Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Mer 27 Mars 2019, 04:26
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Retour à la liste des sagas mp3

 
Dates Critiques de Blackout (visiter le site →) Notes
Octovos Draak | tous ses avis
Ven 09 Sep 2011, 21:05

Blackout, c'est ma première expérience du thriller en saga MP3... Et en un mot, j'adore !

Un bon thriller, c'est avant tout un bon scénario: du suspens. Une enquête. Des rebondissements. De l'inattendu.
Qui a dit Blackout ?
La saga place la barre très haut avec une histoire bien construite et bien mise en scène, du suspens à gogo, bref une petite perle en terme de scénario. Les personnages sont un peu caricaturaux, mais sans gêner le moins du monde: la saga se veut réaliste, et elle le reste sur toute la lignée. Le suspens nous tient en haleine, et l'enquête progresse sous nos yeux, si bien qu'on croit parfois détenir une information puis l'instant d'après tout s'écroule...
Les personnages principaux sont tous joués par Thetchaff, et, forcément, on reconnaît des intonations similaires pour chaque personnages. Le jeu d'acteur est malgré cela très correct, et apporte tout le caractère des personnages. Caricatural parfois, mais efficace et plaisant.
La musique est toujours adaptée à l'ambiance, de même que les bruitages, qui contribuent à créer cette immersion.

Du point de vue technique, le niveau reste globalement tout aussi élevé, que ce soit au niveau de l'enregistrement ou du mixage. Une prise de son de qualité et agréable, une qualité audio vraiment satisfaisante, pour une saga bien ficelée et réalisée !

Seul bémol à cela: comme tout thriller qui se respecte, faut parfois s'accrocher pour suivre. Disons qu'écouter la saga d'une traite peut être difficile, tant les indices à assimiler sont nombreux et l'intrigue subtile. Ma seconde écoute n'a pu se réaliser qu'en plusieurs morceaux, car la saga dure tout de même près d'une heure !

En conclusion un excellente thriller qu'il serait dommage de louper: à écouter au calme, concentré sur la saga pour ne pas en perdre une miette ! Bravo à son créateur ;)

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu
MimiRyudo | tous ses avis
Jeu 08 Sep 2011, 23:54

Un an après Brisé à jamais, Thetchaff revient avec une saga thriller, genre dans lequel il s'impose déjà comme l'un des principaux créateurs.
L'histoire enchaîne les rebondissements avec un très bon sens du suspens, qui fait passer l'heure d'écoute avec une grande rapidité.
Le montage est dynamique, l'ambiance est sombrement adaptée au script et on oublie presque tout le travail qu'il y a derrière le choix des bruitages, tant l'immersion est bonne / meilleure que dans Brisé à jamais...
... A quelques passages près, plus complexes, où on ne comprend pas qui halète, qui vient de tirer voire qui parle. Ceci étant en quasi totalité dû à un jeu d'acteur qui pourrait être un peu plus varié (défaut majeur déjà présent sur Brisé à jamais). Thetchaff fait (presque) toutes les voix, et on sent la même force derrière chacune, la même tonalité grave - parfois trop descendue même, ce qui donne des rires machiavéliques qui sonnent faux. Enfin, pour en finir sur le jeu d'acteur, on regrettera qu'au cours des révélations les personnages ne changent pas vraiment leur jeu, restant toujours avec leurs intonations chargées d'adrénaline et de testostérone : un peu de douceur ponctuelle, ou de froid cynisme ferait un très grand bien à l'univers de Thetchaff AMHA.

Au-delà de ces critiques sur le jeu d'acteur, rappelons que l'immersion est très bonne et l'histoire, écrite et réalisée en deux mois à peine, confirme le statut d'excellent créateur de thriller de Thetchaff ! Vivement l'été prochain...

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu

 


Retour à la liste des sagas mp3

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze