Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Sam 16 Nov 2019, 03:32
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 15:44  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
Avatar de l’utilisateur
28 ans · 863 posts
Inscription : 8 Mars 08
A travaillé sur :
Réal : Ragtime Doggo, Tout le monde aime le prof, Monos
Scénar : Nos Amies les Bêtes [Blast], la Genèse [Inky], le Rail [Alliance Railteam], Pépins sous le Sapin [Collaboration], Mise à Jour [Oriog], Monos
Rôles : BEAUCOUP TROP DE CHOSES HAAAAAA
Je vais prendre une grande respiration et me calmer doucement, sereinement, lentement. Yoga style inside.

Voilà.
J'ai vraiment songé à l'attaque personnelle (type : "Mais t'es QUI, toi ?!). Seulement, elle n'avait aucun aboutissant puisqu'au mieux tu l'aurais ignorée, Tib', et au pire, on se serait pris la tête. Tentons alors de conserver un discours cohérent fait d'arguments...

Aller voir au cinéma une espèce de navet à petit budget peut décevoir le grand cinéphile (qui n'est pas forcément un grand scénariste, c'est pourquoi j'ai renoncé à l'approche "tékitoi"). Ah, vraiment, peut-il se dire, quelle erreur que d'avoir dépensé 6€50 pour une place de cinéma plein tarif pour subir cette chose qui ne mérite le nom de film que parce qu'elle a été tournée avec une caméra !
...
Oui, le cinéphile peut rager, comme tout consommateur, car le client est roi.
Sauf que...
Nous abordons une caractéristique de la majorité des œuvres de la sagasphère (que le mot plaise ou non) : la gratuité. Télécharger ne coûte rien, sinon un peu de temps et peut-être d'espoir (or l'espoir est fichtrement mal coté en Bourse, ces temps-ci). On aborde la question du don : donner ses vieux vêtements à une œuvre de charité, est-ce faire une bonne action ou se débarrasser de ce qui nous encombre ? Je crois que c'est une question d'état d'esprit.
L'état d'esprit qui me semble prédominer parmi les créateurs est une envie de partager quelque chose qui nous fait rire, nous émeut. Pas de gruger les auditeurs avec un contenu bidon*. Même dans ceux qui pensent aisé de créer, qu'il suffit de prendre quelques enregistrements avec des saturations et des pops, de les monter à la machette et de balancer deux musiques de Pirates des Caraïbes derrière, la volonté n'est pas de se fiche du monde. Généralement, ces personnes souffrent des critiques négatives qu'elles peuvent recevoir. Elles sont sincères dans leur démarche.
Après, il y a les faux nanards mp3. Mais beaucoup de gens adorent, c'est pourquoi je ne les considérerai pas comme des nullités intégrales puisque dans ce cas ils ne trouveraient aucun public.

Sur ce, je conclurai bien ce message, parce que je n'ai rien d'autre à dire.
Je crois qu'aucune individualité ne peut décider du devenir de tout un courant artistique ou idéologique. Ce n'est pas une attaque personnelle.
J'espère que malgré le manque de structure dans mes propos, je serai parvenue à me faire entendre.

*Misterfox a fait ça pour le 1er avril avec le faux vingt-et-unième MAHA. Mais c'était assumé, et puis, il a eu des problèmes dans sa vie de créateur, ce p'tit gars.

PS : Blast, tu vas me faire rougir :roll:

Je suis l'heureuse tenancière de plein de blogs, dont le principal est 2@&1⌨, un portfolio groupant des écrits, du son et des images.
J'appartiens aussi au groupement Oriog Créations ! Checkez notre site web !
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 15:55  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 349 posts
Inscription : 7 Juillet 09
A travaillé sur :
Les monos de la JT's Productions ; Eino Reishu ; Autre Vision Project
Aspic a écrit:
Tibekamer a écrit:
[...]écoute mon mono tu verras que ce n'est pas comique, que ce n'est pas une parodie, que c'est un registre sérieux et que la trame est telle que tu ne peux t'attendre à ce qui arrive à la fin. [...] Non, je parle pas d'un truc qui révolutionne les fictions audio mais bien des scénrii juste "travaillés".

Ah bah ça y est, on y arrive :D Tu es déçu d'avoir eu si peu de commentaires sur un mono que tu as réalisés dont tu as l'impression que le scénario est bien plus travaillé que certaines productions actuelles "à succès" ? Et donc, tu généralises terriblement, à l'arrivée. :smt028


Ce n'est pas le Nétophonix qui régit mes scénarii. Ne pas avoir beaucoup de commentaires ne me gêne absolument pas. Ce n'est pas parce que mon mono n'a pas fait un triomphe sur un forum que cela va me morfondre, d'autant qu'il est plus commenté dans la vraie vie. Mais bon, si on en arrive là, je préfère franchement arrêter de dialoguer.
De plus tu cites des bouts de de texte, tu les mets ensemble, alors qu'ils n'ont pas forcément de lien direct. Je ne dis pas que mon mono est génial. Loin de là, mais au moins l'histoire est nouvelle.

Pour revenir au sujet, je pense que Paxel semble résumer la situation sous un autre regard qui peut être juste. Je n'adhère pas à 100% mais je suis assez d'accord. Après, bien sur, on ne peut pas modifier la façon de faire, mais donner un coup de pied dans la fourmilière peut parfois faire bouger quelques créateurs qui influenceront positivement les autres.

EDIT : merci déjà @now@n de chercher à parler sans attaque. Tu fais l'amalgame avec le cinéma et je pense, en y repensant que j'attends peut être trop. Mais attendre trop, ce n'est pas un mal. Quand on voit certains films, on se demande si il y a eu un scénariste derrière, sauf que eux c'est pro. Je ne serais pas aussi exigeant avec la saga mp3 car elle est amateur. Mais amateur ne veut pas dire "laisser-aller". Mais tout est question de point de vue. J'ai exprimé le mien, il n'est pas du tout unanime. Nous en reparlerons surement quelques longueurs d'onde plus tard.

ImageImage Les monos de Jarril et de Tibékamer

Besoin d'un scénariste ? Besoin d'un Dialoguiste ? MP moi. (Pas forcément de réponses positives)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 16:15  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Postulant
Postulant
Masculin 39 ans · 43 posts
Inscription : 24 Juillet 10
Tibekamer a écrit:

C'est des fictions comme ça dont on manque à mon sens. Je pense que beaucoup de sagas peuvent se tourner vers ce style là, mais ne cherchent pas forcément à en prendre le chemin. C'est bien dommage.
(...)
Faire du nouveau ne veut pas dire inventer un nouveau genre. C'est juste inventer une nouvelle histoire.


Hum. Je vais prendre deux exemples précis :

- Je n'aime pas la taverne de Kadelfek. Je trouve le scénario hyper bateau, la production cauchemardesque, les personnages caricaturaux, et l'humour raté. Est ce que cela veut dire pour autant qu'il faille jeter aux orties tout un travail fait par l'auteur selon mon évaluation de la chose ? La réponse est non, tout simplement parce que là où je trouve de la banalité voire de la médiocrité, un autre internaute y trouvera une certaine originalité.

Si mon opinion sur l'originalité ou pas d'une saga mp3 est relative, le critère d'originalité à partir duquel j'évalue une saga MP3 est aussi relatif. Par conséquent, passer un ensemble de saga mp3 selon le crible de l'originalité (lisez ma notion de l'originalité), c'est vouloir restreindre la visée potentielle de cette saga à moi et à ma conception des choses.

Quand les gens te disent "si t'es pas content, casse-toi", ils te disent, de manière assez rêche, que définir ce qui est bon de ce qui ne l'est pas, n'est pas de ton ressort, en ce qui concerne la réception d'une oeuvre auprès d'autres personnes que toi.

L'avantage avec ce type de discours, est de ne pas faire trois lignes trop surchargées, pour insister sur le relativisme que tu dois atteindre dans ta conception des choses. De manière générale, quand tu penses les choses de manière absolue, tu ne fais que restreindre un absolu à tes idées.

- je me souviens une fois d'une intervention de Flo sur son blog, qui en avait marre des questions taboues, et de l'incompréhension des gens vis à vis de ce qui le guide à travers des séries comme Trimoria, qui ne sont pas des histoires classiques avec une trame narrative traditionnelle. S'il ne raconte pas une histoire, que fait il ? Je ne prétends pas avoir la réponse, mais je pense qu'il y a une part d'implication du créateur par rapport à sa création qui a été injustement sous estimée par certains de ses auditeurs.

Quand un créateur met à disposition une saga, il fait plus que donner une histoire, il se met en scène, et livre une partie de lui même. Partant de là, il me paraît difficile de lui reprocher de procéder à des choix qui ne regardent que lui, et sujet à un minimum de respect.

Dit autrement, si tu restreins son champ de création à un canon qui brimera ses intentions premières, tu iras à l'inverse d'une promotion de l'originalité en instaurant des critères qui le restreindront dans sa liberté d'expression. Il vaut mieux laisser à chacun expérimenter comme ça lui chante, et espérer que d'une évolution personnelle perfectible dans lequel il se sent à l'aise, naisse de vraies pépites.

De ton côté, il vaut mieux considérer que chaque nouvelle saga mp3 que tu peux écouter te permettra d'avoir une approche toujours plus nuancée de la créativité et de l'originalité, plutôt que de considérer que leur condition d'éclosion soit déjà fixée.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 17:23  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin4788 posts
Inscription : 21 Janvier 07
Bon... Soufflons deux secondes et essayons de nous recentrer sur le sujet voulez-vous?

Tibekamer semble considérer que les scénarios de sagas mp3 manquent cruellement de variété. Il a fait une proposition, rejetée par la totalité des personnes ayant ensuite répondu, de "contrôler le niveau" des sagas. Il lui a été objecté que pour beaucoup de créateurs, il s'agit de leur première tentative d'écriture et qu'il leur manque sans doute une certaine expérience, nécessaire à la maîtrise de scénarios plus profonds que la parodie simple de jeux vidéo, séries ou autres. A propos de son hypothèse d'un âge d'or avant 2005, il semblerait que certains considèrent que la situation n'a en fait pas évolué depuis, les proportions restant les mêmes qu'alors mais le nombre de sagas a depuis explosé et leur exposition en est facilité par un forum comme Netophonix. Reste donc en suspens la question de savoir pourquoi ces premières créations semblent se cantonner à un choix aussi réduit comme l'estiment Jay et Tibekamer. Si je ne dis pas de bêtise, Luciole a évoqué la possibilité que cela viendrait avec le temps et l'expérience.

Voilà, c'est à mon avis le résumé de la discussion jusqu'à présent. C'est dans cette direction que s'orientait le topic. Pour l'intérêt de ce topic, il serait peut être bon d'y retourner non? :)

→ Pour accéder à un groupe, je vous encourage à contacter Blast.
→ Pour les points techniques, vous êtes au bon endroit.

:}


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 17:32  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 35 ans · 1582 posts
Inscription : 18 Mai 07
Voui. C'est plus clair en effet, merci beaucoup.

D'ailleurs, y'a un truc que j'avais manifestement oublié de prendre en compte, qui pète aux yeux (mais j'ai de la buée sur mes lunettes :D), et qui du coup me fait revoir mon jugement, c'est effectivement le facteur "débutant".

Facteur non négligeable, étant donné que Netophonix est quasiment la seule plateforme idéale pour apprendre. Et fatalement, quand on apprend, c'est ici, donc bah on peut pas toujours sortir des trucs de ouf du premier coup.

Après, pourquoi les gens se cantonnent à un choix réduit... peut-être parce que c'est ce qui ressort le plus souvent, et que donc pour apprendre les gens se disent "bah faisons comme ça pour commencer", du coup ça alimente ce qui ressort le plus souvent, et les gens continuent à se baser dessus, etc... cercle vicieux, donc.

Je pense que ça doit être pareil pour les autres formes d'art. Quand on veut apprendre à dessiner tout seul, on commence par essayer de faire du manga ou du p'tit bonhomme en bois. Jamais on se lance direct avec du Bilal :D

Image
N'entendez pas, écoutez.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 18:38  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
44 ans · 93 posts
Inscription : 24 Février 10
Ce sujet est très intéressant.
:)
Comme l'a dit thrak et bien d'autres, personne ne peut décider de la richesse d'un scénario de manière universelle.

Les sensibilités et les différents niveaux d'interprétations sont spécifiques à chaque auditeur.

Mais d'un autre point de vue, on peut considérer que le Netophonix (que j'aime beaucoup) peut participer à une certaine uniformisation des créations (celui ci influencera énormément mes futurs épisodes).

A la manière des grandes institutions, il formate les apprentis en leur proposant une forme d'apprentissage standard pour un résultat de qualité standard, acceptable pour tous.

Par exemple, promouvoir un logiciel d'écriture telle que celtx n'orienterait pas les créateurs ver une certaine forme de narration qui privilégie les dialogues.

Les grands succès de la Sagasphére ne sont pas toujours très originaux ou si ils le sont, ils deviennent par la suite des standards qui inspire de nouvelles créations qui surfent sur ce nouveau style.

De mon point de vue, toutes les formes d'art sont soumises à ce problème dès lors qu'elles dépassent le stade expérimental.

Conseiller, enseigner, noter, organiser des concours, comparer, critiquer, etc est nécessaire, mais la contrepartie est une certaine uniformisation due à une forme de compétition non avouée qui promeut des solutions qui se sont avérées efficaces dans le passé.

:smt032

Edit : orthographe

Image


Dernière édition par lexan le Ven 06 Août 2010, 19:05, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 19:08  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 385 posts
Inscription : 13 Juin 07
A travaillé sur :
Eschatographie;

La fabuleuse épopée du docteur Monshmoll;

L'enfer ! (en conserves);

Le calendrier de l'avent.mp3, 2007 et 2008 (Chiwatima-Chich'meurk)
Ça me rappelle ces histoires de SOCQATOA. Ce qui semble vous échapper, c'est que (de mon point de vue pas forcément très à jour ni très complet) souvent un créateur n'envisage PAS de raconter une histoire (de créer une fiction si vous préférez). L'époustouflante influence de Naheulbeuk fait que l'idée de "saga mp3" peut être ressentie comme une sorte de one-man show cristallisé en audio, avec quelques traits de caractère chacun incarnés par un personnage, et un déroulement pensé comme une série de sketches.

Un peu comme le théâtre de Guignol : on peut faire plein de choses avec des marionnettes, mais Guignol n'avait pas vocation à faire passer des messages ou des histoires, ni à élaborer un humour efficace par une écriture chiadée. Ceux qui faisaient Guignol n'étaient pas des dramaturges, ils jouaient un rôle purement social.

J'aime ton idée de distinction entre le phénomène "saga mp3" et le principe général de "Fiction audio", Tibekamer... Je pense que la "saga mp3" est différente de la fiction audio au sens large, c'est une sorte de Guignol pour les ados par des ados, c'est une façon d'engranger les "délires-avec-mes-potes" dont les ressorts sont forcément souvent les mêmes puisqu'on partage la même culture.
Au risque de paraître snob, on peut dire "peuh, moi je ne fais pas de la saga mp3 mais de la fiction audio". J'ai fait de la saga mp3, je vais sans doute continuer et je ne le renie pas, et je fais aussi de la fiction audio, c'est autre chose voilà tout. Ce n'est pas en détruisant Guignol et la Comedia Dell'Arte qu'on va faire du Molière.

La même chose se passe avec les Webcomics. Les blogs-BD, en français (le phénomène est peut-être moins important). Et les discussions à ce sujet ressemblent à celle qu'on a.

/ʃnuk/
Shnouk, schnouck, Chnook, schnewk, Shnuk, etc.
Pseudo désormais 100% allégé en orthographe. Employez celle qui vous convient.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 19:26  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 28 ans · 961 posts
Inscription : 24 Juin 07
A travaillé sur :
SynopsLive (créateur et animateur)
Schnouk a écrit:
Au risque de paraître snob, on peut dire "peuh, moi je ne fais pas de la saga mp3 mais de la fiction audio". J'ai fait de la saga mp3, je vais sans doute continuer et je ne le renie pas, et je fais aussi de la fiction audio, c'est autre chose voilà tout. Ce n'est pas en détruisant Guignol et la Comedia Dell'Arte qu'on va faire du Molière.

Pourtant, c'est exactement l'impression que j'en ai. J'ai toujours taquiné (parfois fortement d'ailleurs) Jay avec ça : je trouve que c'est d'une pédanterie détestable de dire que « Non, ce que je fais, ce n'est pas de la saga mp3 mais des fictions audios », ce qui sous-entends « vous comprendrez, nous n'avons pas les mêmes valeurs ».

Désolé, hein, mais Velvorn, Amphibroisie, Eden, les Échappés du Berçuel, le Donjon de Naheulbeuk, Reflets d'Acide, Phone, Xenozis, tout ça, touuuuut ça, ce sont des sagas mp3. Vous pouvez faire tout ce que vous voudrez, mais ça restera des sagas mp3. Avec toutes les nuances que vous voudrez, avec tous les autres adjectifs que vous pourrez mettre à côté, mais ça restera une saga mp3. Et même avec tout le reniement que vous pourrez faire, avec tout l'anti-buzz que vous pourrez créer sur la sagasphère, avec tout les efforts de comm' que vous pourrez faire.

Ça restera, à mes yeux, aux yeux de beaucoup de monde, et aux yeux de Netophonix, du Netowiki, de la liste des sagas et de la future Agora, des SAGAS MP3.

Y'a deux choix, après : vous pouvez soit continuer à espérer qu'un jour une distinction se fasse dans la tête des gens (mais je peux vous assurer que ne vous aiderais jamais à le faire) en essayant de vous démarquer en tirant les sagas mp3 loin de vous, soit vous pouvez utiliser cette appellation comme un tremplin et vous associer à tous les événements/sites/plateformes/associations (?) qui tentent de les faire connaître, en précisant en quoi votre saga mp3 (qui est une saga mp3) n'est pas comme les autres.

À vous de voir.

Je précise que ce post ne vise personne, malgré l'emploi du vous, même si évidemment, Jay s'y reconnaîtra sans doute vu que je le chambre avec ça depuis la création de la dramasphère. =D

Image
ImageImage


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 19:44  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Scénariste
Scénariste
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 349 posts
Inscription : 7 Juillet 09
A travaillé sur :
Les monos de la JT's Productions ; Eino Reishu ; Autre Vision Project
n'oublie pas Signez, que la saga mp3, ne reste que de la fiction audio. Je ne fais pas du feuilleton radiophonique, mais si tu considères que tout n'est que saga mp3, alors, avec mon esprit de jeune rebel (ouais non mais c'est pour l'exemple) je ne ferai pas de "saga mp3".
Il est pédant aussi de dire : "je ne fais pas de la fiction audio, noooooon, je fais de la saga mp3". C'est comme si je disais : "je ne fais pas du théâtre, je fais du théâtre absurde".

Merci Kak de replanter le discours global. Cela permet d'éviter de partir n'importe où et d'avoir un sujet cohérent. Je suis content que ça ne parte pas en cacahuète ce sujet (pourtant y'avait de quoi :D)

ImageImage Les monos de Jarril et de Tibékamer

Besoin d'un scénariste ? Besoin d'un Dialoguiste ? MP moi. (Pas forcément de réponses positives)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 19:59  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 28 ans · 961 posts
Inscription : 24 Juin 07
A travaillé sur :
SynopsLive (créateur et animateur)
Attention à ne pas mal comprendre mes propos.
Tibekamer a écrit:
N'oublie pas Signez, que la saga mp3, ne reste que de la fiction audio. Je ne fais pas du feuilleton radiophonique, mais si tu considères que tout n'est que saga mp3, alors, avec mon esprit de jeune rebel (ouais non mais c'est pour l'exemple) je ne ferai pas de "saga mp3".

Si tu ne veux pas faire de sagas mp3, tu ne peux pas diffuser ton œuvre sur Internet. Voilà, dans ce cas, tu fais une fiction audio qui n'est pas une sagas mp3. Sinon, c'en est une, compte-tenu de la diffusion du terme de saga mp3 (rappel : Une saga mp3 aussi appelée "saga audio" est une histoire se déroulant dans un univers le plus souvent imaginaire, diffusée sur Internet sous la forme d'un ou plusieurs fichiers historiquement encodés au format MP3).

Tibekamer a écrit:
Il est pédant aussi de dire : "je ne fais pas de la fiction audio, noooooon, je fais de la saga mp3". C'est comme si je disais : "je ne fais pas du théâtre, je fais du théâtre absurde".

Ton raisonnement ne tiens pas pour deux raisons :
  • Le problème que j'évoque est d'ignorer ou de nier le fait que l'on fait de la saga mp3, pas de revendiquer le fait de faire de la fiction audio ;
  • Je n'ai jamais vu de cas où quelqu'un disait ostensiblement ne pas faire de fiction audio (ça serait un peu con, en soit, car dans ce cas, on ne peut pas prétendre faire de saga mp3).

Tu as essayé de prendre à revers mon argument, mais désolé, ça ne marche pas si facilement =/

Tibekamer a écrit:
Merci Kak de replanter le discours global. Cela permet d'éviter de partir n'importe où et d'avoir un sujet cohérent. Je suis content que ça ne parte pas en cacahuète ce sujet (pourtant y'avait de quoi :D)

Ce débat sur la différenciation des fictions audios et des sagas mp3 fait partie intégrante de ce topic, si, comme l'a dit Schnouk, on commence à différencier "fiction audio" et "saga mp3" pour tenter de mettre en valeur une quelconque qualité de scénario.

Image
ImageImage


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 20:03  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 29 ans · 1045 posts
Inscription : 20 Décembre 07
A travaillé sur :
Velvorn : The Bladed Druid (Musiques) -
Tarentule Platinome - Claviériste de Magoyond - Projet saga mp3 sur les tueur à gage - Des voix ça et là dans diverses sagas...
À partir du moment où on considère qu'on a fourni plus de travail sur sa "création sonore" qu'une bête parodie de FF ou un énième remake de Naheulbeuk bâclé, il est normal de vouloir tenter de sortir du lot, à imaginer que son travail vaut forcément mieux que ça, qualitativement parlant.

Un excellent film est un film, mais un navet est aussi un film, si vous voyez ce que je veux dire. Excellent ou raté, le résultat sera toujours diffusé sur internet au format mp3, donc s'appellera toujours génériquement "saga mp3". Même si le contenu est aussi éloigné de "La Grotte de Yarkinoul" que Xenozis est éloigné de ComepiX.

Image
Une alim' fantôme qui se met en route, ça fait ça. :3 Cliquez et vous irez sur mon site !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 20:24  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin4788 posts
Inscription : 21 Janvier 07
Attention, nous avons déjà un topic qui tente de définir ce qu'est une saga mp3. Vous commencez à vous éloigner largement de la simple notion de scénario ici.

→ Pour accéder à un groupe, je vous encourage à contacter Blast.
→ Pour les points techniques, vous êtes au bon endroit.

:}


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 06 Août 2010, 20:36  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 385 posts
Inscription : 13 Juin 07
A travaillé sur :
Eschatographie;

La fabuleuse épopée du docteur Monshmoll;

L'enfer ! (en conserves);

Le calendrier de l'avent.mp3, 2007 et 2008 (Chiwatima-Chich'meurk)
@Signez et Aspic : Ah mais je ne parle pas de qualité, pas du tout. Je parle d'objectif... Il existe des trucs-sonores dont je pense qu'ils n'ont pas pour but d'être un produit """artistique""", d'être une fiction, d'être un produit culturel, une "oeuvre" (je met plein de quasi-synonymes pour être sur qu'il y en ait un dans le tas que tout le monde saisisse). Un peu comme une note de Blog, on la rend publique mais on n'irait pas la mettre dans un recueil. Après, le choix des deux termes est très mauvais sans doute puisque ils sont en circulation depuis longtemps, j'ai choisi "saga mp3" pour son coté "traditionnel" : la naissance du mot s'est faite avec une première floppée de créations dans le sillage de Naheulbeuk, qui correspondent globalement à mon idée ("super, ce concept d'un groupe de persos qui disent des blagues", par opposition avec "tiens l'audio c'est cool pour créer des histoires"). Je voulais aussi faire le lien avec les idées développées par Tibekamer. Mais j'aurais mieux fait de garder SOC, qui, finalement, contient l'idée de porter plus d'intérêt au choix de son type d'aventurier et du décor (espace ? med-fan ? aventure navale ?) qu'à l'élaboration d'un script.

L'idée de qualité intervient seulement quand on assimile les deux sortes de créations aux buts différents : un excellent spectacle pour enfants peut s'avérer minable si on le sert en tant que comédie pour adulte. Guignol enregistré en vidéo puis visionné seul devant sa télé, c'est naze : l'intêret vient aussi de la relation sociale entre le public et le marionnettiste. Certaines sagas doivent être reçues un peu comme les memes de l'internet (pensez au phénomène touuuurte pour ceux à qui ça ne dit rien). J'espère avoir été plus clair :)

/ʃnuk/
Shnouk, schnouck, Chnook, schnewk, Shnuk, etc.
Pseudo désormais 100% allégé en orthographe. Employez celle qui vous convient.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 13 Mars 2011, 20:53  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
26 ans · 163 posts
Inscription : 23 Août 10
A travaillé sur :
L'Ombre des Loas
La Marée Verte
La pauvreté scénaristique?
Depuis la création du théâtre, du cinéma, de la musique et de tout ce tintouin que nous appellons communément l'ART, nous ne sommes pas à l'abri de nanards. Cela a toujours été un risque dans le métier ;)
Puis bon, si on entre dans la logique d'un jury, j'imagine pas l'horreur ( star ac, palme de cannes, etc), la saga mp3 a ce truc, ce petit truc qui fait qu'elle est populaire: c'est accessible à tous. Et il n'y pas de limite. A partir du moment où on met une limite, cela découragera les personnes à le faire, et on passera à côté de splendides perles ;)
Et puis... j'essaye d'écouter toutes les sagas actuelles ( un GROS pari certes), je tombe sur de magnifiques histoires bien tournées, et d'autres qui meriteraient d'être bien retravailler ( la mienne pour commencer ( raclement de gorge) x( ). Y a une certaine aventure d'écouter toutes les créations des autres ;)
Voilà, alors n'hésitez pas à écouter les nanards comme les perles, c'est unique, faut pas louper.

Je conseille en ce moment les conseils de Suki.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 13 Mars 2011, 21:50  −  Sujet du message : Re: La pauvreté scénaristique
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
23 ans · 369 posts
Inscription : 27 Décembre 10
Je suis désolé, je n'ai pas eu le temps de lire tous les commentaires, mais je m'exprime tout de même :

Comme le dit Bohort, depuis que l'art existe (et surtout depuis qu'il est devenu un moyen de faire de l'argent...), on a vu une quantité incroyable de navets, de nanares, de pourritures, appelez ça comme vous voulez, que ce soit dans le cinéma, le théâtre, la littérature, la poésie, les arts plastique, ou quoi que ce soit, sonore, visuel ou visible ! Et pourtant, aucun n'a jamais été refusé à la création-même (sauf par manque d'éditeurs).
Je pense qu'il ne faut pas que ce soit le cas dans la sagasphère, surtout que c'est une communauté qui distribue ses créations gratuitement ! Alors on va pas en plus se plaindre ! Personnellement, j'ai connu beaucoup, sur le plan scénaristique. Crois-moi ! Je te passe les détails, mais je fais partie d'une petite communauté d'écriture, mais on a jamais interdit aux plus mauvais de participer malgré tout ! Même si leurs textes étaient les plus pourris que je n'ai jamais vus, tant qu'ils y mettaient du leurs et qu'ils essayaient, on était derrière eux pour les encourager et les pousser ! Ils ne nous est jamais passé à l'esprit d'interdire le moindre d'entre eux (bon, à l'exception d'un ou deux qui ne faisaient absolument rien...) de faire partie de notre groupe.
Le Netophonix est une communauté gratuite, ouverte et accueillante. S'il advenait qu'elle refusait des "oeuvres" mp3 pour cause de manque de créativité, de qualité ou de pauvresse scénaristique, je la quitterais sans hésiter une seule seconde.
Non, décidément, non, c'est une très mauvaise idée, Tibémaker. Il est vrai que le Neto voit défiler une tonne de créations minables, pittoresque, ou simplement à chier, ce n'est jamais une raison de les renvoyer.

Imaginons une seconde :
1) JBX débarque aujourd'hui, avec un premier épisode qui a un scénare pas très bon, une qualité exécrable, et peu d'imagination. Il poste ce premier épisode de "Reflets d'Acide" (nom étrange, mais intrigant) sur le Neto. La communauté l'encourage pour l'initiative, lui dit ce qui va, ce qui ne va pas, lui montre comment s'améliorer, des liens vers les tutos, lui prodigue des conseils.
Dix ans après, ce même JBX sort l'épisode 15 que plusieurs milliers de fans attendent depuis plusieurs années ! Cet homme tout simple, Jérôme de son prénom est une star, que dis-je, un Dieu de la sagasphère ! Un homme comme vous et moi, un homme tout simple, marié, la trentaine, cheveux courts et bruns, le visage amical et souriant. Cet homme est admiré pour son travail mp3 !

2) JBX débarque aujourd'hui, avec un premier épisode qui a un scénare pas très bon, une qualité exécrable, et peu d'imagination. Il poste ce premier épisode de "Reflets d'Acide" (nom étrange, mais intrigant) sur le Neto. Mais qu'est-ce que ? Son épisode est refusé pour cause de sa médiocrité : personne ne l'entend, personne ne conseille JBX, personne ne l'aide, personne ne le conseille ; il n'obtient aucune aide !
Dix ans plus tard, JBX n'est plus. Jérôme est un homme comme les autres, qui se fond dans la foule. Un homme célibataire qui se lève, chaque matins, pour aller au travail. Jérôme n'a pas de passion : la seule qu'il avait, on l'en a privé car il se débrouillait mal. Jérôme a une vie fade. Son visage marqué de cernes ternes ne sourit jamais. Sa vie est ratée.

Triste, non ?
N'importe lequel d'entre, avec de la motivation, de l'envie et du travail (et un tout petit peu de moyens, encore que... on peut s'en passer) peut devenir quelqu'un de la trempe de JBX, de Durendal (dont beaucoup, moi compris, ont souhaité un bel anniversaire), de LSN (et son journal Knup que j'adore !), ou de n'importe qui de connu dans la sagasphère.
Non, Tibémaker, je désapprouve. Désolé.

Blast (et certains autres, ce n'est qu'un exemple) sont peut-être parfois un peu brusque, un peu direct dans ses propos : il montre directement ce qui ne va pas et passe souvent sur ce qui va bien (même s'il n'hésite pas à nous dire qu'il aime quelque chose). Je trouve ça normal, c'est son devoir : il nous pousse à repousser nos limites, à faire toujours mieux, pour donner toujours mieux aux auditeurs ! Il n'y a jamais rien eu de méchant, d'insultant ou de péjoratif dans ses propos.

P.S. :
Droopy a écrit:
Un homme célibataire [...].

En effet, notre cher JBX a rencontré sa dulcinée grâce à sa saga mp3. Étonnant, n'est-t-il pas ?

Anciennement Droopy(mp3). Mais je reviens, tout neuf ! Attendez-vous à entendre parler de moi !
Haaaa ! Une nouvelle photo de profil un peu mieux. Maintenant, un nouveau site... *boulot boulot*


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze