Netophonix - Le forum
https://forum.netophonix.com:443/

Conseils pour un meilleur jeu d'acteur.
https://forum.netophonix.com:443/viewtopic.php?f=29&t=6187
Page 2 sur 3

Auteur:  Merween [ Lun 11 Jan 2010, 15:34 ]
Sujet du message: 

Moi, je te conseillerais vraiment, comme le dit le Mago, de bouger, debout. Enregistre de préférence seul ou avec un ou une amie de la même longueur d'onde que toi, ça aide beaucoup (hein, Naëma ? :D) et ça permet de bien se lâcher. Sinon, commence tes répliques en fonction du texte et improvise une suite, qui, même si tu ne la garde pas, t'aide à prendre confiance et toi et à te lâcher devant le micro.
Je sais que ce grand machin en fer tout rond fait peur à te regarder comme ça mais ça passe. XD

Auteur:  Zylann [ Lun 11 Jan 2010, 16:46 ]
Sujet du message: 

Debout est incontestablement la meilleure position pour jouer.
on respire mieux, on peut mieux s'exprimer, et comme le dit Le Mago, BOUGER :D

Au début, avant de jouer, il me fallait toujours 30 secondes avant de dire quoi que ce soit dans le micro, le temps d'oublier les choses autour de moi (d'éventuels auditeurs malgré eux^^). puis je lâche une réplique pourrave pour me lancer... et vlan, je me lâche !

il faut prendre confiance en soi, refaire les répliques pour mieux les avoir en tête et se détacher du script pour éviter de trop "lire", ne pas penser à ceux qui pourraient entendre tes essais : tu crée un personnage, une histoire, c'est pas banal ;)

Auteur:  Tibekamer [ Lun 11 Jan 2010, 22:03 ]
Sujet du message: 

J'ai vu pas mal de Debout/assis.
Jouer debout te permettra de développer tes mouvements et faire plus monter ton ton. Tu pourras partir dans des phrases plus longues et plus rapides car tu auras une meilleure position.
Pourtant, jouer assis est tout aussi bien, selon le type de personnage. Un perso plus sombre, lent, âgé, sera plus facile à faire assis, car ton coffre (caisse de résonance) sera plus près de tes cordes vocales, créant ainsi une certaine musicalité différente.

De plus, quand un personnage s'écrit soudain, il est plus facile de commencer sa phrase dans une position assise ou baissée et de se relever d'un bond comme le ferait ton personnage dans cette situation.

Mais de toute façon, ce sont des réglages à avoir soi-même. C'est propre à chaque personne.

Auteur:  Pyro [ Mar 12 Jan 2010, 18:18 ]
Sujet du message: 

Il m'est même arrivé de jouer une scène par terre quand le personnage l'était également. (Des scènes d'agonie ou à couvert)
Il me semble qu'à plat ventre ou même sur le dos, la respiration rend bien le fait que le personnage est à terre.
Ça m'aide aussi beaucoup pour le jeu. :smt004

Il suffit juste de descendre le micro très bas et de prévenir tout le monde que tu n'as pas fait de malaise... :D

Auteur:  Nohio [ Mar 12 Jan 2010, 19:43 ]
Sujet du message: 

Pour moi le plus important et ce quelque soi le format (saga mp3, spectacle) c'est d'être à fond dedans, de le vivre complètement et qu'importe le ridicule. Tu n'a pas un personnage, tu est le personnage.

Auteur:  Dychollin [ Mer 13 Jan 2010, 00:26 ]
Sujet du message: 

Je veux juste mettre un point au clair, un petit truc que personne ne mentionne et qui pourtant est primordial.

Déjà, non, le jeu d'acteur dans la saga mp3 n'a rien à voir avec celui du spectacle.
Pourquoi ose-je dire ça?
C'est tout bête. Au théâtre ou dans n'importe quelle production professionnelle nécessitant des acteurs, voire du voice-acting pour faire un meilleur rapprochement, s'il y a dialogue, il y a quelqu'un à côté qui te donne la réplique.
Hé oui, ce n'est pas forcément le cas pour la saga mp3, à part quelques exceptions où tout est improvisé et implique deux acteurs enregistrant en même temps.
C'est pour cela qu'une petite méthode toute simple peut facilement donner un level up à son jeu d'acteur: Jouer dans sa tête le mieux possible la réplique précédente avant d'attaquer la réplique voulue. Faire machinalement cette étape assure généralement des dialogues fluides et cohérents et un jeu d'acteur qui conserve un niveau constant.

J'ajouterais aussi un petit truc sympathique pour aider.
Se permettre des respirations, des pauses, de donner une petite émotion qui peut paraître inapproprié ou de l'hésitation à certains bouts de phrase. Il n'est pas impératif de suivre à la lettre les ponctuations d'un texte. Ces ponctuations sont de toute façon pensées pour faciliter globalement la lecture, et quand on se contente juste de lire un texte, ce n'est pas spécialement ce qui donne le meilleur jeu d'acteur (sauf si c'est voulu).

Auteur:  Blast [ Mer 13 Jan 2010, 00:52 ]
Sujet du message: 

Très juste. Il faut penser le dialogue comme un tout, pas comme un assemblage de phrases.

De plus, je recommande de fixer des yeux un point quelconque à un metre ou deux devant soi, ou poser un cadre avec photo ou un ours en peluche si on n'est pas imaginatif, et s'adresser à lui plutôt que de garder les yeux sur son texte : en levant la tête, la gorge se dégage et en parlant à un personnage imaginaire placé à une certaine distance on projette sa voix tout à fait différement.

Auteur:  sephrenia [ Mer 13 Jan 2010, 05:04 ]
Sujet du message: 

Allez, j'ajoute mon grain de sel : bien jouer un dialogue, c'est en effet s'adresser à l'autre personnage. Je déconseille Teddy bear pour les scènes violentes, soit dit en passant, Blast !

Et même pour un monologue, généralement c'est au public qu'on s'adresse, soit en tant que "conteur" quand on est narrateur, soit en apparté quand on est personnage.

Mon seul conseil constructif à moi sera de "comprendre" son texte : Si vous redécouvrez une vanne au moment de la dire, alerte rouge ! C'est mauvais, vous allez rire et gâcher la réplique : prenez le temps de déguster, de décortiquer avant de vous lancer.

Le meilleur exercice que je connaisse pour apprendre à bien jouer, c'est l'impro avant de jouer la vraie scène ; vous savez de quoi ça cause ? Youpi, dites-le avec vos mots avant de vous astreindre à employer ceux d'un autre. Et même si ce sont vos mots d'ailleurs : la même situation vous inspirera peut-être d'autres propos...

Auteur:  Velvorn [ Mer 13 Jan 2010, 05:32 ]
Sujet du message: 

sephrenia (!empty($user->lang[WROTE])) ? $user->lang[WROTE] : ucwords(strtolower(str_replace('_', ' ', WROTE))):
Si vous redécouvrez une vanne au moment de la dire, alerte rouge ! C'est mauvais, vous allez rire et gâcher la réplique


C'est pas forcément mauvais, mais ça peut donner lieu à des bêtisiers :D

Auteur:  Ark [ Mer 13 Jan 2010, 09:44 ]
Sujet du message: 

sephrenia (!empty($user->lang[WROTE])) ? $user->lang[WROTE] : ucwords(strtolower(str_replace('_', ' ', WROTE))):
Le meilleur exercice que je connaisse pour apprendre à bien jouer, c'est l'impro avant de jouer la vraie scène

J'ai des doutes là...
Euh...
Vous savez que l'on n'est pas au théâtre ? Là c'est plutôt comme du cinéma : On peut recommencer autant de fois qu'on le souhaite. Donc même en étant très mauvais en impro, vu le "style d'enregistrement" d'une saga MP3, ce n'est pas très gênant. :)

Auteur:  Istria [ Mer 13 Jan 2010, 10:18 ]
Sujet du message: 

Mes petits trucs que je n’ai pas encore vus cité :

-Pour donner de l’inquiétude dans sa voix et du stress (ou tout autre sentiment) on peut se lâcher avant pour ne pas avoir à partir au quart de tour sur la phrase et dès que la vibration est bonne on lâche la phrase de l’auteur.
Ex : Ho putain ! Comment vais-je me tirer de ce pétrin ! « puis texte de l’auteur » et idem après si on veut pour ne pas faiblir le ton en fin de phrase.
Moi je trouve que ça donne souvent plus de crédibilité à ma voix.

-J’aime beaucoup chercher ma voix trouver une voix au personnage vraiment différente de la mienne. Le problème est de garder le timbre, pour ce faire je trouve une phrase où mon timbre est particulièrement juste et/ou qui représente bien le caractère du personnage. Si je trouve que je perds le timbre je repars depuis cette phrase pour me remettre dans le droit chemin.

-Jouer de la cage thoracique et des mouvements de la gorge. Ne pas hésiter à regarder au ciel si le perso à une attitude rêveuse (ça éclairci sensiblement la voix). Se replier sur sois même et contracter le thorax pour donner plus d’oppression à sa son souffle (avoir peur, le souffle court…)

Par contre me fixer sur un point (ou une peluche) je ne saurais pas, je préfère regarder dans le vague (garder les yeux ouvert ou non, car même s’ils sont ouvert je ne vois rien … je ne sais pas comment l’expliquer clairement) et imaginer les autres personnages. Je ne saurais pas me fâcher cruellement contre mon teddy qui me regarde avec un sourir idiot :smt005 !

Auteur:  sephrenia [ Mer 13 Jan 2010, 12:08 ]
Sujet du message: 

Ark (!empty($user->lang[WROTE])) ? $user->lang[WROTE] : ucwords(strtolower(str_replace('_', ' ', WROTE))):
J'ai des doutes là...
Euh...
Vous savez que l'on n'est pas au théâtre ? Là c'est plutôt comme du cinéma : On peut recommencer autant de fois qu'on le souhaite. Donc même en étant très mauvais en impro, vu le "style d'enregistrement" d'une saga MP3, ce n'est pas très gênant. :)


Le principe reste valable à mon sens : un bon texte joué est un texte approprié. Je te dirai si ça marche si d'aventure je me mets à faire une voix en saga (hautement improbable)

Auteur:  Kradukman [ Mer 13 Jan 2010, 13:17 ]
Sujet du message: 

Blast (!empty($user->lang[WROTE])) ? $user->lang[WROTE] : ucwords(strtolower(str_replace('_', ' ', WROTE))):
en levant la tête, la gorge se dégage et en parlant à un personnage imaginaire placé à une certaine distance on projette sa voix tout à fait différement.


C'est marrant ça. Parce que Buxley dans un autre topic d'acting (http://forum.netophonix.com/ftopic4422.html) conseille d'avoir sa tête légèrement inclinée vers le bas (dernier paragraphe du topic susmentionné).

Ces discussions me font penser à deux choses:
1°)On peut enregistrer en faisant tourner skype pour avoir quelqu'un qui donne la réplique (pas enregistrer avec skype, mais avec auda... Tout en ayant la réplique). Personnellement, je recommande cette technique si vos acteurs sont bons. Ça fait gagner un temps fou pour avoir directement ce que l'on veut et ça permet de changer certaines répliques qui sonnent faux.
2°)Je crois que c'est Schnouk qui enregistrait réplique par réplique et montait en même temps. Ça lui permettait de toujours avoir la réplique, d'avoir un tourner-monter et de recommencer jusqu'à ce que la réplique soit bonne et s'inscrive dans la continuité de son récit. Note: cette technique ne marche que si vous êtes seul à produire votre mp3 (me semble-t-il).

Pour le reste, tout est dit: vivez votre texte, soyez votre personnage, imaginez les répliques précédentes, lâchez-vous, etc...

Auteur:  Javeldose [ Mer 13 Jan 2010, 14:21 ]
Sujet du message: 

sephrenia (!empty($user->lang[WROTE])) ? $user->lang[WROTE] : ucwords(strtolower(str_replace('_', ' ', WROTE))):
Le principe reste valable à mon sens : un bon texte joué est un texte approprié.

Ben de toute façon, faut écrire le texte en sachant qu'il est destiné à être prononcé à l'oral. Un texte qui fait "trop écrit" laissera l'acteur dans une situation inconfortable.

Pour faire simple : si un texte est "mauvais" (pour la prononciation orale j'entends) à la base, ben l'acteur ne pourra pas forcément le rendre magique (bien que le jeu de l'acteur puisse changer du tout au tout une réplique, là est son pouvoir et son empreinte sur le produit final).

Je m'en vais faire un long discours sur ... non, vous avez raison, je crois que vous avez compris mon idée. Inutile donc que je fasse pleins de paragraphe qui vont donc, au final, être inlassablement redondant. Donc, vous n'écrivez pas un roman, vous écrivez un texte qui sera oralement parlé, pensez-y quand vous écrivez.

Auteur:  Blast [ Mer 13 Jan 2010, 15:13 ]
Sujet du message: 

Kradukman (!empty($user->lang[WROTE])) ? $user->lang[WROTE] : ucwords(strtolower(str_replace('_', ' ', WROTE))):
Blast (!empty($user->lang[WROTE])) ? $user->lang[WROTE] : ucwords(strtolower(str_replace('_', ' ', WROTE))):
en levant la tête, la gorge se dégage et en parlant à un personnage imaginaire placé à une certaine distance on projette sa voix tout à fait différement.


C'est marrant ça. Parce que Buxley dans un autre topic d'acting (ftopic4422.html) conseille d'avoir sa tête légèrement inclinée vers le bas (dernier paragraphe du topic susmentionné).
La tonalité va fatalement changer puisqu'on modifie la tension et l'épaisseur des cordes vocales. En baissant légèrement la tête on va donner plus d'harmoniques graves, ce qui peut être une bonne chose.
Ce qui est clair c'est qu'en levant un peu la tête (si c'est approprié au rôle), ou du moins en la gardant droite, on va fatalement mieux projeter sa voix. Souvenez vous de vos premiers exposés à l'école, les timides qui marmonnent en lisant leur feuille et les expansifs qui captivent la classe. Dans la même logique, les acteurs de théatre, les chanteurs, les orateurs, parlent avec la tête haute.

Je pense que le naturel est fondamental dans le jeu d'acteur. C'est pourquoi je préconise de véritablement s'adresser à un personnage fictif. Quand on discute avec quelqu'un, sauf cas particulier, on a bel et bien la tête droite, et si cette personne est loin, on va lever le menton et pousser sa voix avec le diaphragme. Si on joue cette situation, il faut prendre, je pense, la posture pour que le micro capte vraiment l'intention.
A l'inverse, si on joue quelqu'un qui berce un enfant, on va naturellement baisser la tête et parler ou chantonner avec une voix plus grave, et ainsi de suite...

Page 2 sur 3 Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/