Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Ven 22 Nov 2019, 17:56
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : Mar 20 Août 2019, 19:40  −  Sujet du message : [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Image

/!\ Attention, si cette histoire n'est pas inspiré de faits réels, elle peut mettre mal à l'aise certaines personnes /!\
Type:
Psychologie / Drame / Enfant

Synopsis:
Nous suivons les rêves d'un enfant guidés par le Maître des Rêves, un conteur qui guide l'enfant à l'intérieur de ce monde imaginaire, reflet de la vie de la personne à la frontière de l'endormissement.

Créateur(s):
Lorendil

Liste des acteurs:

Rôles principaux:
Draignaell (L'enfant)
Lorendil (Le Maître des Rêves, Soldat François, Monsieur Went, Pompier Pierre)


Rôles secondaires:
Erika (Spationaute Amélie)
Coupie (Spationaute Bertille)
Johnny (Journaliste Jordan)

Alberto Rigolo (Roland, Ernest)
Gihellcy (Charlemagne)
Ego (Paladin Hugues)

Morgan (Policier Charles, Victor)
Artekyon (Sherlock Holmes)
Kwaam (Watson)
Ranne (Elisabeth)
DrWolf (Arthur)

GeeF (Alessandro Volta)
Kabuki Project (Lucas)
Kito (Louis)

Nay' (Pompière Anabelle)
Tamica (Le Responsable Légal)
Apollo (Le Directeur)


Merci à Nay' pour la pochette et la relecture

Bravoter : Bravo Netophonix

Épisodes:

Sur le site des sagas de l'été: https://2019.sagadelete.fr/saga/le-maitre-des-reves

Sur le site du créateur: https://lorendilmp3.jimdofree.com/s%C3%A9ries-audio/le-ma%C3%AEtre-des-r%C3%AAves/

Intégrale:
Télécharger (archives.org)

Épisode 1 : Premiers pas

Télécharger (archives.org)

Épisode 2 :

Télécharger (archives.org)

Épisode 3 :

Télécharger (archives.org)

Épisode 4 :

Télécharger (archives.org)

Épisode 5 :

Télécharger (archives.org)

Épisode 6 :

Télécharger (archives.org)

Épisode 7 :

Télécharger (archives.org)

Épisode 8 :

Télécharger (archives.org)

Épisode 9 :

Télécharger (archives.org)

Musiques:

(Opening & Ending)

-Colorful Music-Demi-God 2 - Xar & Samah
-Akashic Records - Final Theme

EP1
-Mattias Westlund - Cryosleep (experimental)

Ep2
-Akashic Records - Medieval Battle
-Nico Maximilian - Exploration (Epic Cinematic Music)
-Mattias Westlund - Breaking the Chains

Ep3
-Gregoire Lourme - Dream Infinity

Ep4
-XCyril - L'Eau Noire

Ep5
-Gregoire Lourme - Inspection
-Gregoire Lourme - La Tragédie
-Gregoire Lourme - 1DSENS - Musee virtuel - Tristesse

Ep7
-Gregoire Lourme - Fire Fighters

Ep8
-Akashic Records - Childhood's End

Ep9
-F. T. G - Meloodia

Image


Dernière édition par Lorendil le Mer 23 Oct 2019, 10:37, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 24 Août 2019, 18:06  −  Sujet du message : Re: [2019] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Image

[Edit: Ajout des épisodes 5 et 6]

Le Maître des Rêves 04 - Répétition

/!\ Attention, si cette histoire n'est pas inspiré de faits réels, elle peut mettre mal à l'aise certaines personnes /!\

Synopsis:
Nous suivons les rêves d'un enfant guidés par le Maître des Rêves, un conteur qui guide l'enfant à l'intérieur de ce monde imaginaire, reflet de la vie de la personne à la frontière de l'endormissement.


Liste des acteurs:

Rôles principaux:
Draignaell (L'enfant)
Lorendil (Le Maître des Rêves)


Merci à Nay' pour la pochette et la relecture

Bravoter : Bravo Netophonix

Sur le site des sagas de l'été: https://2019.sagadelete.fr/saga/le-maitre-des-reves


Musiques:
-Colorful Music-Demi-God 2 - Xar & Samah
-Akashic Records - Final Theme
-XCyril - L'Eau Noire


Le Maître des Rêves 05 - Perturbation / Le Maître des Rêves 06 - Réflexions

Liste des acteurs:

Rôles principaux:
Draignaell (L'enfant)
Lorendil (Le Maître des Rêves)
GeeF (Alessandro Volta)
Kabuki Project (Lucas)
Kito (Louis)

Musiques:
-Gregoire Lourme - Inspection
-Gregoire Lourme - La Tragédie
-Gregoire Lourme - 1DSENS - Musee virtuel - Tristesse

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 26 Août 2019, 19:26  −  Sujet du message : Re: [2019] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Postulant(e)
Postulant(e)
Avatar de l’utilisateur
33 posts
Inscription : 23 Janvier 16
Une production qui prend un détour moins féerique qu’il n’y parait au premier abord, très agréable à écouter, intriguante et qui pour le moment utilise un rythme de publication intéressant, surtout avec l’episode 6.

Je ferai un avis plus complet lorsqu’elle sera terminée mais pour le moment c’est plaisant !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 26 Août 2019, 20:23  −  Sujet du message : Re: [2019] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Et bien merci de partager tes impressions Universalis, la fin arrive bientôt puisque les épisodes 7 et 8 sortent avec ce message et l'épilogue se présentera demain ou après-demain ! :)

Le Maître des Rêves 07 - Une flamme toujours allumée / Le Maître des Rêves 08 - Résignations

Et voici 2 nouveaux épisodes, à bientôt pour l'épilogue !

https://2019.sagadelete.fr/saga/le-maitre-des-reves

Liste des acteurs:
Draignaell (L'enfant)
Lorendil (Le Maître des Rêves, Pompier Pierre)
Nay' (Pompière Anabelle)
Morgan (Victor)

Musiques:
-Colorful Music-Demi-God 2 - Xar & Samah
-Akashic Records - Final Theme
Ep7
-Gregoire Lourme - Fire Fighters
Ep8
-Akashic Records - Childhood's End

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 28 Août 2019, 18:00  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Et voilà, la saga est maintenant terminée, vous pouvez aller l'écouter entièrement sur le site des sagas de l'été !
https://2019.sagadelete.fr/saga/le-maitre-des-reves

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 30 Août 2019, 12:07  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Postulant(e)
Postulant(e)
31 ans · 45 posts
Inscription : 29 Février 12
Salut,

Je rejoins Universalis sur la première moitié de la saga.

Ayant écouté la suite, j'avoue être cependant resté sur ma faim. J'ai vraiment le sentiment, soit d'être passé à coté de l'essentiel, soit qu'il manque un ou deux épisodes en fin de saga. Dans les deux cas, c'est frustrant.
Le début de l'épisode 9 me laissait pensé que des explications allaient arriver mais la fin abrupte m'a à nouveau frustré.

Bref j'ai l'impression qu'il y a quelque chose de personnel dans cette saga, et que tu y a mis une part de toi-même. Mais le message n'est pas passé. Dommage.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 30 Août 2019, 15:42  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Postulant(e)
Postulant(e)
Avatar de l’utilisateur
33 posts
Inscription : 23 Janvier 16
Comme convenu, après avoir tout entendu, je me permets de décrire mon sentiment sur cette saga.

Il y a du spoil, comme souvent avec moi.

Je suis heureux (façon de parler hein) de voir que des sujets forts et terribles font l'objet de scenarios et d'adaptations en court-métrages sans image. Et je trouve que cette saga met en avant la problématique d'une manière très personnelle, par un biais d'abord détourné (les rêves d'un enfant qui vit la difficile étape de la croissance et rencontre une forme affreuse de harcèlement moral).

Ici le thème est complexe à traiter, le harcèlement est extrêmement difficile à saisir autant dans le comportement des bourreaux, que la réception par la victime et l'interprétation qu'en font les gens extérieurs.

Cette saga n'explore clairement pas tout le thème et de toute façon, pour une saga de l'été c'est mission impossible, aussi voit-on, par le partie prix, que l'on se met beaucoup sur la réception du harcèlement par la victime, comment ses rêves se détraquent en fonction de son vécu de vie et c'est pour moi un point fort de la saga, ce choix de passer par le monde onirique est fort parce que les rêves, c'est très personnel et encore plus pour un enfant de l'âge de l'héroïne pour qui l'imagination est un refuge et la source même de son analyse du monde extérieur. ça rend le harcèlement très intime (et encore plus dur je trouve).

Les bourreaux sont peu présents et leur intervention est presque dommage, quitte à avoir commencé dans le registre onirique, il aurait peut-être fallu être plus subtile et justement continuer de jouer dans les rêves pour que l'on comprenne ce qui arrive à la rêveuse, d'autant que la saga s'appelle le "Maître des Rêves" et que ce dernier semble ne pas trop réagir aux interférences de la vie réelle sur son univers.

L'épisode final est intéressant mais va souffrir surtout de la durée de la saga. En effet, le harcèlement est une affaire de temps. C'est une chose insidieuse, qui fait mal par sa dureté mais aussi et surtout par sa fréquence et sa durée. Un harcèlement est un crime sur le temps long. Et la saga est courte et très découpée, ce qui enlève finalement une partie de la "puissance néfaste" du harcèlement.

Le dernier épisode conclut la saga et donc son écriture reflète pour moi le message de celle-ci, ce que j'en ai compris : les enfants subissant un harcèlement sont seuls. Et ça c'est terrible et malheureusement reflète une partie de la problématique de l'enfance face au monde adulte ("comment un enfant pourrait-il vivre des choses aussi difficile qu'un adulte ?" est le genre de phrase hélas trop facilement entendable, mais les enfants dans leurs sensibilité vivent aussi des choses terribles). Pire encore, l'autorité qu'est le directeur de l'école participe à sa manière à l'atroce situation de l'héroïne et influence la personne qui s'inquiète.

Cela me rappelle un article d'Isabelle Filioza justement (une éducatrice très intéressante) où un enfant pleurait après avoir crevé un ballon de baudruche. Tout le monde lui disait que ce n'était pas grave et l'éducatrice lui a demandé ce qu'il avait pensé lorsque son ballon s'était crevé et il lui a dit avoir pensé à son grand-père qui était mort le mois dernier (imaginez alors ce que l'enfant peut comprendre d'un "c'est pas grave on t'en rachètera un autre" !). L'enfant ressent des choses qui aux yeux des adultes ne sont rien (appeler cet enfant "petit", mais c'est mignon non ?) mais il faut prendre le temps parfois de les comprendre.

Cette saga est intéressante pour cela, mais elle aurait gagné à prendre plus de temps pour peut-être montrer la dégradation du quotidien de cette jeune fille, quitte à ce que ce soit aux travers de ses rêves, comment l'autorité est devenu similaire à ses bourreaux, comment sa famille et ses parents (normalement les gens en qui elle doit avoir le plus confiance) se montrent indifférents ou ne la comprennent pas. Comment finalement, cette jeune fille est seule dans sa détresse. Ici on la voit perdre confiance en elle (échec du sauvetage), ce qui est une étape de l'encaissement d'un harcèlement, mais pas la seule.

En tout cas, s'attaquer à ça ce n'était pas facile et je trouve qu'il y a plein de piste intéressante, je t'encourage à en faire une éventuelle saison 2. J'ai bien aimé ce que j'ai entendu dans cette saga.

Je pense cependant n'avoir pas trop saisi le rôle du Maître des Rêves dans le message de la saga à part montrer le monde onirique.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Ven 30 Août 2019, 20:12  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Merci à tous les deux pour les commentaires !

Je vais mettre mes réponses sous spoil pour éviter de laisser trop d'indices sur tout
Petit point, si cette histoire semble être personnelle, j'ai eu la chance de ne pas avoir subi de harcèlement c'est assez délicat d'en parler tout en ne sachant pas tout ce que cela représente et je n'ai pas eu le temps de demander à quelqu'un de parler de son harcèlement ce qui est délicat à mettre en œuvre.

Sarastern & Universalis: La longueur de l'histoire; j'aurais pu faire plus long, et ajouter des épisodes n'est pas compliqué au vu de la structure des épisodes mais je ne voulais pas faire intervenir plusieurs fois les mêmes acteurs et on est déjà à 19 acteurs pour 7 épisodes (2 ne contiennent pas d'acteurs) qui durent environ 2-3 minutes. Avoir les rushs de tout le monde peut prendre du temps et l'écriture s'est faite rapidement, quand j'ai vu le nombre d'acteur, je suis allé à l'essentiel.
Malheureusement, la brièveté de la saga se fait ressentir malgré ses (presque) 20 minutes.

Universalis: Je suis impressionné par la justesse de ton analyse.
"Heureux": C'est un thème que je n'ai pas entendu en fiction, je voulais en parler, c'est le point de départ de mon idée en début Juillet.

"Thème": Oui, tout à fait

"Explore": Oui, évidemment, cette saga n'a pas but de documentaire et il est impensable de pouvoir recouvrir entièrement le thème sous n'importe lequel des supports possibles. Le choix des rêves et sa structure est tout à fait adéquat dans ton analyse.

"Bourreaux": Ce choix... était difficile à faire, j'ai beaucoup hésité mais je les ai mis parce que... même un enfant ne rêve pas que de choses abstraites et peut anticiper, leur présence est tout à fait pertinente et logique. De là à les mettre directement en place, c'est un choix, j'aurais pu les représenter avec un schéma manichéen, mais je ne le sentait pas trop. En fait ce passage est perturbant dans la mesure où il est le seul à apparaître dans les rêves, j'aurais pu les faire intervenir plusieurs fois, tantôt sympathiques, tantôt méchants, c'était une possibilité de traitement, mais je souhaitais être plus... progressif et faire en sorte que la réalité et les évènements désagréables de l'enfant le deviennent également dans ses rêves qui retire son côté "enchanteur" jusqu'à rêver... de la réalité...

"Final": Il fallait conclure et montrer le message suffisamment clairement, le harcèlement n'est pas forcément une chose que tout le monde connait, sans ma profession et ce thème qui est présent, je n'y connaîtrais rien. Plus jeune le harcèlement n'était dans ma tête que quelques chose de physique, là est traité le côté moral et psychologique, mais il reste d'autres formes comme le cyber (qui est de plus en plus sujet aux sensibilisations).
On peut penser que les épisodes désignent une nuit successives chacune, en réalité le référentiel que j'avais imaginé était plus hebdomadaire, mais je n'ai pas trouvé de solution assez fluide pour que ça ne soit pas intrusif. Le seul vecteur temporel que j'ai finalement utilisé est le terme crépuscule et nocturne mais bon...

"Dernier": Exactement, c'est une partie du message et je salue l'utilisation de participer, puisqu'en ne faisant rien et en laissant passer, effectivement, ça laisse la situation s'aggraver.

"Article": J'ai eu une journée de formation autour du harcèlement, on a eu pas mal d'infos et d'éléments sensibilisateurs, je ne me souviens pas avoir lu cet article mais j'en ai lu plein d'autre aussi intéressants !

"Intéressante": Je voulais écrire le personnage pour qu'il n'y ait pas de genre associé à ce personnage, au final certains passages étaient pas très fluides, il a été écrit comme un jeune garçon, seul élément de ton analyse qui n'est pas bonne mais totalement dispensable, je fais la remarque juste pour clarifier ce que je m'étais imaginé. Au final ses représentants légaux s'en inquiètent puisqu'ils devinent que quelques chose ne va pas et peuvent proposer un nom, il ne sont pas vraiment à blâmer dans cette histoire, ils viennent se renseigner auprès du directeur, c'est lui qui ne fait pas le travail le plus important en prenant le sujet au sérieux. il s'agit malheureusement de quelques chose de relativement présent de nos jours, se masquer les yeux et ne pas prendre au sérieux les signes.
Joli, c'était pourtant très difficile de faire la liaison entre l'épisode des pompier et la confiance, c'est ça, chapeaux bas.

Comment expliquer le rôle du maître des rêves et sa présence ? En fait... il s'agit d'un narrateur... je ne me sentais pas capable de réaliser cette histoire sans l'aide d'un narrateur :/. Il donne des infos à l'auditeur, il créée un rituel dans le sommeil et ses changements suivent l'évolution de l'enfant tout en restant relativement bienveillant. Il a un ton joyeux indiquant à l'enfant qu'il arrive dans un refuge, un lieu d'échappatoire à la réalité où ses soucis ne sont plus présent... jusqu'à un certain point. Mais à la base il sert de narrateur, après j'ai essayé de l'écrire pour qu'il colle à l'histoire et ait un intérêt.

Voili voilou, en espérant avoir clarifié quelques unes de tes interrogations et confirmé certaines analyses de ta part.

Très très très bonne analyse, ce genre de commentaire est vraiment vraiment très agréable à lire ! Continue à partager tes analyses, elles sont très intéressante et gratifiantes

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 31 Août 2019, 16:53  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 27 ans · 1022 posts
Inscription : 15 Juin 07
A travaillé sur :
On Opère Noël, L'île, Access Saga, School of Torture, M.A.H.A
J'ai écouté cette saga un casque vissé sur les oreilles, alors que je pexais sans grande conviction ma console dans les mains. Et je dois bien avouer qu'assez vite, j'ai un peu de mis de côté la console tant la saga m'a pris au dépourvu pour ne plus me lâcher.

J'ai commencé un sourire aux lèvres, amusé par le concept de cette série, contes d'un enfant qui s'imagine héros de ses rèves. Et petit à petit, les quelques soubresauts de ma bande m'ont mis mal à l'aise : Après des années d'écoute de sagas mp3, on commence à comprendre que les soubresauts sont rarement bon signe ("XE-XE-XE-XENOZIS" :D). Et puis l'épisode 5 m'a serré le cœur, alors que je me m'y attendais pas du tout. L'épisode 6 et son silence glaçant m'a fait tomber la console des mains, l'effet dramatique est brillant. Et après des épisodes 7 et 8 déconcertants, l'épilogue surprend (j'ai cru être passé à la saga suivante), éclaircit le récit... avec de s'achever sur une simple phrase aussi intelligente... que sombre.

Un résumé d'expérience plus qu'une vraie critique, j'en suis désolé, mais je me suis dit que c'était la meilleure manière d'exprimer mon ressenti sur cette saga. J'aurai pu dire que les effets dramatiques sont parfaitement maitrisés, que les acteurs sont bons (malgré quelques doutes sur Draignaell au premier épisode), que l'ambiance sonore plonge instantanément dans les différents univers... Mais ça n'aurait pas rendu justice à l'expérience sonore dont on sort un peu sonné.

Bien joué ;) !

"Mais t'étais sous acide ou quoi ?"
(Paxel, à propos du scénario d'Access Saga 6)
Image
Et sinon, j'ai une chaine YouTube.



Haut
 Profil  
 
Message Publié : Sam 31 Août 2019, 18:03  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Postulant(e)
Postulant(e)
Avatar de l’utilisateur
33 posts
Inscription : 23 Janvier 16
Merci à toi pour cette réponse complète qui me permet de mieux comprendre certains choix, notamment celui sur le Maître des Rêves et me permet de respirer de ne pas m'être totalement planté en écoutant ta saga.

Pour Isabelle Filioza, il s'agit surtout d'une pédiatre qui cherche à améliorer la communication avec les enfants et changer les rapports parents/enfants, notamment en modifiant des comportements parfois trop "réflexes" et pas assez réfléchis des gens sur leur famille. Elle n'a pas particulièrement travaillé sur le harcèlement, mais elle met bien en avant que les adultes ont tendance à trop euphémiser les émotions (coeur d'une problématique très moderne d'ailleurs) que ressentent les enfants en les traitant de leur point de vue sans chercher à comprendre.

Du coup je vois mieux ce que tu voulais faire du Maître des Rêves et saisis mieux aussi pourquoi son nom est le titre de la saga. Vu son rôle de passeur et d'accompagnateur, il peut-être justement un rôle réutilisable plus tard pour introduire d'autres problématiques.


Encore bravo à toi !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Dim 01 Sep 2019, 10:04  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
@Misterfox: Il y a plusieurs types de critique; les construites et plus terre à terre qui permettent d'avoir une analyse complète entraînant une réflexion sur ce que l'on a fait et comment l'améliorer; les émotionnelles et plus personnelles qui à défaut d'être les plus utiles dans un soucis de progression, sont vraiment très encourageantes et motivent. Tu n'as donc pas à t'en excuser, c'est vraiment agréable !
Concrètement ce que je souhaitais faire ressentir chez les gens à travers chaque épisodes est ce qui s'est passé chez toi. La transition avec l'épisode 9 (épilogue) est violente, on sort de la vision de l'enfant, avec un peu plus de réflexion j'aurais sans doute pu le faire de façon moins abrupte.
Ça dépend comment sont utilisés les glitchs, mais ouais, Xenozis, Milhana ou ici, c'est jamais très bon signe :D. (Merci à Zylann pour le VST qu'il a lui-même fait d'ailleurs)
Merci pour ton agréable commentaire !


@Universalis: La réutilisation de ce personnage est possible, mais me semble délicate, un similaire, pourquoi pas par contre

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 02 Sep 2019, 13:25  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 28 ans · 1154 posts
Inscription : 23 Août 08
L'écoute a plutôt très mal démarré pour moi. La raison est personnelle : je n'aime pas le jeu de Lorendil en général, et le jeu de Draig' dans cette saga-ci. Lorendil tu as toujours une manière de jouer qui sonne faux pour moi, tu vises le registre théâtral sans être pleinement à l'aise dedans et sans que le reste du casting aille dans la même direction, ce qui crée systématiquement une dissonance. Pour Draig' le problème ici est qu'il expédie ses dialogues, on dirait qu'il essaie de se débarrasser de ses répliques au plus vite en les enchaînant sans respirer, ce qui dévalorise ces dernières. Je me suis senti malheureusement très peu investi à cause de ça. Le style des rêves abordés n'était pas vraiment ma came, j'avais pensé m'arrêter pour laisser la saga à ceux à qui ce genre conviendrait mieux. Mais j'ai continué et le reste me plaisait bien mieux.

Le vrai visage de la saga se dévoile et j'ai beaucoup aimé cette narration par le biais des rêves pour exprimer ce qu'ils se passe dans la vraie vie. La manière dont le harcèlement est amené est peut-être un peu frontale alors que la mise en scène aurait permis plus de subtilité, mais ça marche. Le rêve de l'incendie où la taille n'est plus simplement un sujet de moquerie mais est assimilée et devient une source de crainte pour la survie, c'est nickel. L'épisode où le rêve est remplacé par une crise de larmes, c'est nickel aussi et le jeu fonctionne cette fois. Je trouve juste dommage que tu te sentes obligé de nous fournir un épilogue explicatif, on avait assez de cartes en main pour comprendre sans et ça aurait été plus élégant. Le rôle du directeur sceptique aurait pu faire l'objet d'un rêve à part, voire se faire d'une manière abstraite comme en représentant un cauchemar sur un monstre qui poursuivrait l'enfant tandis qu'aucun adulte ne le croirait. Peut-être que certains n'auraient pas compris le thème sans l'épilogue, mais tous auraient ressenti les émotions liées au harcèlement et cela les aurait donc touché au moins au niveau inconscient. Et si tu cherchais un moyen de conclure, je pense que là aussi il y aurait eu moyen d'avoir un rêve final qui cale bien le truc.

Le Maître des Rêves se rattrape donc bien avec une mise en scène judicieuse.



Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 02 Sep 2019, 18:14  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
thetchaff a écrit:
L'écoute a plutôt très mal démarré pour moi. La raison est personnelle : je n'aime pas le jeu de Lorendil en général

Zut :/

thetchaff a écrit:
Le vrai visage de la saga se dévoile et j'ai beaucoup aimé cette narration par le biais des rêves pour exprimer ce qu'ils se passe dans la vraie vie. La manière dont le harcèlement est amené est peut-être un peu frontale alors que la mise en scène aurait permis plus de subtilité, mais ça marche. Le rêve de l'incendie où la taille n'est plus simplement un sujet de moquerie mais est assimilée et devient une source de crainte pour la survie, c'est nickel. L'épisode où le rêve est remplacé par une crise de larmes, c'est nickel aussi et le jeu fonctionne cette fois. Je trouve juste dommage que tu te sentes obligé de nous fournir un épilogue explicatif, on avait assez de cartes en main pour comprendre sans et ça aurait été plus élégant. Le rôle du directeur sceptique aurait pu faire l'objet d'un rêve à part, voire se faire d'une manière abstraite comme en représentant un cauchemar sur un monstre qui poursuivrait l'enfant tandis qu'aucun adulte ne le croirait. Peut-être que certains n'auraient pas compris le thème sans l'épilogue, mais tous auraient ressenti les émotions liées au harcèlement et cela les aurait donc touché au moins au niveau inconscient. Et si tu cherchais un moyen de conclure, je pense que là aussi il y aurait eu moyen d'avoir un rêve final qui cale bien le truc.

C'est effectivement ce que j'ai essayé de bien faire cette mise en scène. Le dernier épisode était un choix pas évident à faire, mais je voulais que le message soit clair et je me suis un peu précipité, ça aurait pu être plus adroit. (Et puis je vais voir comment varier mon jeu, s'il est moyen pour toi, il l'est certainement pour d'autres)

Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 02 Sep 2019, 20:39  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 28 ans · 1154 posts
Inscription : 23 Août 08
Le style théâtral est un registre qui a deux problèmes : il est très difficile à bien faire, et il n'a pas que des défenseurs. Je suis de ceux qui n'aiment pas ce rendu, à de très rares exceptions près. Du coup ta proposition était de base mal partie pour me convenir, tout en plaisant davantage à d'autres. C'est pour ça que je pensais ne pas commenter quand j'en étais au début, j'ai bien conscience que c'est pas facile de se prendre ça dans la face et j'en suis désolé.



Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 02 Sep 2019, 21:54  −  Sujet du message : Re: [2019] [Terminé] Le Maître des Rêves
Répondre en citant
Créateur
Créateur
Avatar de l’utilisateur
Masculin 25 ans · 1019 posts
Inscription : 5 Avril 10
A travaillé sur :
Tout indiqué sur le Netowiki de Lorendil !
Je ne suis pas susceptible et je te connais, tu n'as pas à t'excuser, il y a également des jeux d'acteurs de certaines personnes que je n'aime pas (ce qui ne m'empêche pas de les apprécier) ;)

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 39 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze