Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Mar 19 Sep 2017, 17:10
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Mer 23 Juil 2014, 22:38  −  Sujet du message : 40K DEATHWATCH - la parodie de Warhammer 40.000
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
39 ans · 65 posts
Inscription : 26 Juin 14
A travaillé sur :
40k DEATHWATCH

Image




genre : science fiction - humour

Synopsis :
Année 39.436, dans un secteur reculé de l'Impérium
L'inquisiteur "Machin" Ghurandilzervinansander, de retour d'une mission sur le monde-ruche d'Equinox, clôture son rapport par l'accusation d'un des plus grands dignitaire de l'empire de haute trahison, sans avoir réuni suffisamment de preuves.
La réaction de l'ecclésiarchie ne se fait pas attendre, et il se fait évincer, en compagnie de l'escouade de la deathwatch qui assurait sa protection lors de l'enquête.
Malgré leur disgrâce, l'inquisiteur et les 4 spaces marines vont poursuivre leurs investigations pour purger l'empire de la gangrène qui le ronge de l'intérieur, disputant la partie à la fois contre l'Impérium et ses ennemis.


prologue
Une petite présentation de l'univers pour ceux qui ne connaissent pas, et pour ceux qui veulent se mettre dans l'ambiance avant d'attaquer la chasse aux xenos.



la saga





téléchargements :

épisode 00 : imperii historii
épisode 01 : milites cooptatione
épisode 02 : magnum iter
épisode 03 : episcopum haereticum
épisode 04 : atomic maiestati
épisode 05 : magnus iratus
épisode 06 : Terribilis Inventionem
épisode 07 : animantium in inférioribus mundo
épisode 08 : beati fatuis
épisode 09 : communitas, gaudia et curis
épisode 10 : Kyrie eleison miserere nostri
épisode 11 : inquisitionem incipit
épisode 12 : et congrega nos in pace
épisode 13 : qui vis pacem para bellum
épisode 14 : Nihil novi sub luce Emperor
épisode 15 : Inter arma silent leges
épisode 16 : Fiat justicia pereat Mundus
épisode 17 : Beati Pauperes Spiritu

scénario et dialogues : Anubis
Montage : Algaroth
musiques : la plupart des musiques sont composées par Cleptoporte



avec les voix de :
l'inquisiteur : Anubis
le technoprêtre : Zeppo
Bethor : Blizerd
Yamael : Last-World
Fulfgar : Ackim
Vicconius : Baagy
Zitoire : Elyriadan
Daecorcis : Ackim
le commandant : Algaroth
le pilote : Blizerd
le radariste : Rodimus Prime
la présentatrice radio : Erika
Joe : Elyriadan
Meddy : Litrik
le ratskin : Nico
l'habitant du sous-monde : Chris
Narrateur de la publicité : Litrik
Repurgateur Thane : Ackim
Repurgateur Clawrence : Anubis
1er Cawdor : Rodimus Prime
2nd Cawdor : Chris
3eme Cawdor : Rodimus Prime
Le Padre : Anubis
membres Esher : Mayerine
Trix : PatateDouce
L'apothiquaire : Mayerine
le commandant : Rodhimus
Radassia et tout son troupeau de pétasses : Mayerine
Akhad : Khelian
belliscassux : DrWolf
chyron : flynn
le technopretre : zeppo
le colonel Gérard d'Estaing : DrWolf
malloc : hugo
pit : Suki
rognure : bohort
saphon : tix
scicauteur : bohort
triscornu : fal
Le grand inquisiteur Lliavhé : Anubis
ezeekiel : bohort
Buggy : Anubis
les orks : Litrik
Litrik : Anubis
le capitaine : Tix
le soldat : Tix
le commissaire Lajoie : Anubis
Chef Chodar : Litrik
Pitivié : Litrik
Tassin : Litrik
les orks : Litrik



1er épisode paru le 8 octobre 2013



Site officiel de 40k DEATHWATCH - la parodie de warhammer 40.000 :
plus d'infos vous y attendent, cliquez sur l'image


Image



Dernière édition par anubis le Dim 04 Déc 2016, 19:21, édité 30 fois.

Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 30 Juil 2014, 23:23  −  Sujet du message : Re: 40K DEATHWATCH - la parodie de Warhammer 40.000
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
39 ans · 65 posts
Inscription : 26 Juin 14
A travaillé sur :
40k DEATHWATCH
Rodimus Prime - Sam 04 Jan 2014, 13:50 a écrit:
Bon, j'ai tout écouté, enfin !
Alors, d'un point de vue purement technique, c'est plutôt pas mal, assez bien mixé et de bonne qualité, même si la qualité du micro pour le personnage de Zitoire laisse à désirer... :/

Mais d'un point de vue Hobbyiste, j'adore ! J'aime cet univers et l'humour qui tu y a insuflé colle super bien, bravo.
Par contre, en tant que joueur Grey Knight, je veux en voir ! Nananère!
En tant que joueur, j'ai une petite idée de ce qui a pu arriver à Daecorcis et Zitoire, mais j'espère tout de même être surpris !

En tous cas bravo, et continue comme ça ! ;)

anubis - Dim 05 Jan 2014, 01:50 a écrit:
La voix de Zitoire est voulue, tu te doutes bien que dans le cas contraire j'aurais fait refaire l'enregistrement.
Déjà il parle à travers un synthétiseur vocal, comme beaucoup de monde dans l'univers de WH40K, mais surtout c'est un personnage ayant une personnalité relativement chiante. Pas dans le sens lourd ou hautaine, mais dans le sens inintéressante au possible. ("sans âme" comme l'a si bien décrit Elyriadan, l'acteur qui l'a joué).
Aussi j'ai demandé à Algaroth, le monteur, de faire une voix qui soit à l'image du personnage: ni humaine, ni robotisée, et relativement désagréable à l'écoute.
Et perso je trouve qu'il à magnifiquement bien réussi.

Je te rassure, il n'a pas un temps de parole important dans la saga, aussi tu n'aura pas à subir sa voix de crécelle très souvent.

http://i55.servimg.com/u/f55/18/31/47/16/mzitoi14.png

Rodimus Prime a écrit:
En tant que joueur, j'ai une petite idée de ce qui a pu arriver à Daecorcis et Zitoire, mais j'espère tout de même être surpris !


Si tu penses à une corruption du chaos, alors oui tu va être surpris. J'ai quand même suffisamment d'imagination pour innover un peut et ne pas tomber dans les vieux clichés.
Le "comment" sera révélé au prochain épisode, quand au "pourquoi", il va falloir attendre la fin de la saga; je ne vais pas dévoiler le dénouement l'intrigue alors que le scénario est à peine commencé.
Du coup, comme tu t'en doutes, sans la présence du chaos, il n'y aura pas de Grey Knights prévus dans la saga.

Rodimus Prime - Dim 05 Jan 2014, 11:00 a écrit:
Eh bien tant mieux, pressé d'être surpris ! :)

Quand à Zitoire, c'est très loin d'être grave, j'ai fini par supporter sa voix, et comme c'est voulu, autant pour moi ! ;)

CommandantValg - Sam 01 Fév 2014, 20:10 a écrit:
Je suis en train de réécouter les épisodes pour la seconde fois et je dois dire que c'est excellent! Peut-être que le volumes des musiques est un peu trop fort, mais sinon tout le reste est bien. A ce propos, d'où tire-tu le thème qu'on entend au début des épisodes?

Pour les xenos, j'opte pour des Eldars sachant qu'ils sont spécialisés dans la manipulation et qu'ils pourraient exercer une sorte de contrôle mental grâce à leur pouvoirs psychiques.

anubis - Dim 02 Fév 2014, 00:49 a écrit:
c'est vrai que j'ai la main un peut lourde sur les musiques. Mais elles sont tellement belles et adaptées que je trouve criminel de les laisser en fond sonore et de les noyer sous les dialogues. peut etre à tord, c'est vrai.....

pour les xenos, tu aura l'explication à la sortie de l'épisode 4, d'ici quelques jours. Il est en cours de montage en ce moment.


CommandantValg a écrit:
d'où tire-tu le thème qu'on entend au début des épisodes?


alors toutes les musiques (à 2 exceptions près) ont été composées exclusivement pour la saga par Cleptoporte.
pour ceux qui aiment ce thème, il l'a proposé en téléchargement sur son soudcloud

https://soundcloud.com/cleptoporte

qwrkup - Mer 26 Fév 2014, 22:41 a écrit:
J'ai fait une écoute complète des 4 premier épisodes, et je te livre mon avis.
Si je devais résumer en deux mots, je dirais que tu a de bonnes idées, mais que tu peux améliorer leurs misent en oeuvre.
Je ne connais pas l'oeuvre de départ, et si je ne me trompe pas, c'est basé sur du warhammer 40K. La seule image que j'ai c'est des gros guerriers bourrins avec des armures de psychopathes qui tirent sur tout ce qui bouge dans un déluge de feu. Ma vision des choses est probablement faussée par l'absence de connaissance que j'ai sur le sujet. Mais du coup je part avec un préjugé sur le fondement de l'histoire. Et peut être même que mes préjugés sont faux.

Disons que ... le scénario, sans être un modèle du genre, est suffisamment réfléchie pour soutenir le manque d'action et inciter à continuer d'écouter.
Les deux premières choses qui m'ont frappés se sont les musiques et les voix. Malheureusement, se n'est pas pour en dire du bien. J'avais lu sur un topic "les voix qui sature ne sont agréable pour personnes, la saturation c'est mal". Jusqu’à aujourd'hui j'avais du mal à comprendre ce messages, je me disais "ouais parfois ça sature un peu, c'est pas pour autant que j'ai envie de me crever les tympans". Avec tes épisodes j'ai enfin compris ce que signifie "une voix qui sature au point qu'on a qu'une envie c'est d'arrêter d'écouter". Alors bon, c'est pas "catastrophique" (j'ai tenu jusqu'au bout du 4eme épisode), mais certaine voix sont tout simplement exécrable (et je ne parle pas de Zitoire, on entends bien que c'est un effet mis sur la voix, et ça me dérange pas, au contraire, j'aime bien la voix de Zitoire, au moins on le reconnait bien, par contre Daecorcis .. ARG). Le niveau de sortie n'est pas trop fort, mais lors de l'enregistrement les niveaux étaient certainement mal réglés, du coup ça sature ... et il n'y a rien a faire contre ça T_T.
Ensuite les musiques, bien qu'elles ne soit pas "moches", elles sont complètement répétitives. Dès les premières minutes du premier épisode on entre dans une routine. Une routine sans rythme, sans énergie. Voir même parfois ... "à coté". Je pense à l'épisode 4, la partie infiltration dans la cité, la musique avec des faux aire de musique religieuse, je dois avouer que j'ai pas compris, ça me paraissait tellement hors de propos que j'arrêtais pas de me concentré dessus en me disant "mais pourquoi ? il vas y avoir quelque chose ? une apparition divine ? un truc dans le genre ?" et en faite non. Et là encore, la musique n'a aucune énergie, aucun rythme... c'est le genre de musique que je pourrais écouter pour m'endormir un début d'après midi d'été, entouré de fille à poile, après avoir couru un marathon de 2h, pris une douche glacé et avoir bue 3 litres d'expresso, et le pire c'est que les filles autour aussi s'endormirais. Elle très relaxante cette musique ... trop à mon gout.
Alors oui, les musiques sont belle, mais elles sont trop répétitives et elles ne colles pas toujours à l'action.
D'une manière général, c'est le sentiment qui me reste après avoir écouté les 4 premiers épisodes : le manque d'énergie. C'est tellement énergique que j'ai envie de me pendre avec une corde en poile de moustache tressée. C'est pour dire, je risque de mourir d'ennuie en essayant de faire la corde plutôt qu'en passant à l'acte.

Cependant, ça aurait pu être un point positif.
Ça aurait put marcher, le coté "huit clos glloq" où un inquisiteur nous parle de sa vie étrange au service de l'empire avant de s'être pris une bastos en pleine gueule (c'est pas vraiment du spoile, c'est les premières secondes de l'épisode 1). Mais ça ne marche pas pour plusieurs raisons. La première c'est qu'il a été touché au combat, et dans une guerre qui plus est. La première scène laisse entendre de l'action. On découvre qu'on vas suivre un groupe qui part enquêter sur quelques choses, se qui laisse entendre du suspense, de la tension (une enquête quoi). Ensuite on comprend qu'on est face à une histoire de complot, de trahison, donc de la férocité ... Les personnages sont : un jeune demeuré défoncé, une sorte de loup agressif, 2-3 trucs que j'ai pas bien mémorisées, une sorte de pieuvre réparatrice ecclésiastique, et une sphère robotique (d'après les images que j'ai vu sur ton site ça serait un crane ... moi je me l'imaginais comme une sphère au vu de "l'incident" qui occupe une bonne partie de l'épisode 2 ou 3, et l'absence de capacité à mordre du truc)... bref, ce n'est pas un groupe pouvant amener une situation dépressive, et le contexte scénaristique nous amène sur des sentiers loin du drame psychobiologique.
C'est un peu comme si on suivant à la radio un match de rugby où les joueurs seraient tous remplacés par des vietnamiens toxicomane en manque, le ballon par un gros sac de drogue random, l'arbitre serait Rambo à qui on aurait confié une AK47 à la place des cartons jaune et rouge ET le commentateur serait un tétraplégique muet dos au terrain ... On entend qu'il y a du potentiel, c'est totalement indéniable. On entend la foule hurler, les balles qui siffle ... on a envie de dire "VAS Y ! LANCE TOI ! FAIT NOUS VIBRER !". Au final j'ai surtout de la frustration. Je sais que je pourrais en avoir plus, je pourrais avoir de l'action, un montage dynamique, de l'intensité ... de l'épic ! et non, du coup je suis un peu frustré.

Pour parler un peu des personnages. J'ai parfois un peu de mal à distinguer les personnages. Bien sur les personnages caricaturaux tel que le loup, le jeune, le prêtre des machines, eux on les reconnait sans problèmes, c'est tout les autres je ne suis jamais trop sur de qui est qui ... ils ont tous une voix tellement "normal". Parfois je confond celui qui est censé être le plus neutre avec un autre sans trop savoir avec qui je le confond. Bref ... les voix sont pour une moitié claire et distinct et pour l'autre moitié "dur de savoir qui j'entends parler". Après je reconnais que j'ai un peu de mal, et quand deux voix sont "proche" je les confonds facilement si elles n'ont pas un truc particulier pour les différencier.

Sinon dans l'ensemble l'humour est plutôt correct. Certain reconnaîtrons des répliques très connu d'humoriste (merci Coluche ;)). C'est pas à ce taper des culs par terre, mais je sourie régulièrement, c'est une parodie, et de ce point de vue c'est pas triste donc c'est déjà un bon début.

Un autre point négatif ... il y a en général un manque de second plan*, voir de troisième plan*. Si j'ai bien compris, chaque personnage (ou presque) se balade avec une armure monumentale. Je comprend pas que l'armure ne soit pas plus bruyante quand ils se déplaces. Ok ça pourrait être vite lourd d'entendre en permanence des bruits de moteurs et de "bzzz bizzz buzzz" dès d'un personnage fait le moindre mouvement... mais bon, quand ils marchent un "clong" métallique quand ils marche, plutôt qu'un petit "pouf" comme si ils avaient des chaussons de danseurs ...
* pour moi les trois plan d'une scène sont :
premier plan : le plan où les personnages parlent. ainsi que les bruitages avec un volume équivalent au volume de la parole.
second plan : les bruitages lier à l’interaction des personnages avec le décore ce qui ce trouve à moins de 3m généralement, bruit de pas, bruit de bouton appuyé, bruit de baffes, etc ...
troisième plan : les bruitages du décore, tout ce qui ne participe pas à la scène mais qui la décris dans l'espace (et le temps) généralement à plus de 5m.



Et pour ce qui est des remarques pour chaque épisode,
Episode 1 :
- Quelques voix qui sature, mais j'en ai déjà assez parlé avant.
- Musique répétitive
- D'un point de vu général, la réverbération utilisé dans cet épisode est ... assez étrange. C'est pas catastrophique, ça m'a juste un peu perturbé, j'avais pas l'impression d'entendre une réverbération approprié à l'endroit où le personnage est. Genre la première scène, j'ai l'impression de me trouvé dans une crypte ou dans une petite chapelle. Après c'était peut être l'effet recherché, mais comme la scène n'est pas vraiment décrite, et qu'on sais seulement qu'on est dans une forteresse, et qu'il n'y a aucun bruitage d'ambiance pour la compréhension de la scène ...
- Les volumes fluctuent beaucoup pendant l'épisode. A certain moment les sons sont pas assez fort, donc je monte le volume, et quelque instant plus tard c'est vraiment fort et je dois baisser ...

Episode 2 :
- Jeux d'acteur un peu mou. Les acteurs ne joue pas "faux" mais ça parle doucement, ça prend son temps ... et l’enchaînement des répliques ne parait pas très naturel (principalement a cause des blancs entre chaque répliques).
- Les répliques sont trop longue par moment. Il arrive que le dialogue devienne une succession de monologue. Un monologue ... soit mais un enchaînement de monologue, ça endort et ça fait décrocher.
- Et d'une manière général, un manque flagrant de rythme, pas aider par les dialogues.
- Le manque d'action de l'épisode en règle général me donne l'impression d'un 8 clos.

Episode 3 :
- Du mal à identifier le perso principal (parmi tout les perso).
- Blague sympa sur la déviation à 45°, mais fait ça fait pensé à du déjà entendu (sans que je puisse dire où je l'ai entendu). Mais c'est sympa quand même ^^.
- Ce n'est pas parce qu'un bruitage est décrit "vaisseau spatial qui crash - spaceship crashes" qu'il faut le prendre au pied de la lettre. Je trouve le nom de ce bruitage très surfait ... un peu de remastering pour mettre en avant le "votrage" n'aurais pas été une mauvaise chose.
- Volume et Rythme : même remarque que pour l'épisode précédent

Episode 4 :
- Le space wolf donne l'impression qu'il est genre à 5-8m de distance du reste du groupe. Le problème c'est que ... un personnage qui hurle aussi fort que les autres parle, c'est étrange. Le deuxième souci, quand on s'enregistre en beuglant devant un micro, il y a beaucoup de réverbération de la pièce qui revient dans le micro ... Donc le space wolf à plus de réverbération que les autres personnages ... du coup ça donne l'impression qu'il n'est pas dans le même endroit physique ... ce qui donne encore plus l'impression qu'il est à plusieurs mettre de distance du reste du groupe.
- L'écran géant parait miniature : problème de réverbération et d'égalisation, on ce croirait dans un espace restreint et clos avec un écran 10" encastré dans un mure avec un mini haut parleur mono ...
- La réplique de Coluche ... je préfère l'original, mais je dois avouez qu'elle est bien placée et que la référence est bien choisie.
- 21:45 => il manque une réplique non ? pourquoi l'inquisiteur dit "nan sérieux ? tu brûle au soleil" ça parait pas naturel comme réplique.

Donc voila, c'est mon avis. Avis de néophyte sur l'univers warhammer 40K. Pas besoin d'essayer de me convaincre que c'est extrêmement fidèle à l'univers (ou pas ...). Il est possible que n'importe quel fan me dise que tu a très exactement le bon ton. Cependant j'ai entendu une remarque faite par Durendal concernant ces critiques de films, et je dois dire que sur ce point (entre autre) il n'a pas tord. Et donc ce qu'il dit (en gros) c'est que, peut importe l'oeuvre d'origine, lorsque cette dernière est réinterprété, adapté, parodier vers un autre support (Durendal parlait pour les films, moi je vois les choses plus largement) il faut que l'oeuvre nouvelle puisse être autonome. En gros, je ne devrais pas avoir à jouer des centaines d'heure à warhammer 40K pour comprendre pourquoi le rythme est si lent et si peu énergique. Si c'est normal, ça devrait être explicité d'une manière ou d'une autre pendant l'aventure.
Mais comme expliqué si dessus, le rythme ne se prête pas au background et ça produit un décalage perturbant.

Bon courage, si je n'ai qu'un conseil, PLUS DE RYTHME, plus d'énergie. Le reste c'est du détail, ça s'améliore. Le fond du scénario est présent, il y a de la matière, et l'humour n'est pas bateau ni scatophile (bien que parfois inspiré de sketche déjà entendu ailleurs). Pour les musiques je pense que tu gagnerais à mettre un peu plus de diversité. En tout cas rien de rédhibitoire quand à la suite de ton aventure.

CleptoPorte - Mer 26 Fév 2014, 23:35 a écrit:
Merci pour tes commentaires qui concernent la musique. Je verrai ce que je peux faire et si j'ai envie de le faire quelque chose pour améliorer.
T'es malade d'écrire des commentaires autant longs? Non ça fait plaisir merci!

anubis - Jeu 27 Fév 2014, 12:32 a écrit:
Je croyais l'avoir fait ici, mais après une relecture complète du topic ce n'est pas le cas. Donc j'avais précisé - quelque part sur ce forum - (sûrement lors de la sortie d'un précédent épisode) que cette saga s'adressait a un public de fans de warhammer 40000, et que n'importe qui pouvait quand même la suivre, pour peut qu'il ne réfléchisse pas trop au pourquoi du comment. Et bien voilà la raison : tu cherches des réponses - je te l'accorde, pertinentes - à des questions qu'un passionné de 40k ne se pose même pas.

Seulement tu soulèves quelques points sur lesquels je me sens en devoir de réagir.

WH40k c'est quand même bien plus complexe et bien plus riche que 2 armées qui se foutent sur la tronche. Même si ça fait partie intégrante de l'univers, ne vous limitez pas à ça. C'est juste une petite portion de la partie émergée de l'iceberg. Après tout, le personnage principal de la saga est un inquisiteur. Or un inquisiteur n'est pas un personnage de combat. Donc de l'action, il va y en avoir, evidemment, ca serait presque criminel de passer à coté. Allez, je spoile pour les connaisseurs entre autre une tentative pour contenir une waaagh, des combats d'armadas complete, et même un exterminatus Mais avant tout ca, y'a une enquête (musclée) à résoudre: un enquêteur qui part chercher des réponses pour le bénéfice de l'inquisition, qui tombe sur un truc énorme et qui, en cherchant une raison, découvre que ca cache quelque chose d'encore plus énorme.. Et sincèrement je pense que ce serait une erreur de bâcler ce passage du scénario. Donc ne t'en fais pas pour l'action, ca va venir, et en masse. Seulement il vous faudra patienter encore plusieurs épisodes.


Le rythme de cette saga est lent, oui c'est vrai. Il y à cela plusieurs raisons, la principale étant que......... c'est mon style. Il y en à d'autres, bien sûr : comme je voudrais que l'action soit progressive, il faut que je commence calmement si je veux accentuer le rendu explosif du final. Et puis si tu compte suivre la saga à l'avenir, tu verra que le scénario est relativement compliqué. Si je ne prends pas du temps pour correctement poser les bases maintenant, tout le monde sera largué quand on attaquera le scénario proprement dit.
Car on n'a pas encore attaqué le scénario de la saga. On est juste en train d'achever l'introduction. Dans le prochain épisode l'inquisiteur se fera évincer, et on entammera les choses sérieuses......... mais tranquillement, pour commencer. (Non ce n'est pas du spoil, c'est le synopsis annoncé)
Et la dernière raison est que je n'ai rien laissé au hasard.
pourquoi c'est un blood angel le gamin qui fume des drogues de combat qui ralentissent le cerveau?y'a une raison.
Quel est l'intérêt scénaristique de faire tout un épisode autour d'une déformation d'un rapport pour aboutir à la mise en retraite anticipée du commandant en second? y'a une raison. Pourquoi avoir pourvu Zitoire d'un vocodeur (en plus de permettre de rendre sa voix reconnaissable?) y'a une raison.


Pourquoi l'inquisiteur interroge Daecorcis dans un lieu public autour d'un jeu d'echec... de régicide au lieu de le prendre à part dans un bureau?y'a aussi une raison. Mais pour tout ca il faut que je prenne correctement le temps de bien amener les choses, comme j'aime le faire.
Donc voilà, navré que ça te dérange, mais ça va encore perdurer dans cette voie quelques temps.


Pour les musiques, je suis tributaire de ce que fait le compositeur attitré de la saga.... qui lui aussi à une vie et des priorités. Je veux bien combler son manque d'inspiration ou de motivation par des musiques libres de droits (ou à défaut appartenant au domaine public) mais seulement en dernier recours.
Voilà, c'est mon choix. C'est peut etre dommage,
De plus il vient de s'exprimer sur tes commentaire, donc je pense qu'il saura en tenir compte.

Pour info, si j'avais vraiment voulu respecter l'ambiance de 40K au niveau des musiques, j'aurais surtout integré des musiques religieuses et des musiques épiques. J'en introduit un peut, comme la musique qu'écoute Daecorcis lorsqu'il fait son apparition, ou pour le passage que tu cites dans le sous-monde. Mais tu t'imagines cliquer sur "lire l'épisode suivant" après 8h d'écoute d'une saga sur fond de chants grégoriens? Personnellement moi non. C'est vrai que ce n'est pas une raison pour ne pas diversifier un peut la bande musicale, mais pour des raisons expliquées ci-dessus, je ne ferai aucune promesse.

Pour les voix.... Ben là dessus mea culpa. Je vais faire passer le mot et être plus vigilant. Je suis surpris que tu cites celle de Daecorcis, au montage ce n'est pas celle qui pose le plus de problème.
Quand au space wolf, et bien tu as noté toi-même le point qui nous complique la tâche: c'est un personnage qui hurle alors que les autres parlent. Qui plus est c'est parfois un vrai moulin à paroles, et les autres persos parlent par dessus. Donc on s'est retrouvé avec le choix suivant : soit on le met au même niveau que les autres, et il éclate les tympans de l'auditeur à chaque fois qu'il l'ouvre, soit on l'éloigne des autres personnages de façon à aligner les volumes sonore. On à choisi la 2nde solution. Elle est moins crédible, mais rend l'écoute netement plus confortable.
Mais c'est le même acteur qui interprète ces 2 personnages, et il vient de changer de micro au profit d'un équipement supérieur, ca devrait déjà se ressentir dans la qualité de l'enregistrement. (en tous cas les tests sont concluants, a voir par la suite)

Le reste des voix te dérangent parce que tu les confonds? Et bien voilà qui me pose de gros problèmes. J'aurais aimé avoir ce retour plus tôt, parce que ca va devenir difficile de changer les voix des persos après 1h30 de saga. L'important pour la suite c'est que les persos principaux (inqui, les 4 Spaces marines et le technopretre) soient identifiés.


Ensuite, tu parles de l'ambiance sonore de second plan. Le soucis c'est qu'il n'y en à pas beaucoup. Un bruit de clavier par-ci, un bouton d'appel d'ascenseur par là, pour le reste c'est relativement calme. Je comprend ce que tu veux dire par "des bruits de moteurs et de "bzzz bizzz buzzz"" et je te rejoins sur ce point: pour un mono ou une saga courte je l'aurais fait, mais là je ne peux pas me le permettre. Je suis d'accord avec toi, ça me saoulerait vite d'avoir l'impression d'entendre une armée de robocop dès que les personnages vont du point A au point B. Qui plus est; c'est en accord avec le background : ces armures sont suffisament silencieuses et discrètes pour permettre à son porteur d'etre furtif (ouais, je sais, moi aussi ca m'a fait rire, mais c'est le BG officiel, et en ma faveur, donc j'en profite)
([url]aux fans de 40k[/url] : ceci ne s'applique qu'aux armure energétiques, pas aux armures tactiques dreadnought dites "terminator")
De plus, tous les points d'attaches de ces armures sont magnétiques, donc on ne peut même pas étoffer la bande sonore de bruits d'ambiance de sangles de sac a dos, ou de holster qui fait "klang klang" contre la cuisse du porteur. Mais ta remarque sur les bruits de pas est pertinente, j'en prends bonne note.

Quand aux divers influences et clins d'oeil, oui, tu as raison, ca en est truffé. Ca ne se limite pas à une petite blague empruntée à tel film ou tel comique dont je suis fan. Tu est passé sur le site, tu as vu les images, as-tu remarqué que l'inquisiteur à le visage de Soeur Marie Thérese des Batignolles? Que l'ultramarine à celui du Captain Sad dans Heavy Metal? Que le maquillage du jeune gothique est une référence direct à Eric Draven "The Crow"?
même le pourriture communiste de l'Ep4 et l'incident entre un technicien et un servocrâne de l'Ep2 sont des private joke.

Et pour finir, je dirais que j'ai aussi constaté ces différences de volume sur l'Ep1. J'ai en projet de le refaire à l'occasion. Pas prochainement, je vais attendre qu'on y gagne encore en technique, mais j'ai prévu d'en faire une V2 pour corriger ce défaut.



Et merci de tes retours

qwrkup - Jeu 27 Fév 2014, 21:31 a écrit:
Pour ce qui est du scénario et du background, je n'ai aucun souci avec tes choix. En effet, je ne connais pas l'univers, et j'avais justement lut dans un de tes postes que tu t'adressais surtout aux fans. N'en demeure que ... même en s'adressant aux fans, on peu faire une oeuvre assez ouverte pour pouvoir être comprise sans avoir "toutes" les références. La moitié du temps j'ai "admis" que c'est comme ça que ça marchait et puis c'est tout. Ou bien qu'il y avait surement une raison justifier de faire ceci ou cela.

En fait ce n'est pas ce qui m'a le plus gêné. Et je me suis rendu compte aujourd'hui (soit le lendemain du poste) que j'avais oublier d'aborder un point (je vais donc en profité tout de suite). Tout d'abord je mettrais de coté l'aspect "musique". Je n'avais pas vu qu'elles étaient composé pour l'occasion. Pour te dire elles sont suffisamment réussis pour que je les aient crue tirée un d'un jeux vidéo WH40k (si ça existe ... mais que ça existe ou non, je pensais qu'elles pouvaient en être tiré). Bref, je reste sur ce que j'ai dit, et si à l'occasion CleptoPorte refais des musiques, la qualité est déjà très bonne mais je serais pas contre le fait d'avoir plus de rythme (mais ça ne regarde que moi).

Le point sur lequel je voulais revenir est le rythme, le temps, la gestion du temps. Connait tu la "Blood and Ice Cream Trilogy" aussi nommé "Cornetto Trilogy" ? Il s'agit d'un ensemble de 3 films réalisés par Edgar Wright, écrit par Edgar Wright et Simon Pegg, et dont les personnages principaux sont joués par Simon Pegg et Nick Frost. Les films sont Shaun of the dead, Hot Fuzz et The World's End. Pourquoi je te parle de ça ? le premier est un film de zombi, le deuxième un policier et le troisième un film d'extraterrestre. Un film de zombi n'est pas "dynamique", un film policier qui ce passe dans le village élue le plus calme d’Angleterre pendant 10 ans n'est pas survolté, et un film de complot extraterrestre n'est pas un film d'action. Pourtant ces trois films ont un rythme très soutenu. Ça ne vas pas "vite", ça prend son temps, mais ça prend son temps énergiquement. Dans shaun of the dead, quand le gars ce réveil et comate sur le canapé avec l'autre qui glande en jouant à des jeux vidéo, avant d'allez acheter une glace en traînant du pied. Cette scène est TRÈS énergique. On a pas l'impression que le gars traîne des pieds en courant un marathon. Nan il traîne des pieds à mort, on a vraiment l'impression qu'il vas s'endormir debout, mais il vas s'endormir debout énergiquement !
Tu semble confondre énergie et action, rythme et combat. Alors oui, j'ai dit que je m'attendais à plus de combat au début. Mais tu a mal interprété mon propos, je ne m'attend pas à entendre des combats tout de suite. J'apprécie la manière dont tu amène l'histoire. C'est d'ailleurs l'un des points fort de ton histoire : le scénario.
Sauf que ... ça marque de rythme.
Quand ils s'infiltrent ... ça sous entend du suspense, de la tension, de l'inquiétude. Il y a deux manières de faire une infiltration. Soit les mecs entre, l'un part en éclaireur devant, prévient les autres par radio pour leur dire que tout est bon, un des gars peut dire "hey c'est quoi ça ?" avec une musique de suspense et d'angoisse, suivit d'un envole de pigeons et le chef qui dit "p*tin de pigeon" et juste après le gars de la radio dit "hey je vois un truc" deuxième grosse monté d'angoisse "ça ce rapproche | merde tu es repéré ? | a non p*tin c'est juste un pigeon" ...
Ou bien alors, tu peu avoir un ensemble de personnes qui marche lentement en ligne droite en ce faisant la gueule ... et qui arrive au bout façon "bon ... c'est cool, on a croisé personne".
Je te rassure, tu n'est dans aucun de ces deux cas. L'un n'a aucun rythme, aucune intensité, aucune énergie, et l'autre en a beaucoup. Les deux racontes la même chose, mais d'une manière différente. Le problème est que tu es très proche de la deuxième méthode (de ce que je me rappel).

Et c'est là tout le drame, tu a un scénario avec de l'actions. Tu souhaite explorer ton scénario en prenant ton temps, et tu a tout a fait raison. Mais tu peu prendre ton temps avec un montage et un rythme énergique !
Un exemple qui je l'espère nous parlera à tout les deux : "Les aventuriers du survivaure" de Knarf. Lui il prend son temps pour décoller. Il prend carrément son temps. 4 épisodes pour quitté un spatiaux port (dans un space opéra je l'ai déjà dit, mais je trouve que c'est énorme de mettre 4 épisodes pour décollé ... mais ça n'engage que moi). Oui mais il met 4 épisodes bourrés d'énergie et de fougue pour prendre son temps à décoller ! Ce n'est pas contradictoire.
Parce que les dialogues sont rapides, incisifs. C'est concis, direct. Il met une grosse claque dans la gueule et ils passent à autres chose. Pourtant les aventuriers du survivaure ne sont pas entrain de courir dans tout les sens. Non, ils passent 4 épisodes à se tourner les pousses sur la passerelle et dans les chiottes. Mais il y a un sacré rythme dans se tournage de pousse.

Et c'est là que j'en viens au truc que j'ai oublier de dire : 20 minutes ? vraiment ?
Plusieurs fois en écoutant tes épisodes je me suis dit "ça commence à être long, on doit pas être loin de la fin" (parfois les musique n'aide pas, le volume augmente progressivement, manière de dire "c'est la fin" alors qu'en faite non, c'est juste la fin de la scène). Et presque à chaque fois, quand je me le suis dit pour la première fois j'en étais à 10 min.
20 minutes ... pourquoi pas. Ok c'est ton choix, je ne critique pas ce choix. Ce que je reproche par contre, c'est tout les "temps de poses" entre 2 répliques. Si tu faisais un montage plus rapide (en réduisant certain temps superflux entre deux tirades) et que les dialogues devenaient plus fluide, je pense que chaque épisode fondrait de 5 min (pour passé à 15 min). 20 min pourquoi pas, mais il faut qu'à la 19eme minutes l'auditeur se disent "quoi c'est déjà fini, c'est trop génial, j'ai l'impression que ça vient seulement de commencé". A partir du moment où l'auditeur voit le temps passé, c'est qu'il y a une perte de rythme, une perte d'énergie. Et je me répète, perte d'énergie ne veux pas dire perte de vitesse. Je ne te dit pas que chaque personnage doit parler plus vite, non (enfin ... parfois si ... je pense que ça serait pas une mauvaise chose ... mais si c'est ton choix de les faire parler comme ça ... je dit rien) ! Généralement quand les personnages parlent lentement, il y a une grosse tentions sous-jacente, et plus c'est lent, plus c'est tendu. Mais là c'est pas le cas, il n'y a pas réellement de tension.
Par contre tu pourrais t'arranger pour que les phrases de chaque personnages soit moitié plus courte (exemple vers 10 min de l'épisode 2). Je ne dit pas qu'ils doivent dire moitié moins de chose, mais que les choses qu'ils disent, ils devraient les dirent par moment en deux fois. C'est pas grand chose (si ce n'est plus de boulot de montage) mais ça pourrait augmenter le rythme de ton épisode.
Si tu veux un exemple concret, envois moi un MP, j'ai rencontré le même genre de problème de "monologue interminable" et j'ai appliqué cette solution de "recouper" (après enregistrement des répliques), et au final la scène parait moins longue et plus fluide.

Et enfin pour les voix ... ne tien pas trop compte de ma remarque. La plupart des personnages sont clairement identifier. Peut être que le problème c'est juste qu'il y a trop de voix masculine. Tu a un certain nombre de personnage dans ton aventure, et ils sont souvent ensemble. Mais ils ont tous une fois d'homme ... du coup je distingue facilement ceux qui ont une voix typé, et je mélange un peu ceux qui sont "moins" typé. Mais c'est plus un problème personnel qu'une critique. Je suis certain que beaucoup d'autre s'en sorte beaucoup mieux que moi à l'écoute et identifie facilement tout les personnages.

anubis - Ven 28 Fév 2014, 11:44 a écrit:
Ah ben oui, des voix féminines, dans mon casting, y'en a pas beaucoup. J'envisage d'en mettre, mais les persos n'ont pas encore fait leur apparition.

Je vois très bien les films dont tu parles. Enfin deux des films, j'ai pas vu Hot Fuzz. Seulement tu décris des scènes avec des personnages qui se déplacent au ralenti. C'est vrai que le le rendu est énergique, mais c'est surtout grâce au visuel. Le personnage est filmé en gros plan, avec la caméra qui le suit. Lui il traine des pieds mais du le décor autour et derrière lui s'en retrouvent à donner l'impression de bouger très vite. Imagines la scène que tu décris mais avec une prise de vue éloignée. Même persos, même actions, meme allure, même disposition du décor, etc.... seulement la caméra est placée à 50m:
Shaun apparait dans le champ de vision à droite de l'écran, pousse paresseusement la grille de la propriété, avance en trainant les pieds, fait mollement un signe de la main a son voisin uqi lave sa voiture, se dirige vers la gauche de l'écran où se trouve la porte de l'épicerie.....
mais c'est tout le public qui s'endort avant qu'il ne se soit procuré sa glace.
seulement dans une saga audio, on n'a pas de visuel, il faut compenser autrement.

d'autant plus que, comme toute saga qui se passe dans un univers relativement compliqué, il y à toujours un moment ou un autre où il y a des descriptions ou encore telle ou telle explication à donner sur tel ou tel élément. Et comme tu l'as remarqué, j'ai choisi de faire la saga sans narrateur pour m'aider a fournir ces explications.

J'ai bien le perso principal qui commence la saga ne disant "voici où j'en suis, et voici pourquoi c'est arrivé", tout le monde se doute qu'il reviendra à la fin en disant "voilà, c'est ici qu'on a commencé mon histoire" mais pour le reste il n'intervient plus.

Bon pour compenser j'ai créé le personnage de Vicconius. C'e'st toujours pratique d'avoir un "gamin" qui découvre le monde en même temps que l'auditeur et qui pose toujours la question qui intéresse celui qui ne connais pas l'univers du genre "woooooooo, a quoi qu'il sert l'astropathe?" ou "c'est quoi qu'le bien suprême?".

Mais voilà, difficile d'être énérgique quand un personnage se lance dans un long monologue d'explications. A moins de l'intégrer dans un passage dynamique du scenario, mais c'est pas toujours possible de faire ca de facon crédible.


en fait, pour mon système narratif, je m'inspire, enfin j'essaye de m'inspirer, du film d'animation Immortel ad vitam, écrit et réalisé par Enki bilal en s'inspirant de sa propre bande dessinée. L'histoire est passionnante, mais racontée de facon calme, posée. Il y à très peut d'action, les personnages sont souvent statiques, à bavarder dans un décors intéressant en regardant la ville. Et les musiques sont en accord avec le visuel. (comment ca mon pseudo est un clin d'oeil a ce film/BD ?) Pourtant une fois pris dans le film on ne vois plus le temps passer

malheureusement je n'ai ni l'expérience ni le talent de Bilal.

Ce n'est pas mon premier scénario, mais c'est ma première adaptation en pièce radiophonique. Aussi bien sûr que je suis preneur de tous les conseils que tu saura me donner. Parce que je n'ai pas trouvé d'infos pertinente dans les tutoriels

qwrkup - Ven 28 Fév 2014, 13:06 a écrit:
Je n'ai pas eu beaucoup de retour, et je serais bien présomptueux de dire que j'ai raison et que ma façon de faire est génial. Mais je peu te donné un exemple de "comment j'ai essayé de contourner le problème".
Dans mon épisode 2 de l'intemporel, je me suis retrouvé à un moment donné avec 2 gros monologue un peu long ...
http://meand.re/Chronique-2-Les-moteurs ... t-le-reste
sur l'épisode de 12min36 (avec résumé) c'est à la minute 6:47.
sur l'épisode soundcloud (sans résumé) c'est à la minute 5:53.
la solution que j'ai mis en place pour redinamyser le dialogue est la suivante. Le premier monologue fait par Proff à été redécoupé en plusieurs morceaux, et plutôt que de juste "énoncer" la description de la passerelle, il répond aux questions des autres personnages. Puis ensuite il y a le monologue de résumé par le capitaine à qui j'essais de donner un ton très énergique. le tout soutenue par une musique rythmée. Sinon, écoute attentivement le temps que je met entre deux phrases prononcé par deux personnages différent, le temps que je met entre chaque tirade de chaque personnage est plus cours que celui que toi tu met, ça aide à rendre le dialogue plus énergique (enfin, ce n'est que mon point de vu, peut être que je me trompe complètement ^^")
Maintenant je suis certain que j'ai moi même encore beaucoup de chose à apprendre.

Mais pour revenir à ton exemple de caméra à 50m. C'est vrai mais ... il y a des astuces en audio. Tu peu refaire un découpage plus incisif. Regarde les aventuriers du survivaure. Maintenant c'est une chose d'avoir une ambiance calme, mais s'en est une autre de ne pas avoir de rythme. Les gars de ton aventure ont beaucoup d'énergie pour certain. C'est dommage que seule leur tirade soit énergique, mais pas le dialogue dans son ensemble.

anubis - Ven 28 Fév 2014, 19:45 a écrit:
J'ai eu la possibilité (enfin) d'écouter ton exemple, je vois ce que tu veux dire.
Effectivement, c'est plus énergique. Je vais en tenir compte pour les prochains épisodes.

Encore qu'avec le recul, je trouve que les longs monologues ne sont pas trop dérangeants pour le technoprêtre (qui est un personnage froid tellement cybernétisée qu'il ne ressent plus d'émotions) et pour l'inquisiteur, parce que ça aide à poser son coté calculateur malveillant.

Mais effectivement, pour les spaces marines ca semble s'imposer.

Merci de l'astuce.

Blast - Sam 01 Mars 2014, 07:01 a écrit:
Dans l'ensemble je partage la vision de Quarkup. Je n'ajouterai que deux remarques:
Dans les (bons) films, le sound design est essentiel ET discret. Pour bien s'en rendre compte (et s'en inspirer), écouter, en coupant l'image, des (bons) films aux ambiances similaires à ce que vous voulez mettre en scène. C'est souvent bluffant de réaliser la quantité de sons divers, lesquels sont généralement réalisés en post-prod (foley), donc rajoutés consciemment et volontairement.
Pour mettre ensemble un mec qui gueule avec d'autres qui parlent normalement, essayez d'appliquer un compresseur sur le premier et posez une réverbe sur l'ensemble des voix pour lier ls tout.


- Page 2 -

anubis - Sam 01 Mars 2014, 16:16 a écrit:
ok j'essayerai de faire plus attention aux bruitages la prochaine fois que je regarderai ce genre de film.

je n'aime pas trop utiliser les outils genre compresseur ou limiteurs, qui ont trop souvent tendance à s'entendre. Mais dans ce cas là, je pense qu'en effet ca s'impose quand même.
merci du conseil

Blast - Sam 01 Mars 2014, 18:01 a écrit:
S'il est bien réglé, un compresseur ne s'entend pas, sauf à des oreilles vraiment exercées. Comme tous les effets, en fait.
La seule difficulté, c'est que ce n'est pas forcément un outil facile à régler et que s'il est mal réglé, ça s'entend particulièrement.
Mais ce n'est pas une raison pour s'en priver. Faut juste être délicat et bien conserver une version avant/après à écouter le lendemain pour vérifier qu'on est toujours du bon coté de la barrière.

anubis - Lun 03 Mars 2014, 07:35 a écrit:
d'accord, on va essayer de faire comme ca.

de toutes facons, si on veut maitriser le compresseur, il va bien falloir qu'on s'y essaye un jour.

merci du conseil

CommandantValg - Lun 17 Mars 2014, 16:21 a écrit:
Je viens de relire ce qu'a écrit Qwarkup, et je pense sincèrement que tes épisodes gagneraient à être plus court. La 1ere fois que j'ai écouté ta série, j'ai à plusieurs reprises regardé mon MP3 (et ma MP5) parce que je me disais "Quoi, l'épisode est déjà fini ?", parce que au niveau durée c'était vraiment long et au niveau du rythme ça cassait. La musique monte, on croit que c'est fini, eh ben non.. Tu devrais faire des épisodes de grand max 15 min, et faire plus attention au rythme, quitte à utiliser moins souvent le thème pour les transitions, et mettre à la place un petit jingle ou une autre musique (à tu écouté celles de Dawn of War ?).

anubis - Mar 18 Mars 2014, 20:32 a écrit:
pour le petit jingle sur les transitions, oui pourquoi pas, je n'en ai pas trouvé qui me convienne vraiment, mais si j'en dégotte un pourquoi pas.

La durée des épisodes s'impose d'elle même: je part de la situation A, et je veux finir l'épisode au moment où l'histoire en est à la situation B, et entre temps il faut que j'insère certains éléments parce que je les trouve droles et bien placés, et d'autres éléments parce qu'ils seront importants pour la suite. Dans les dialogues j'essaye de réduire au minimum, mais ce n'est pas toujours facile (où alors on tombe dans ce que je reproche à beaucoup de sagas : on se retrouve avec des dialogues qui ne sont pas bien amenés, ou avec des personnages qui ne réagissent pas comme ils le devraient)

mais j'essayerai d'etre encore plus regardant sur le temps, d'autant plus que ce n'est pas ce qui était convenu avec le monteur à l'origine.

En revanche, le quelques prochains épisodes sont déjà écrits, voire enregistrés pour certains.
Et eux.......... ils ne sont pas plus court

CommandantValg - Mer 19 Mars 2014, 12:41 a écrit:
Disons que tu as le prologue pour t'améliorer.

Yyunko - Mer 19 Mars 2014, 12:48 a écrit:
J'ai un peu jeté une oreille (^^) à ta saga, pour la longueur des épisodes je pense que ce n'est pas un problème,
tu n'a qu'a scinder les épisodes en deux, au montage et les sortir en même temps pour les gens qui préfèrent la brievetée non?

anubis - Mer 19 Mars 2014, 13:27 a écrit:
oui bien sûr que c'est possible.
techniquement ca consiste juste a diffuser un même épisode sur 2 lecteurs au lieu d'un seul. Ce que je trouve illogique, personnelement.

ca plairait a ceux qui préfèrent des épisodes plus courts, mais ca gênerait ceux qui, au contraire, préfèrent écouter tous les épisodes d'une saga d'une traite.
je ne vais pas pouvoir satisfaire tout le monde.

thetchaff - Mer 19 Mars 2014, 14:38 a écrit:
Bah si. Tu proposes une version coupée en 2 et une complète. Comme ça tout le monde est content.

anubis - Mer 19 Mars 2014, 14:50 a écrit:
je n'en vois pas du tout l'utilité, mais pourquoi pas, si ca vous fait plaisir.

on fera un test pour la sortie de l'épisode 5

qwrkup - Mer 19 Mars 2014, 15:08 a écrit:
je voulais pas mètre mon grain de sel mais, juste pour dir, si tu utilise des jingles de transition (oui je suis tout a fait d'accord avec toi, c'est pas simple d'en trouvé un qui te plai, moi je m'en suis fait un sur mesure avec l'aide d'un pote) a la place des musiques, que tu dynamise les dialogue avec des echange plus sec et moins mou. sur un enregistrement qui faisait 20 minutes, tu vas peut etre passe a 15-16 min. rien que ça ça vas raccourcir ton épisode qui en étant plus dynamique paraitra moins long.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 20 Août 2014, 23:52  −  Sujet du message : Re: 40K DEATHWATCH - la parodie de Warhammer 40.000
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
39 ans · 65 posts
Inscription : 26 Juin 14
A travaillé sur :
40k DEATHWATCH
L'épisode 7 (V2) est disponible à l'écoute et au téléchargement.

Pour rappel à l'origine j'avais l'intention modifier l'épisode car le jeu d'acteur d'un des personnage ne me convenait pas. Néanmoins après plusieurs essais personne n'a réussi à interpréter le personnage comme je le voulais. Du coup je garde quand même l'acteur, et la voix n'a pas changée. Mais j'en ai profité pour corriger quelques défauts et faire quelques ajustements.

Je le signale ici, car du coup le peut de différence avec la V1 de cet épisode ne justifie pas que je le présente à nouveau dans la rubrique "nouveautés"


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 15 Déc 2014, 19:47  −  Sujet du message : Re: 40K DEATHWATCH - la parodie de Warhammer 40.000
Répondre en citant
Postulant(e)
Postulant(e)
Avatar de l’utilisateur
17 ans · 30 posts
Inscription : 21 Octobre 14
Les trois premiers liens de téléchargements ne fonctionnent pas (chez moi, en tout cas).
Le navigateur internet m'indique "File not found". Y a-t-il un autre site ou cloud où l'on pourrait avoir les épisodes 00, 01 et 02?
Je veux connaître le début... :smt022

Linigrhf et fière de l'être!


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 15 Déc 2014, 23:41  −  Sujet du message : Re: 40K DEATHWATCH - la parodie de Warhammer 40.000
Répondre en citant
Créateur(trice)
Créateur(trice)
Avatar de l’utilisateur
39 ans · 65 posts
Inscription : 26 Juin 14
A travaillé sur :
40k DEATHWATCH
oui étrange.... merci de l'avoir signalé, je ne m'en serais pas aperçu sinon.
le lecteur du premier post, au dessus des liens, fonctionne, tu peux écouter les épisodes avec. Sur soundcloud il n'y sont plus. A une demi heure l'épisode, sur un serveur qui autorise un maximum de 2 heures, on comprend vite pourquoi.

En attendant que je ne corrige le problème, si tu veux les télécharger, tu peux aller sur le site officiel.
http://40kdeathwatch.jimdo.com/

PS si tu aimes l'univers de Wh40k, profites-en pour faire un tour du coté des bonus et fausses publicités


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 17 Déc 2014, 11:04  −  Sujet du message : Re: 40K DEATHWATCH - la parodie de Warhammer 40.000
Répondre en citant
Postulant(e)
Postulant(e)
Avatar de l’utilisateur
17 ans · 30 posts
Inscription : 21 Octobre 14
Super! Merci! :)

Linigrhf et fière de l'être!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze