], Monos
Rôles : BEAUCOUP TROP DE CHOSES HAAAAAA
Sans compter que le cinéma a lui-même piqué des codes et des techniques à la littérature. Le fait de piquer des idées dans un autre média n'est pas non plus terrifiant.

Je suis l'heureuse tenancière de plein de blogs, dont le principal est 2@&1⌨, un portfolio groupant des écrits, du son et des images.
J'appartiens aussi au groupement Oriog Créations ! Checkez notre site web !
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 02 Mars 2015, 15:54  −  Sujet du message : Re: Une narration propre à la saga mp3
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
26 ans · 188 posts
Inscription : 23 Juin 14
A travaillé sur :
Journaliste au WeeklyMP3
Scénariste pour La Vélation : Sans Retour
(J'allais répondre sur le post de Verdey, mais vu que je suis arrivé naturellement à parler de Quantic Dream aussi, je poste ici en modifiant)

Je crois que dans la saga mp3, on a une grande facilité par rapport à tous les autres médias télévisuels : on a pas à montrer l'environnement dans lequel on évolue dans l'oeuvre, vous allez me dire "comme dans un livre", mais en vérité encore moins (grâce aux sons). Le tout laisse des possibilités actuellement mal exploitées à mon avis, ou pas suffisamment.

La saga mp3 a en fait ce défaut là en plus des jeux vidéo, qui eux sont mis à mal par les obligations graphiques que nous n'avons pas. (donc a moins de liberté dans le jeu vidéo)
Mais on peut retrouver je crois le même défaut : l'incapacité à sortir (et peut-être surtout à communiquer) d'une sphère que j'appelle "geek" qui est refermée sur elle-même.
Alors même que selon moi les jeux de Quantic Dream par exemple sont grand public, ils loupent le coche car le média est toujours perçu, et à juste titre au vu de sa communauté, comme un média fermé.
Sa narration reste donc elle aussi plutôt fermée, alors que comme l'a souligné thetchaff, on a la possibilité de développer nos spécificités.

Donc oui comme dit @now@n, on peut "piquer" (ils tombent peut être aussi sous le sens) des codes aux autres médias, mais le fait est que la narration reste aujourd'hui peut-être trop limitée.
Le fait est également qu'il y a beaucoup de parodies de jeux vidéo, où l'on se doit de reprendre les codes.

Une narration propre en effet ça ne vient pas en un clin d'oeil, mais il y a toujours des précurseurs. (ce qui arrive très très peu)
Il y a aussi un sujet concernant la narration des problèmes liés aux thèmes abordés, qui disons le clairement, sont trop souvent les mêmes : soit de la SF, soit de la fantasy, soit de la parodie, soit du "gag" (ceci n'est en rien une critique, j'adore les quatre) qui ont tous des codes très forts et récurrents, à l'intérieur même de la saga mp3, et ces codes sont souvent les mêmes que dans les films ou les livres.

Quelques codes spécifiques :
- On joue sur les façons de parler, de dire les choses, sur les silences qui sont de facto plus écoutées qu'ailleurs
- On écrit pas directement, on décrit par quelqu'un, on exprime ce qu'est être ce personnage (voire Quel effet cela fait-il d'être une chauve-souris ?), on a accès à une subjectivité rare en livres, impossible en cinéma, et ça ça n'est que très peu exploité. (à cause de la narration trop présente à mon goût, mais rappelant des codes rassurants)
- On stimule l'imagination au maximum, avec des passages sans parler par exemple, juste avec des bruits. (ça aussi on l'a assez peu)
- La musique a une grande place, car ce n'est que dans la saga mp3 que l'on peut associer musique et élément de narration imaginé/suggéré. (ça on le fait déjà)

Au final il y a une chose importante que l'on a que d'autres n'ont pas : le silence. L'image parle sans cesse, et les mots n'arrêtent jamais.
On va me dire que le silence parle aussi, justement, mais réellement que chez nous. (bon c'est pas exhaustif, j'en oublie surement)

Ce qui me vient au final c'est que dans la narration on est tiraillé entre deux choses : la volonté de rassurer l'auditeur par rapport à ce qu'il connait, ET aller vers notre propre niveau de narration, avec de nouveaux codes et de nouveaux sujets (Dans la peau d'un sociopathe me parait être un bon exemple).
Le tout n'est pas de se dire "Comment peut-on faire au mieux?" mais "Que peut-on apporter que les autres ne peuvent pas apporter grâce à la saga mp3?"



Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze