Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Lun 25 Sep 2017, 09:59
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Sam 05 Juil 2014, 01:33  −  Sujet du message : [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 22 ans · 842 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Initialement posté le Jeu 29 Août 2013, 16:32

Image


Titre : Archa Firmata

Créateurs : Raoolito & Lorendil (darkgueg)
Genre : Fantastique

Synopsis : Paris, Octobre 1888 La ville subit un froid sévère pour la saison, mais tous n'ont d'yeux que pour la future exposition universelle dont le point d'orgue, la tour de Monsieur Eiffel atteind son second étage. On parle de cette épidémie tropicale, de cet incendie à la nouvelle Gare de Lyon, de ce cambriolage chez un riche collectionneur, mais quelle importance? Pourtant c'est une jeune étudiante courageuse, Hélène de Carabasse, qui va relier tous les fils de ces évènements, au centre desquels se trouve un des pires fléaux que l'Humanité n'ai jamais eu à affronter et qui lui coutera la vie...

Nombre d'épisodes :
7
Date de sortie du premier épisode : 29/08/2013
Date du dernier épisode : 29/10/2015
Durée totale des épisodes : 1 heure 06 minutes et 49 secondes
Site :
Page du concours
Page sur le site du créateur
Sur Podcloud
Bravoter : Bravo Netophonix

Acteurs:

Lorendil (Pernousse, Jean le cheminot, figuration)
Anowan (Hélène)
Icaryon (Préfet Lozé)
Raoolito (Reynaldo Hahn, Pierre Bardou)
Spellnico (Vendeur de journaux, figuration)
Lucrecia (Glafagor Le Desosseur)
Destrokhorne (Tigliff)
Yggdrasil Vanaheim (Fanatique zélé, Figuration)
Arthur (Figuration)
Baagy (Figuration)
Valkyria (Figuration)
Exo (...) (Figuration)


Musiques:
Madama Butterfly
L.V. Beethoven
J.S. Bach
W.A. Mozart
Conway Hambone
Christophe Burghart
Grégoire Lourme
Epic Soul Factory


Streaming et téléchargement:
Pack intégral

Épisode 01:

ou


Épisode 02:

ou


Épisode 03:


Épisode 04:


Épisode 05:


Épisode 06:


Épisode 07:

Image


Dernière édition par Lorendil le Sam 31 Oct 2015, 02:30, édité 15 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 21 Sep 2014, 20:35  −  Sujet du message : Re: [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Neto-technicien(ne)
Neto-technicien(ne)
Avatar de l’utilisateur
598 posts
Inscription : 1 Juillet 14
Blast - Mar 03 Sep 2013, 12:35 a écrit:
Hum, pas convaincu. :(
Le jeu d'acteur du début est, pour mon goût, assez catastrophique (mais ce n'est pas uniquement la faute des acteurs, le texte ampoulé n'est pas naturel du tout et la mise en scène est plutôt faible) jusqu'à l'arrivée d'@now@n qui relève le tout (Les habitués diront : "Evidemment !").
Dans la deuxième scène, l'accent italien de Rinaldo n'est pas convaincant non plus. La mise en scène reste minimaliste mais là ça passe mieux car le rythme est bien restitué.

Dans le deuxième épisode, le préfet est crédible quoique, de nouveau, pas forcément aidé par le texte qui est fort artificiel, par contre le frère manque totalement de réalisme dans ses hésitations.

Niveau mise en scène, la sonnerie de telephone de type années 60 résonne comme un anachronisme qui, malgré deux écoutes, m'a totalement fait louper le dialogue qui se déroulait en avant plan. Très perturbant.

Par contre, niveau histoire, on n'a pas trop avancé.

Conclusion, deux épisodes pour présenter grosso modo 4 personnages qui semblent centraux, dont une va se suicider dans les 24 heures qui suivent pour une raison encore inconnue, ce qui semble le point d'orgue de l'histoire. Evidemment, j'ignore combien d'épisodes sont/étaient prévus, mais mon impression est mitigée.
C'est lent et rapide à la fois, on a un titre sybillin (même traduit, il n'éclaire guère sur l'histoire. D'ailleurs, pourquoi un titre en Latin en pleine révolution industrielle ?), une suicidée désinvolte qui s'adresse au 4ème mur pendant la fraction de seconde qui la sépare de l'impact, un texte qui manque de naturel et une ambiance qui fleure le polar plus ou moins mystique.

Etrange. Vraiment.

S'il m'en est donné l'opportunité, je lui donnerai certainement une chance supplémentaire en écoutant la suite, mais c'est vraiment par curiosité plus que véritablement séduit par l'histoire.

:smt017

PS. Darkgueg, la typo sur la date est toujours présente dans le synopsis. Tu devrais la corriger.

Lorendil - Mar 03 Sep 2013, 14:59 a écrit:
Blast a écrit:
Hum, pas convaincu. :(
Le jeu d'acteur du début est, pour mon goût, assez catastrophique (mais ce n'est pas uniquement la faute des acteurs, le texte ampoulé n'est pas naturel du tout et la mise en scène est plutôt faible) jusqu'à l'arrivée d'@now@n qui relève le tout (Les habitués diront : "Evidemment !").

Il est vrai que le texte est peut-être un peu trop "roman", mais je pense que la suite sera plus convaincante.

Blast a écrit:
Dans la deuxième scène, l'accent italien de Rinaldo n'est pas convaincant non plus. La mise en scène reste minimaliste mais là ça passe mieux car le rythme est bien restitué.

Raynaldo est argentin, mais passons :D.


Blast a écrit:
Niveau mise en scène, la sonnerie de telephone de type années 60 résonne comme un anachronisme qui, malgré deux écoutes, m'a totalement fait louper le dialogue qui se déroulait en avant plan. Très perturbant.

Désolé que ça t'aie perturbé, je n'ai pas énormément de connaissance sur cet époque, j'espère que ça ne va pas en déranger beaucoup d'autre.

Par contre, niveau histoire, on n'a pas trop avancé.

Blast a écrit:
Conclusion, deux épisodes pour présenter grosso modo 4 personnages qui semblent centraux, dont une va se suicider dans les 24 heures qui suivent pour une raison encore inconnue, ce qui semble le point d'orgue de l'histoire. Évidemment, j'ignore combien d'épisodes sont/étaient prévus, mais mon impression est mitigée.
C'est lent et rapide à la fois, on a un titre sybillin (même traduit, il n'éclaire guère sur l'histoire. D'ailleurs, pourquoi un titre en Latin en pleine révolution industrielle ?), une suicidée désinvolte qui s'adresse au 4ème mur pendant la fraction de seconde qui la sépare de l'impact, un texte qui manque de naturel et une ambiance qui fleure le polar plus ou moins mystique.


Moi je sais pourquoi le nom est en latin, pourquoi sa traduction a un sens et pourquoi l'ambiance fleure le polar plus ou moins mystique :D.
J'ai également pensé que ces premiers épisodes étaient lents, mais je n'espérais pas à ce point.
J'espère que la suite suscitera plus d'intérêt de ta part et t'invite à l'écouter une fois finie :).

raoolito - Mar 03 Sep 2013, 16:45 a écrit:
rhaaaaaaa!
en plein dans la face que je me le suis pris !!!!

bon, texte ampoulé, je devrais peut-être relire, mais clairement çà n'etait pas mon impression.. En meme temps nous sommes en 1888 tout de même..!
Mon accent espagnol n'est pas bon? mince, pourtant "yé pensé que yé souis ouné grane dactore".. :P
Par contre coté anachronismes, merde! C'est completement de ma faute, j'en avais parlé à DarkGueg, sans noter que c'est strictement impossible!! Des télégraphes partout au mieux, et des feuilles volantes..!
Coté histoire, détrompe-toi cher ami: on a déja pas mal avancé, car si se jeter de la tour eiffel cela peut etre trèèèèèèès long (ellypse, ellypses..) chaque dialogue a ete soupesé, mesuré et souvent enlevé.. Donc RIEN, et là je défend mon bébé, qui n'a été dit ici n'est inutile!
Evidement, je dirais qu'en effet, il faut faire confiance et.. Attendre la suite.. :P

(Edit) bon, j'ai relu les 4 premieres sequences ( les deux rpisodes ) j'ai meme ete jusqu'a appeler des amis et persecuter ma femme a la recherche d'un style ampoule. Rien, on trouve cela naturel..
Au secours, aidez-moi: en quoi est-ce amooule, en quoi est-ce trop roman? :'(

Aquatikelfik - Ven 06 Sep 2013, 07:33 a écrit:
J'aurais dû lire le synopsis avant, j'avais pas fait attention que c'était la Tour Eiffel et qu'on est en 1888. A l'ambiance, je me sentais dans les années 30. Voir plus tard avec le téléphone signalé par Blast.

Deux épisodes un peu fouillis qui ont du mal à poser l'histoire.
Le texte comme le jeu d'acteur qui pointe souvent à un léger sur-jeu sonnent très pièce de théâtre, ça ne fait pas réel dialogues. Plusieurs fois je me suis cru devant une scène. Peut-être est-ce là le texte "ampoulé" ?
A l'écrit, ça peut sonner bien. Mais à l'oral, ça passe bien moins.

Et yé doit avouer que yé né pas crou non plus oune seule seconde à l'accent español ! :p

Lorendil - Ven 06 Sep 2013, 08:17 a écrit:
Aquatikelfik a écrit:
Et yé doit avouer que yé né pas crou non plus oune seule seconde à l'accent español ! :p

Cé né pas oune español, cé oune argentin :D.

Ce téléphone grmbl... il faudra que je modifie ce bruitage à l'avenir.

Ça semble mal partir, mais bon, espèrons que cette saga sera plus appréciable une fois complète :).

raoolito - Ven 06 Sep 2013, 10:08 a écrit:
Aquatikelfik a écrit:
J'aurais dû lire le synopsis avant, j'avais pas fait attention que c'était la Tour Eiffel et qu'on est en 1888. A l'ambiance, je me sentais dans les années 30. Voir plus tard avec le téléphone signalé par Blast.

Deux épisodes un peu fouillis qui ont du mal à poser l'histoire.
Le texte comme le jeu d'acteur qui pointe souvent à un léger sur-jeu sonnent très pièce de théâtre, ça ne fait pas réel dialogues. Plusieurs fois je me suis cru devant une scène. Peut-être est-ce là le texte "ampoulé" ?
A l'écrit, ça peut sonner bien. Mais à l'oral, ça passe bien moins.

Et yé doit avouer que yé né pas crou non plus oune seule seconde à l'accent español ! :p


Haa ok, je comprend mieux le coté "ampoulé"..
MMhmm, à prevoir dan sl'avenir. Par contre c'est bête mais on aurait du mettre au début "Paris 1888"..
Bah ca peut se corriger tout cela.. :P (Darkgueg?)

Duarf - Ven 06 Sep 2013, 18:19 a écrit:
Je me joins au concert de critiques sur le début assez mal fichu, et aussi pour dire à Mlle @now@n combien je trouve sa voix et son jeu de très bonne qualité ! Un vrai plaisir à écouter.

Anthony D - Ven 06 Sep 2013, 18:54 a écrit:
v_v........... Mon petit Reynaldo.

Premièrement Reynolds Hahn avait 14 ans en 1888... Bon, selon les sources ça varie et il aurait pu avoir 15 ans. Ça reste très jeune pour enseigner au conservatoire. D'autant qu'il n'a jamais enseigné au conservatoire de sa vie. Par contre là ou tu as bon c'est qu'il a pu donner des cours, il a fait des conférences sur le chant et était reconnu comme un chanteur de qualité.

On lui connait une relation avec Cléo de Mérode... Platonique. Dans la mesure ou Reynaldo Hahn était homosexuel, en témoigne, entre autre, son aventure avec Proust. Mais à la rigueur ton héroïne peut aussi juste se faire des idées. :p

Puis son accent est épouvantable et rien n'indique qu'il avait un tel accent, au contraire. Sur un enregistrement de l'époque ou il chante du Debussy il a un accent tout à fait parisien. Il n'a vécu au vénézuela que 4 ans avant d'arriver à Paris.

Et puis... Ton héroine aurait eu du mal a chanter "Un bel di vedremo" en 1888 dans la mesure ou madame butterfly a été représenté pour la première fois en 1904. xD

C'est très dangereux de faire des fictions historique en utilisant des noms de gens connus comme ça...

Sinon je trouve que le jeu peut être amélioré. La qualité sonore est assez bonne et la diction est intelligible, c'est une grosse qualité je trouve ! :) Ah ! Et je trouve que l’héroïne joue très bien ! Elle a une voix qui coule :)

Par contre j'adore l'initiative, c'est clair. La fin du XIXè français, ça tue ! :P

EDIT : Je viens d'aller sur le site... Madame Butterfly est de Puccini, pas de bach... ^^"

Lorendil - Ven 06 Sep 2013, 21:37 a écrit:
Anthony D a écrit:
v_v........... Mon petit Reynaldo.

Premièrement Reynolds Hahn avait 14 ans en 1888... Bon, selon les sources ça varie et il aurait pu avoir 15 ans. Ça reste très jeune pour enseigner au conservatoire. D'autant qu'il n'a jamais enseigné au conservatoire de sa vie. Par contre là ou tu as bon c'est qu'il a pu donner des cours, il a fait des conférences sur le chant et était reconnu comme un chanteur de qualité.

On lui connait une relation avec Cléo de Mérode... Platonique. Dans la mesure ou Reynaldo Hahn était homosexuel, en témoigne, entre autre, son aventure avec Proust. Mais à la rigueur ton héroïne peut aussi juste se faire des idées. :p

Puis son accent est épouvantable et rien n'indique qu'il avait un tel accent, au contraire. Sur un enregistrement de l'époque ou il chante du Debussy il a un accent tout à fait parisien. Il n'a vécu au vénézuela que 4 ans avant d'arriver à Paris.

Et puis... Ton héroine aurait eu du mal a chanter "Un bel di vedremo" en 1888 dans la mesure ou madame butterfly a été représenté pour la première fois en 1904. xD

C'est très dangereux de faire des fictions historique en utilisant des noms de gens connus comme ça...

Sinon je trouve que le jeu peut être amélioré. La qualité sonore est assez bonne et la diction est intelligible, c'est une grosse qualité je trouve ! :) Ah ! Et je trouve que l’héroïne joue très bien ! Elle a une voix qui coule :)

Par contre j'adore l'initiative, c'est clair. La fin du XIXè français, ça tue ! :P

EDIT : Je viens d'aller sur le site... Madame Butterfly est de Puccini, pas de bach... ^^"


C'est très très intéressant ta critique !

Je suis impressionné du fait que tu sache tant de choses alors qu'ils ne sont pas forcément mentionnés :).

Pour ce qui est des problèmes temporaux (temporels ?) de ce type, en réalité, c'est juste pour avoir des personnages et des choses d'une époque proche. Que raoolito me contredise car il en est le scénariste, mais Reynaldo, c'est juste pour le nom qu'il l'a pris vu qu'il m'a précisé ensuite que Reynaldo était homosexuel, et que la relation avec Hélène aurait été étrange si c'était de l'historique.

Le gars il reconnait direct de quel chant il s'agit Oo !

Pareil pour la musique, c'est pour le style :).

Noms de gens connus... ah bon... heu... -->[] (Jamais entendu parlés de ces gaillards, mais bon, si Blast n'a rien dit, ça veut dire que je ne suis pas le seul :D).

Pour les musiques, le tiret sépare les musiques utilisées, il y a du Bach et du Madama Butterffly.


Et sinon, sorti de l'épisode 03 qui sera plus représentatif de la suite :).

Anthony D - Ven 06 Sep 2013, 22:00 a écrit:
En fait j'ai fais mes deux mémoires de recherche sur Reynaldo Hahn et sa musique. Et ce sera aussi le sujet de ma thèse... J'ai aucun mérite du coup et y a de fortes chances que personne connaisse ce nom, pas de panique ! ^^" Moi je suis juste fan de ce bonhomme ! Puis un bel di vedremo... Pareil, c'est un tube de la musique classique, aucun mérite ! :) C'est mon dada la fin du XIXè et le début du XXè, du coup j'ai tout de suite voulu écouter ce que tu fais ! ... Surtout quand on m'a dit que Reynaldo y participait. :P

Si vous voulez vraiment pas quelque chose d'historique je t'embêterai plus avec ça. ;)

Par contre la nomenclature que je connais c'est "nom du compositeur - nom du morceau", du coup ça prete à confusion sur le site je trouve :) De toute façon faudra corriger "madama butterfly" ne prend qu'un f :P

Y a pas eu un soucis d'exportation sur ton épisode ? les voix manquent à partir d'un moment ... :s

Lorendil - Ven 06 Sep 2013, 22:44 a écrit:
Pour avoir tout le script, reynaldo Hahn pourrait s'appeler Bertrand Duchemond que ça ne changerait rien :D.
Et d'accord, ça explique tout.

Oui, il y a eu un problème d'exportation réglé, tu es arrivé sur le topic pile quand j'ai mis le fichier audio et avant que je le supprime, c'est à dire une minute, pas de bol :D.

Je modifie pour le double "f".

Je suis un robot qui aide l'équipe du forum à faire son travail.

Mon avatar est Robot de Jean-Philippe Cabaroc sur The Noun Project, sous licence CC BY 3.0.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 15 Oct 2014, 10:06  −  Sujet du message : Re: [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 26 ans · 1039 posts
Inscription : 23 Août 08
Après 5 épisodes, je vais maintenant dire ce que je pense pour le moment d'Archa Firmata.

Visiblement la saga veut adopter le ton d'une aventure limite familiale, avec ses personnages hauts en couleurs, ses gadgets improbables et ses scènes d'action grand public. La partie fantastique horrifique est dans la veine de ce qu'à fait Walt Disney et ne cherche pas à nous faire peur, plutôt à nous donner une menace tangible pour nos héros. Un truc qui ne vise donc pas le polar (du moins pour le moment) mais plutôt les films de divertissement où les personnages se lancent dans l'aventure avec candeur sans trop se demander si ce n'est pas potentiellement mortel. Pourquoi pas, je ne chercherais donc pas trop de réalisme tant que c'est entraînant.

Seulement je trouve ce parti pris encore un peu maladroit (si c'est bien ce parti pris qui correspond à la saga, sinon c'est qu'il y a un soucis quelque part). C'est d'abord visible au niveau du jeu des acteurs : certains personnages secondaires parlent d'une façon qui ne sonne vraiment pas naturelle ou bien ce sont les répliques, dans le ton du parler du XIXe siècle, qui ne sont pas adaptées à notre niveau global. Essayez de jouer un texte de Victor Hugo, vous verrez que c'est vachement dur de parler comme ça sans que ça ne sonne faux. Le jeu des premiers passants de l'épisode 1 s'en ressent, il aurait fallu un texte plus simple. De même, le personnage argentin a un accent exagéré qui est probablement là pour donner un personnage "coloré" mais c'est encore trop maladroit pour convaincre. Ce genre de prestation n'est pas donnée à tout le monde, c'est là qu'on voit que les doubleurs français des Walt Disney ont du mérite.

@now@n est celle qui parvient le mieux à proposer un personnage qui soit à la fois crédible et dans le ton léger de la saga. Hélène est intrusive, dynamique, candide, se plaint de petites bêtises à des moments de grands dangers et constitue pour moi le point le plus réussi dans le style voulu de la saga. Il y a juste l'épisode 5 où pour une fois, je trouve qu'elle a quelques difficultés à faire passer les émotions (de peur, de soulagement). Mais comme c'est la seule à vraiment coller à cette ambiance, ben elle contraste un peu avec les autres. Lorendil se débrouille assez bien dans son rôle de Pernousse, mais il manque encore un petit chais-pas-quoi pour en faire un personnage qu'on suive vraiment avec plaisir. Peut-être qu'il n'est pas assez expressif pour que je le prenne en sympathie, je ne sais pas trop. Quant au personnage de Glafagor, je dois malheureusement dire que le jeu ne m'a pas convaincu du tout. Je l'ai trouvé ridicule, il n'a vraiment pas réussi à me faire l'impression d'une menace sérieuse.

La réalisation est correcte, pas grand chose à dire là dessus. S'il n'y a rien qui me fasse sortir de l'immersion, alors il n'y a pas de problème. Juste quelques brefs moments qui m'ont paru un brin confus, mais c'est peut-être un manque d'attention de ma part. Il faut attendre la suite pour juger le scénario, pour l'instant c'est un prétexte correct pour diverses aventures. J'ai encore du mal à rentrer dedans, principalement à cause du jeu d'acteur justement qui me fait un peu sortir de l'histoire. J'attends donc la suite.

J'ajoute qu'une scène m'a paru très maladroite : l'épisode 5 qui se termine sur les éclats de rire forcés et idiots des frangins. C'est un grand cliché de séries que je n'ai jamais supporté, il n'y a aucun acteur dans aucune dimension parallèle existante qui peut rendre ce genre de scène cool, même au 2nd degré. C'est sûrement purement personnel, mais ce cliché fait partie de ma liste noire des trucs qui m'embêtent beaucoup et qui sonnent totalement artificiel.

Bon courage pour la suite ;)



Dernière édition par thetchaff le Mer 15 Oct 2014, 15:10, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 15 Oct 2014, 10:48  −  Sujet du message : Re: [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 22 ans · 842 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Merci pour la critique, c'est très intéressant ce retour, je vois ce qui fait un peu défaut et ça me permettra de travailler un peu sur la suite (même si les enregistrements du reste de la saga sont déjà fait hormis les miens).

thetchaff a écrit:
J'ajoute qu'une scène m'a paru très maladroite : l'épisode 5 qui se termine sur les éclats de rire forcés et idiots des frangins. C'est un grand cliché de séries que je n'ai jamais supporté, il n'y a aucune acteur dans aucune dimension parallèle existante qui peut rendre ce genre de scène cool, même au 2nd degré. C'est sûrement purement personnel, mais ce cliché fait partie de ma liste noire des trucs qui m'embêtent beaucoup et qui sonne totalement artificiel.

Ah ah ah, désolé, je suis le scénario et les effets que Raoolito a écrit dans la plus grande majorité des cas, je vais lui taper les doigts :D.

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 15 Oct 2014, 14:54  −  Sujet du message : Re: [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
43 ans · 461 posts
Inscription : 8 Juin 11
A travaillé sur :
Red-Universe - en cours -
Archa Firmata, Gambas, L'homme à l'oreille coupée, les hauts parleurs, geneva2100, Layton, Tarentur, Colibacile
Ben je suis désolé, mais meme dans une autre dimension, quand on est passé par une salle gothique souterraine, un mec explosé en petits bouts, un monstre mythique qui défonce des portes en métal, des toits et des murs ne pierre, et qu'on réchappe de justesse d'une chute dans une fournaise, et qu'on est frère est soeur.. Ben si, on peut rire un bon coup, meme nerveusement. On a meme déjà vu de grands éclats de rire à la sortie de prises d'otages, de rescapés d'accidents etc..
Ben oui.
Et quand au style de la saga, je crois me souvenir que pour voyager dans le temps on se fait une piquouse c'est cela ? (comme immigration temporelle a été réalisé dans les memes conditions, la comparaison est d'actualité) Alors oui, c'est un peu plus léger qu'un redUniverse, si tu veux du lourd et pas drôle vas-y voir, sinon ce style est agréable, grand public.

Pour le sdialogues, je mettrais très sérieusement en cause le jeu des acteurs, surtout le début. J'ai beau (re)écouter à l'infinie les épisodes, et ça a été (re)fait il n'y a pas longtemps, la plupart sont exactement ce qu'ils doivent être. Et non, je ne tente même pas de faire du victor hugo, par contre je reconnais avoir des difficultés à sortir d'une narration "déguisée".
Pour mon rôle espagnol, là je plaide coupable :) D'autant que le "vrai" personnage n'avait.. pas d'accent en fin de compte :P

@Anthony D.
J'en profite pour répondre car je viens de voir la critique.. Oui je ne suis pas rapide. Ben en effet, bien sur tu as raison sur tout. Renaldo a été, figures-toi, le héros d'une émission de France inter, pas plus tard qu'un mois après avoir écrit le script, comme quoi. Bon, trop jeune, homosexuel,pas d'accent... Bien bien bien.. Certes je t'accorde que ce n'est PAS un roman historique, tout simplement parce que je ne fais que prendre des noms approximatifs de l'époque. A part celles de Matsama, je n'en ai pas vu beaucoup des créations qui planchent sur ce volet d'un scénario.
Alors beaucoup d'imprécisions..

Je RAPPELLE à ceux qui ont une mémoire courte, que nous parlons (aussi) ici d'une SAGA DE L'ETE, écrite en 3 semaine,s idem pour le enregistrements. C'est juste parce que darkgueg n'a pas pu tout monter en 2 semaines sous peine de mourir d'apoplexie que ce ne fut pas le cas..
juste pour préciser hein ?



U love it ? Offrez-nous un


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 15 Oct 2014, 15:53  −  Sujet du message : Re: [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 26 ans · 1039 posts
Inscription : 23 Août 08
Ben je suis bien conscient que cette saga se veut légère. C'est comme ça que je l'ai pris, je reproche pas un problème de réalisme (je dirai même que ce point m'indiffère totalement dans cette saga et que les incohérences historiques citées plus haut ne m'embêtent pas plus que ça) et je ne cherchais pas de rigueur scénaristique ou de "lourd et pas drôle". Le jeu d'acteur a été considéré de ce point de vue également, mais même comme ça il me bloque. Si tu es satisfait du jeu d'acteur, ben je ne vais pas te persuader du contraire, je te donne juste l'élément qui m'a déplu. C'est pas le style de la saga que je remet en cause, c'est juste que je rentre mal dedans pour tous les problèmes rencontrés. Me citer les conditions du concours n'y change pas grand chose, je ne donne pas une note au mérite des créateurs, je fais juste ici la critique de mon ressenti de façon franche en tachant de ne pas troller. Je n'ai même pas l'impression de casser la saga car au final elle n'est pas désagréable, juste qu'il y a quelques fragilités qui m'empêchent encore de l'apprécier pleinement. D'où mon "j'attends la suite", je ne juge pas le scénario pour l'instant (après tout c'est actuellement un prétexte à de l'action, pas la peine d'en demander plus pour le moment) et je verrai si ça me plaît davantage plus tard.

Pour la scène de fin de l'épisode 5, ce n'est pas non plus un problème de réalisme. C'est comme les scènes de films où le mentor sauve le héros en se jetant sous les balles pour mourir à sa place, bien sûr que ça peut arriver dans la vraie vie. Mais j'arrive plus à supporter ce genre de moment dans les histoires, ça m'agace. C'est comme ça, fallait que ça sorte et peut-être que certains seront moins dérangés que moi.

Faut pas s'énerver, elle est quand même pas mal la saga ;)



Dernière édition par thetchaff le Mer 15 Oct 2014, 17:26, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 15 Oct 2014, 16:53  −  Sujet du message : Re: [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 22 ans · 842 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
thetchaff a écrit:
je fais juste ici la critique de mon ressenti de façon franche en tachant de ne pas troller. Je n'ai même pas l'impression de casser la saga car au final elle n'est pas désagréable, juste qu'il y a quelques fragilités qui m'empêchent encore de l'apprécier pleinement.
Faut pas s'énerver, elle est quand même pas mal la saga ;)

Si ça peut te rassurer, je n'ai pas interprété ta critique aussi mal que mon collègue (il faut dire aussi que les points négatifs que tu as soulevé était plus sur le travail de Raoolito que du miens, certes ;)) après tout, tout ce qui n'est pas signalé comme moyen est correct ou bien, non ?

Moi tant qu'on me dit que la saga est écouté, ça me fait plaisir et recevoir les points négatifs me permettent de progresser, ceux qui ont écouté "Sin" verront la progression, après, la saga écrite en peu de temps, enregistrements idem (pensée à Anowan, qui doit avoir plus de 2H de rush avec les erreurs, fails retirés qu'elle a fait en une fois) que ce se soit fait en 2013 ou maintenant, au final on aurait eu (presque) le même résultat.

N'hésite(z) pas à reposter une critique une fois la saga terminée (ou avant d'ailleurs) !

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 15 Oct 2014, 17:18  −  Sujet du message : Re: [2013] Archa Firmata
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
43 ans · 461 posts
Inscription : 8 Juin 11
A travaillé sur :
Red-Universe - en cours -
Archa Firmata, Gambas, L'homme à l'oreille coupée, les hauts parleurs, geneva2100, Layton, Tarentur, Colibacile
De toutes façons faut jamais répondre à quoique ce soit quand on a la migraine, c'est juste pas une bonne idée.

> traduction: je m'excuse pour le coup de sang.



U love it ? Offrez-nous un


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze