Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Mar 15 Oct 2019, 05:37
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Retour à la liste des sagas mp3

 
Dates Critiques de Les Yeux de l'Ange Bleu (visiter le site →) Notes
elchapeau | tous ses avis
Lun 10 Sep 2018, 01:41

une série franchement bien et qui devrait etre plus connue ! 184 vue sur youtube en 2018...
c'est une quète, série aventure très longue, 128 épisodes de 6 a 12 minutes environ qui vous emmène faire un tour du monde en quète d'un trésor...
une quète quoi mais avec ce petit plus propre aux yeux de l'ange bleu
les personnages peuvent cependant laisser a désirer. leurs caractères ne sont pas très développés ou alors d'une manière n'apportant rien au script :
un professeur qui se fait dessus en permanence, une héroine antipathique, des méchants avec un accent allemand surjoué... c'est dommage.
dans le scénario, rien de nouveau, c'est une quête aventureuse avec un peu de mystique. ce qui fonctionne très bien par ailleurs car malgrès tout on se laisse emporter pendant les treize heures de saga.

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu
Mou7 | tous ses avis
Mar 14 Juin 2016, 03:38

Les Yeux de l'Ange Bleu est une œuvre épatante à plus d'un titre :
- Elle dure plus de 13 heures, mais cette durée est pleinement justifiée par un scénario riche. Il n'y a pas de longueurs, le rythme est même relativement soutenu, ce qui est manifestement dû au fait que cette saga mp3 était originellement un feuilleton radiophonique.
- La narration est un pur bijou de lyrisme et, même moi qui suis un fan inconditionnel de Reflets d'Acide, je trouve que la langue de Molière est mille fois mieux domptée dans les Yeux de l'Ange Bleu. L'épisode 1 à lui seul vaut son pesant d'or sur ce point.
- L'histoire mêle le réel et l'imaginaire avec brio et surtout, en prenant son temps. Finalement, c'est quand on croit que l'on a compris comment "fonctionnait" la saga qu'on se rend compte que les règles viennent de changer... Et c'est reparti pour un tour !
- Les personnages sont délicieux, les acteurs sont magistraux et tous les sentiments possibles sont exploités. Mais les Yeux de l'Ange Bleu ne se déparent jamais d'une touche d'humour, de l'humour pas forcément très recherché, mais qui fait mouche.
- L'ambiance musicale est très réussie et nous immerge complètement dans ce voyage autour du monde, dans les années 1930...
- La qualité audio est plus que correcte, ce qui est étonnant pour une saga mp3 créée il y a 15 ans, même si je reconnais que le son de certains épisodes est moins bon (en particulier le 46, qui contient des parasites, et le 104, qui est à la limite de la saturation).

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu
ClaXus | tous ses avis
Jeu 29 Oct 2015, 13:18

Les Yeux de l'Ange Bleu, ou YDAB pour les intimes, est une saga à écouter de toute urgence.

Une ambiance extrêmement travaillé vient ajoutée à un niveau technique très avancé, surtout pour l'époque, une véritable marque de fabrique à cette saga.
Après l'avoir écoutée il y a plusieurs années maintenant, je me souviens toujours de la singularité cinglante de ses personnages, d'une action folle doublée de sursauts et de rebondissements.

Des personnages complexes, des ambiances lourdes, du Antoine Rouaud avant l'heure.

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu
MimiRyudo | tous ses avis
Jeu 17 Mai 2012, 17:35

Les Yeux de l'Ange Bleu est une saga d'aventure de 128 scènes. Je l'ai perçue en trois grandes parties : l'aventure à travers le monde dans les 60 premières scènes, riche en rebondissements, à la Indiana Jones qui ne se prend jamais au sérieux ; une partie qui lorgne vers le fantastique et le polar entre les scènes 60 et 90, passage un peu plus posé, plus mature qui atteint son apogée avec l'épisode 100... avant de conclure avec le retour de la grande aventure - plus en forme que jamais, avec entre voyages, course-poursuites, chutes et bagarres - dans les 28 dernières scènes.
L'histoire, c'est du costaud. Bien sûr, on pourrait reprocher quelques facilités scénaristiques, des manques d'explications (les anachronismes qui semblaient si importants ? le preneur de son ?), ou encore des dialogues et blagues redondantes (le côlon émotif du Professeur Kee qui m'a peut-être amusé la première fois mais rarement après, le rire de la baronne relativement lourd à force de répétition). Toutefois, on parle d'une saga destinée à la radio avec un mode d'écoute différent, et une durée totale de plus de 13 heures. Réussir à captiver l'auditeur dans cette aventure durant tout ce temps est un tour de force réussi avec brio par Antoine/Buxley. Mais ce n'est pas tout : parvenir, après 13 heures, à ne pas décevoir l'auditeur, et à lui fournir une conclusion aussi réussie est bien plus impressionnant encore.

Les Yeux de l'Ange Bleu, c'est aussi le jeu d'acteur d'un trio (ou quintette, si on ajoute le duo secondaire de la baronne et de son "Guénéral d'Amour"). Les accents du Professeur Kee et le "Bux-cley" de Laura m'ont exaspéré pendant certains épisodes, alors qu'ils passaient très bien à d'autre. Encore une fois, tenir 13h avec une vingtaine de personnages et une poignée d'acteurs, ce n'est pas évident - les standards cinématographiques qui nous servent de modèle ne nous habituant pas à cela. La force (encore) de cette saga, c'est de parvenir à ne jamais faire totalement le tour de ses personnages et de leur laisser une part de surprise après 100 épisodes...

Les Yeux de l'Ange Bleu, c'est enfin des musiques originales et des ambiances très immersives. Les enregistrements sont de bonne facture, à l'exception de quelques souffles dans les premiers épisodes (enfin 70-80 premiers, mais premiers quand même ^^). La saga, relativement minimaliste (13 heures sur quelques acteurs, une aventure qui se permet des raccourcis historiques, des redondances de blagues...) est bien réalisée.

Au final, une "vieille" saga (2001 quand même) très bien menée, qui possède un petit quelque chose de charmant, avec sa narration désuette, son style axé années 30, ses petits défauts... Et sûrement à juste titre récompensée du prix de la "meilleure fiction radio au salon de la Radio 2003". A découvrir, vraiment.

 

Niveau artistique en jaune et niveau technique en bleu

 


Retour à la liste des sagas mp3

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze