Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Ven 21 Juin 2024, 23:06
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Retour à la liste des sagas mp3

 
Dates Critiques de Spatial555 (visiter le site →) Notes
aVi | tous ses avis
Mar 05 Juin 2012, 14:25

Dans la saga de Léxan, l'ambiance bascule rapidement dans un univers de non conventionnel, de "hors-code" ...

Ici l'auditeur n'a pas droit a une ligne blanche pour baliser son écoute. Dès les premiers instant, nous sommes invités a quitter notre corps, comme si tout a coup, nos perceptions habituelles du réel allaient s’avérer inutile, voire caduque. L'auteur semble nous signifier qu'il est temps de commencer le voyage, de s’éveiller à un état de conscience différent, puis la lixiviation du réel démarre...

Cette ambiance est soutenu tout au long des différents épisodes par une bande son éclectique, vraiment varié, où de nombreux genres musicaux vont se télescoper dans une expérience d"écoute vraiment unique. Une identité sonore qui va de la noise à la musique des iles ... tout un programme!

c'est dans un climat langoureux, qu'une Voix bienveillante nous guide, pendant que l'on découvre ces personnages évoluant dans un environnement qui semble connu. Lentement une trame se dessine, permettant a l'auditeur de pressentir l'univers de cet saga.


Dans son aspect technique Spatial555 nous propose un mets plutôt délicat a appréhender.

Dans le premier opus, on découvre une saga pleine de promesse au montage\mixage très réussi. On peut dire sans détour qu'il y a une "griffe" particulière. les sons, sans tomber dans la démo froide, sont très travaillé.

Ce coté très maitrisé du matériel sonore, est néanmoins quelques (rare) fois mis à mal, par un enregistrement et/ou un micro un peu limité. Le pitchage des voix dans le 2eme épisode de l'opus, donne un coté caricatural aux scènes où sont présent un grand nombres de personnages. Pour autant que je puisse en juger, le mastering final est correct, mais sans plus.


La bande annonce de l'opus 2 annonce le ton... l'espace sonore a été reconstruit.

Puis, ça se confirme dans l'opus 2. Le rythme calme de la saga, permet certaines prises de risques dans l'utilisation du matériel sonore. La griffe de l'auteur continu de s'exprimer dans cet univers sonore expérimental, riche et très maîtrisé.
techniquement il n'y as rien a reprocher, et plus qu'a se laisser porter dans ce paysage sonore...

arrivé a l'épisode 4 du second opus, je ne peux que dire... merci ! et a quand le 5ème!!!

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu
Xzimnut | tous ses avis
Lun 13 Déc 2010, 14:01

La langue française, dans sa grande richesse, possède un mot qui décrit parfaitement la saga, bien qu'ayant été quelque peu galvaudé à force d'être employé à tort et à travers, et ce mot est : PSYCHEDELIQUE. Là où tout autre créateur tenterait de ne laisser aucun blanc pour ne pas ralentir le récit, Lexan le transforme en une arme redoutable, qui renforce l'état presque hypnotique que la saga procure.

Spatial555 est une création totalement atypique, qui passe outre tous les "codes" de la saga en mp3, et qui malgré tout s'en sort avec brio. Si on peut être dubitatif au début de l'écoute, devant les propos étrange du narrateur, on finit par se laisser emporter avec plaisir, captivé par cette voix qui occupe 99% des dialogues. En outre, la musique expérimentale qui accompagne les différents récits joue grandement dans l'atmosphère bizarre de cet objet sonore non-identifié.

On peut cependant relever quelques points (légèrement) négatif, à savoir des qualités de son pour les voix perfectibles (seulement pour l'opus 1) et un jeu d'acteur parfois un peu mou.

Spatial555 reste tout de même une saga à écouter absolument, ne serait-ce que pour s'apercevoir que toutes les possibilités offertes par la saga en mp3 sont loin d'être explorée.

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu
Aravane | tous ses avis
Jeu 25 Nov 2010, 18:38

Un ovni. Dans la grande majorité des sagas mp3, on évite les blancs, les passages sans action, eh bien, avec spatial555, il ne faut pas être pressé! C'est l'histoire parallèle de fleur et d'alphonse, qui jamais ne se rencontrent, mais dont l'écho de leur existence respective, aux antipodes l'une de l'autre; l'une est libre l'autre est enchaînée, se mêlent à nos vies réelles, tellement le fond sous-jacent se révèle, à mon goût, être le reflet un brin altéré de ce qui nous attend peut-être.
Bref je conseille vivement cette saga en cours - qui plus est- avec un coup de coeur spécial pour le dénouement de l'aventure d'alphonse.

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu
SilverSon | tous ses avis
Dim 21 Nov 2010, 11:14

Note : ceci est un avis sur la 1° version de cette saga, la seconde version est quasiment identique mais a un découpage des épisodes différents : 2 longs épisodes au lieu de 8.

Spatial 555 est une saga mp3 de lexan disponible sur : http://audioblog.arteradio.com/spatial555/

Il s'agit d'un feuilleton radiophonique de 9 épisodes d'une durée totale de 84 minutes (l'épisode le plus long dure 14 minutes et le moins long dure 8 minutes).
En arrivant sur le blog vous pouvez lire :
Spatial est une série de science fiction radiophonique. Pour faciliter votre compréhension il serait préférable que vous quittiez votre corps . Je vais donc compter jusqu'à trois et a trois votre esprit aura migré à l'extérieure de vous même, ce qui vous permettras de me suivre. Attention vous êtes prés ?
Et c'est le cas : l'histoire -ou plutôt les deux histoires- qui appartiennent plus du livre lu que de la saga mp3, entrecoupé de longues et belles pauses musicales. Oui, il y a deux histoires, qui se regroupent au huitième épisode. Je vais vous en faire un petit résumé :
Les épisodes impair nous racontent l'histoire d'Alphonse Rigidel (orthographe inconnue), un jeune homme qui, après avoir été à l'université de la Podcorps, se fait embaucher par cette transnationale et reçoit pour mission de retrouver un pirate informatique afin de … l'embaucher.
Les épisodes pairs nous racontent l'histoire de Fleur Citruc (orthographe inconnue), une informaticienne vivant en autarcie près de la mer. Vous l'aurez compris, il s'agit de la personne recherchée par Alphonse.
Je l'ai précisé plus haut, les pauses musicales sont longues et régulières dans cette série. Des musiques calme qui emmènent notre esprit en dehors de notre corps, le roulis du train aidant (Voilà, vous savez où je l'ai écouté). Les pauses du narrateur entre ses phrases sont également longues. Le tout donne à cette série un rythme lent et posé qui nous emporte dans l'histoire et nous laisse le temps de réfléchir aux propos du narrateur … Et oui, l'histoire n'est pas innocente et pure, et le narrateur se sert de l'histoire pour faire passer un message que certains jurerais d'anticapitaliste, voire anarchiste. L'histoire, qui au début est assez simple et « gentille », devient au fil des épisodes plus méchante ; le narrateur (et l'auteur et acteur qui est derrière), sans être dans la rébellion, nous montre quelques problèmes de notre société : jusqu'où l'employé doit servir son entreprise ? Pourquoi fonder une famille, se marier et avoir des enfants ? Le personnage d'Alphonse est un beau sujet d'observation. Le personnage de Fleur, l'informaticienne nous questionne sur la recherche du pouvoir (elle est pirate et vend ses infos et programmes à des gouvernements et des transnationales). Ainsi, au final, je dirais qu'il s'agit d'une histoire d'anticipation qui nous fait réfléchir sur notre présent … Après tout, la science fiction n'est-elle pas une littérature du présent ?

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu

 


Retour à la liste des sagas mp3

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]
cron


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze
[ Time : 0.132s | 8 Queries | GZIP : Off ]