Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Mar 25 Juil 2017, 06:49
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message Publié : Dim 27 Juil 2014, 04:10  −  Sujet du message : Comment écrivez-vous vos scénarios ? (forme)
Répondre en citant
Neto-technicien
Neto-technicien|Neto-technicien|Neto-technicienne
Avatar de l’utilisateur
598 posts
Inscription : 1 Juillet 14
Kradukman - Mer 08 Jan 2014, 18:25 a écrit:
Bonjour à tous !
Suite aux discussions sur le modèle de scénario pour Open Office je me pose quelques questions sur la mise en forme de vos scénarios.

Pour ma part, j'utilise CeltX avec son template "pièce radiophonique".
Mes scénarios ont la forme suivante:
- Personnage : nom du personnage.
- Dialogue : ben le dialogue, parfois j'utilise l'option parenthèse pour les indications, parfois je mets simplement des parenthèses moi-même, ça va tout aussi vite. Ces indications sont soit pour le jeu (triste, joyeux, chuchote) soit pour la technique (EQ téléphone, filtré par un mur, etc)
- Note de production : là, je décris tout. Bruitages, sentiments/actions des personnages, résultat que je veux simuler au mix (dézoom sonore, transition, etc...).
- Scène : assez rare que je l'utilise mais je ferais bien de m'y mettre, ça simplifierait le déplacement dans le script.

Je n'utilise donc pas les options musiques et bruitages pour ne pas pourrir le catalogue master.
Bon, après, il reste les histoires de catalogues master, catalogue d'acteurs, rapport, etc...

Enfin, pour finir, j'envoie toujours le celtX à mes acteurs comme ça, si on décide de modifier le script pendant l'enregistrement, on peut le noter.

Et vous, comment faites-vous ? :) (logiciel, template, forme, etc)

DestroKhorne - Mer 08 Jan 2014, 18:28 a écrit:
Yop, pour ma part je résume plutôt en trame scénaristique. En fait je sais exactement comment va finir la saga, je connais mon univers et mes persos, et j'essaye de trouver un chemin entre mon début, ma situation initiale et ma fin :)

cecomog - Mer 08 Jan 2014, 18:44 a écrit:
Personnellement, j'ai deux étapes pour l'écriture du scénario:

1) L'écriture initiale, sur bloc-notes (si, si j'ai osé :D) que j'utilise pour faire une version initiale, avec un logiciel simple et rapide. qui prend cette forme:

Personnage 1 - ligne de dialogue
Personnage 2 - ligne de dialogue

*information bruitage, mise en scène etc...*

2) Une version "finale" sur open office qui prend cette forme:

Personnage 1: (éventuel information complémentaire) ligne de dialogue
Personnage 2: (éventuel information complémentaire) ligne de dialogue

Info Bruitage
Information contexte, ambiance


Voila, après niveau enregistrement, bah je me réfères au curseur et si besoin je réécoute mes anciens enregistrements :D

Baagy - Mer 08 Jan 2014, 19:11 a écrit:
Pour ma part, j'écris un bref résumé de la saga pour commencer, pour pouvoir me donner une petite idée sur comment elle va se passer. Puis, j'écris un autre résumé mais cette fois sur chaque épisodes pour me rendre compte et planifier ce qui va passer durant l'épisode.

Une fois que j'ai fais ça, je passe à ma première phase d'écriture de manière free-style (souvent et même exclusivement manuscrite) où j'écris vite fait mon scénario sans forme avec plein de fautes d'orthographe (mais par rapport à un plan bien précis).

Puis, je réécris le texte sur l'ordinateur pour qu'il soit plus présentable (en espaçant chaque répliques). Je le met bien en forme avec les précisions sur les bruitages que j'utiliserai.

Après, je le fais souvent relire à une personne extérieure et après avoir reçu ses avis dessus, je procède à une seconde réécriture en profitant de l'occasion pour modifier, améliorer ou encore ajouter des choses.

Donc voilà comment je procède pour l'écriture de mes textes.


PS : Précision, j'écris toujours sur Bloc-notes et une fois que j'ai finit un texte, je le met avec sur un Google Doc.

ClaXus - Mer 08 Jan 2014, 19:21 a écrit:
Alors personnellement jusque maintenant je faisais exactement comme Kradukman donc CeltX sauf que j'utilise également Scénario pour résumer mon scénario global ! J'utilisais aussi la liste également pour mes personnages sous CeltX!
(Je l'utilise en fait toujours pour cette saga)

Mais voulant des couleurs, je vais passer sous Word tout bêtement, je pense me régler des styles rien que pour ça !
(Je sais pas si ça se partage mais si je peux je n'hésiterai pas!)

Donc moins techniquement je fais comme DestroKhorne, le début puis la fin et on comble le tout (donc d'abord l'écriture du scénario global puis des dialogues).
Pour Talkbeders, c'est un peu spécial, donc j'écris simplement le "monologue" sous Word!

Yyunko - Mer 08 Jan 2014, 19:33 a écrit:
Personnellement, je fais tout sous open office, le premier jet, les corrections, la mise en forme, pratique avec l'export en .pdf
sans oublier de zollies couleurs et polices d'écritures. Après... j'ai testé celtx et comme beaucoup j'ai été rebuté par la limitation même si on
passe outre la mise en page automatique.
Après au niveau scénaristique, je fait 3 méthodes :
-soit j'ai l'idée d'un scénario et j'ai déjà tout, c'est a dire début, milieu et fin et donc j'écrit un premier jet qui me plait direct
-Soit j'ai un concept que je développe et j'écris que j'ai début et fin je comble au milieu
-soit je part de la méthode décrite dans le PDF formidable de Javeldose sur l'écriture du scénario

Kradukman - Mer 08 Jan 2014, 19:41 a écrit:
Merci pour vos réponses. :)
Mais ce qui m'intéresse plus que votre processus d'écriture, c'est la forme finale de votre scénario. Forme n'est pas le bon mot, c'est plutôt mise en page (gestion des couleurs, police, taille de texte, alignement, tout ça).

Yyunko - Mer 08 Jan 2014, 20:13 a écrit:
et bien dans mon cas :
-Titre centré taille 14,
-sous-titre centré taille 13 + nom de l'auteur du scénario
-2 sauts de ligne
-liste des acteurs en taille 12 sous la forme : "- George = Yyunko = G"
-2 saut de ligne
-début du scénario écrit en taille 12, didascalies en italique, ambiances et bruitages en gras.
-Scénario sous la forme :
"G *tabulation* énervé Y'a plus de lait au frigo! Bruitage de frigo et ambiance de cuisine"
J'ajoute aussi diverses rebriques qui diffèrent selon les scénario et envoie d'un PDF personnalisé a chaque acteur avec rôle et réplique surlignés
des indication en début et sur mes tout derniers scénarios mise en situation et bio du personnage.

voila si c'est le genre de réponse que tu attend ^^

qwrkup - Mer 08 Jan 2014, 20:16 a écrit:
J'allais te décrire le processus et ainsi singer mes prédécesseurs, mais précisions faite (post précédent), je répondrais seulement à la question initial :

Je fais mes scripts sous forme final de fichier XML.
Chaque personnage à une balise propre :
Code:
<Keurt> je raconte n'importe quoi pour Kradukman </Keurt>
<Nick> nous somme à 10.000 année lumière de toute civilisation, qui est ce Kradukman ? </Nick>
<Keurt> cherche pas, c'est pour Netophonix </Keurt>


Pour ce qui est des nuances d'interprétation, j'utilise les options (je pense pas que ça s'appel comme ça, mais je connais pas le terme exacte), j'en ai choisi une que j'appel "genre" et que je reprend très souvent.
Code:
<Nick genre="dubitatif"> je crain de ne pas comprendre </Nick>
<Keurt genre="très énervé et passant ces nerfs sur Nick"> de toute façon tu ne comprend jamais rien </Keurt>


J'encapsule des dialogues dans des ambiances
Code:
<Ambiance genre="ambiance lourde">
   <Nick> eu ... je ... </Nick>
   <Keurt> je ne te parle plus, et puis je me casse ! </Keurt>
   <Bruit> marche énergique </Bruit>
   <Bruit> Porte qui claque </Bruit>
</Ambiance>

Cela me permet de clairement délimiter la durée d'une musique, d'une ambiance, de n'importe quoi
Et je créé toute les balises dont j'ai besoin, que ça soit pour des dialogues ou des bruitages.

Vous allez me dire "tu délimite clairement la durée, mais comment tu fais pour faire un passage ou tout le monde parle ensemble ?"
Question pertinente que je résout de cette manière :
Code:
<Ensemble>
   <Proff> on parle tous en même temps </Proff>
   <Keurt> l'auditeur ne comprendra rien du tout </Keurt>
   <Nick> qui veut du café ? </Nick>
   <Frank> fermez vos gueules j'essais de dormir </Frank>
   <Cidile> vous savez où j'ai mis toutes mes culottes ? j'ai froid </Cidile>
</Ensemble>


Le gros inconvénients est lorsqu'il y a de la mise en scène complexe. Quand j'ai par exemple une musique (qui sert généralement de "référence") qui commence au milieux d'une ambiance, ambiance qui ce termine peut après. Puis qu'une autre ambiance commence et que la musique ce termine. Tel quel le code XML ne serait pas correct (il faut qu'une balise n'ai qu'un seul père). Donc je dois ruser.

Pour l'affichage des scripts j'envisage de me concentrer sur la technologie XSLT pour générer différents format lisible et imprimable (par d'autres, parce que moi le XML ne me pose aucun souci :P mais je suis certain que ce n'est pas le cas de tout le monde). Et pour ce qui est de la diffusion par le web, je compte me pencher sur le XHTML qui, il me semble, permet d'interpréter du XML en HTML avec complément CSS (mais pour ça, il faudra que je me renseigne encore, peut être qu'en faite il me sera impossible de faire ce à quoi je pense).

PS : Je dis "scripte" car ce que j'écris n'est pas à proprement parlé un scénario. Il n'y a pas toutes les informations qu'on peut retrouver dans un scénario, tel que les déplacements des personnages, les descriptions de scènes et autres.
Je part du principe que l'auditeur n'entend que ce que les personnages disent, et ce que les son décrivent. Et par conséquent, je me concentre pour rendre le scripte compréhensible sans annotation, de sorte que le résultat final soit compréhensible à l'audio (car à l'audio, les annotation il y en a pas).

Duarf - Mer 08 Jan 2014, 20:27 a écrit:
Pour répondre à la question posée par Kradukman, je considère mes textes de saga MP3 comme des textes de théâtre. J'ai donc la même mise en page que pour mes pièces.

Le nom du personnage, un tiret quadratin, le texte, avec un empattement à gauche qui laisse bien apparaitre les noms des personnages. Les intentions sont parfois indiquées entre parenthèses. Le contexte, quand c'est nécessaire est précisé en didascalie.
Et c'est tout ce qu'il y a sur mon fichier texte, en dehors d'éventuels commentaires plus ou moins débiles en note de bas de page.

Je ne mentionne pas les bruitages sauf cas particuliers quand j'imagine un effet bien précis où que j'ai envie de caser le cri Wilhelm (parce que je fais ce que je veux !)
Du coup, lors du montage, je peux prendre toute la liberté que je veux par rapport au texte comme au théâtre.

Voilà. Bonne année.

Baagy - Mer 08 Jan 2014, 20:39 a écrit:
Kradukman a écrit:
Mais ce qui m'intéresse plus que votre processus d'écriture, c'est la forme finale de votre scénario. Forme n'est pas le bon mot, c'est plutôt mise en page (gestion des couleurs, police, taille de texte, alignement, tout ça).

Sur un Bloc-notes, on ne peut pas parler de mise en forme donc pour mois c'est simple : Le titre (ou numéro d'épisode), l'album (la saga), quelques espace et le texte (avec des espaces entre les lignes). La police est par default et c'est noir (mais, je me sers plutôt des symbole pour la forme. Tous ce qui sera entre () se sera des bruitages ou des actions et tous ce qui sera entre [] se sera les ambiances et les musiques).

Je reste dans la simplicité absolu.

Yyunko - Mer 08 Jan 2014, 20:47 a écrit:
Je trouve ça amusant de voir comment chacun a des méthodes très différentes, je n'aurai jamais pensé voir de scénario en xml par exemple,
après je savais que le bloc était assez populaire, personnellement je trouve les scénario écrit dessus pas très clair et dur a se repérer
tu utilise quoi baagy, la recherche de mots ou le lignage pour trouver des répliques ou des paragraphes spécifique?,
maintenant que j'ai écrit ça je me rend compte que ça dépend aussi de la longeur de tes textes.

Kradukman - Mer 08 Jan 2014, 20:56 a écrit:
Effectivement, c'est intéressant (le script en XML :D ).
J'ai l'impression qu'il y a une dépendance aussi avec la manière d'écrire. Personnellement, je ne note pas les musiques lors de l'écriture sauf si j'en veux vraiment une précise. De même, mes bruitages sont vagues (gunshot, explosion, bruit de pas, vroum, etc...).

Autant, après discussion par mp, je comprends l'utilisation d'open office/word (voire du XML à la limite :p ) ou la non utilisation de CeltX à cause de ses limitations, autant le bloc note, j'ai du mal. C'est à cause du tuto de Knarf ? Parce que ça n'est pas spécialement plus pratique qu'un word (ou tout autre logiciel de traitement de texte) et c'est surtout très moche.

Valkyria - Mer 08 Jan 2014, 21:10 a écrit:
Pas mal toutes ces p'tites méthodes, pour ma part je commence par utiliser une trame :

Citer:
SAISON 1.
Épisode 1. (Personnages, scènes clés, ** faisant référence à des idées notées par ci par là)
Épisode 2. (bah la même ^^)
Etc...


Ensuite, pour l'écriture des épisodes, je suis ma trame en écrivant mes dialogues de la façon suivante :
Citer:
Galead, Bourrin & Ewylos : 3 mètres ?!

(bruitage fuite cartoon + Musique Finntroll “Bakom Varje Fura”)


Nain (au loin) : Non mais ça va pas la tête... Hé ! Mais reve’nez bande de baltringues ! Me laissez pas comme ça !
Ewylos : Euh, on prend juste un peu d’recul sur le combat ! C’est un peu mieux pour élaborer une tactique...

(Exemple tiré de La Prophétie d'Almoria - Épisode 2)

Donc en général, une mise en page ressemble à ça.

Titre de la saga : police Arial /taille : 12, gras
Sous-titre : taille : 12 / En gras, majuscule, et en dessous en italique le titre de l'épisode.

Écriture des dialogue en 12, noms des personnages en gras et colorés, et tout ce qui ne relève pas du dialogue lui même en italique, et centré pour les bruitages.

Le tout écrit sur Google Drive afin de pouvoir partager et co-écrire facilement.

qwrkup - Mer 08 Jan 2014, 21:18 a écrit:
Personellement,
si je fais du XML c'est justement pour avoir une bonne structuration sous bloc note.

La raison pour laquelle j'utilise le bloc note est la non limitation de la taille des lignes. J'ai en horreur les retours à la ligne automatique.
Lorsque je produit, je dois réussir à écrire aussi vite que mon cerveau imagine des conneries (qui ne sont pas toutes bonnes à garder au final). Mais pour ça j'ai besoin d'un éditeur de texte qui :
1) n’essaie pas toute les deux secondes de me casser les c*µ£$%lles avec de la mise en forme automatique, de la correction orthographique et j'en passe
2) qui ne reviennent pas à la ligne tant que je lui ai pas dit

Une fois que j'ai pondu mon texte, je le dégrossi, je le relis, je le recoupe etc... et je commence à le mettre en forme.
Après je commence à peaufiner la forme des dialogues et les indications de bruitage, en passant en plein écrans.
Et avec un éditeur basique (gedit sous linux, c'est le plus proche équivalent de bloc note sous windows), le plein écrans, sans les retour à la ligne ça fait 1 ligne par personnage et je trouve que ça donne une bonne vision général de l'ensemble de la scène.
Ça permet aussi de vérifier qu'un personnage ne se met pas à parler sans arrêt dans une réplique interminable.

Et au final, un fichier XML, c'est juste un fichier texte de base. Du coup j'ai pas de limitation avec les fichiers du genre .odt ou .doc(x) qui nécessite une appli pour l'ouvrir ... avec les fichiers texte on peut les ouvrir absolument partout en étant certain que ça bloquera jamais.


- Page 2 -

Zylann - Mer 08 Jan 2014, 21:19 a écrit:
Le bloc-notes, c'est LE MAL : un éditeur de texte qui ne supporte qu'un seul retour-arrière (CTRL+Z), je trouve ça limite en plus du reste :D
Mais par là j'entend le "Bloc-notes" de Windows, prenez en plutôt un qui lui au moins en vaut la peine : Sublime Text 2 ou encore Notepad++ :p

Plus sérieusement, j'alterne entre Celtx et LibreOffice/GoogleDocs.
Dans le second cas, voici la mise en forme que j'utilise :

Scène X - Titre (centré)

DONALD -- Coin coin, je suis un canard.
/* En fait c'est pas un canard, c'est juste son nom */

MICKEY, super joyeux -- Bonjour, Donald !

(Stab orchestral, surprise) <== je n'utilise pas de parenthèses, mais des chevrons. J'ignore hélas comment les écrire, le forum me les échappe^^"

DONALD -- AAAH ! <couac≶</couac≶ Une souris qui parle !

(Donald s'enfuit, bruit de course sur graviers)

MICKEY, surpris -- un canard qui sait parler aux souris?

MICKEY et DONALD -- Voilà !


Ensuite, j'espace chaque réplique d'une demi-ligne (sauf les plus courtes, quand ça s'enchaîne vite), puis si j'ai le temps, je donne une couleur à chaque réplique, pas trop claire ni trop flashy. C'est drôle parce que certains des réflexes de mise en forme me viennent de la programmation en code :D
Dixit quelqu'un qui a commencé à écrire ses sagas sur une calculatrice graphique Casio

@Quarkup: bon, j'ai été grillé entre temps, mais ça ne te freine pas trop d'écrire directement en XML? Ça fait beaucoup à taper, non?

qwrkup - Mer 08 Jan 2014, 21:29 a écrit:
Zylann a écrit:
@Quarkup: bon, j'ai été grillé entre temps, mais ça ne te freine pas trop d'écrire directement en XML? Ça fait beaucoup à taper, non?


Pour la mise en forme ici utilise la balise
Code:
[code][/code]
ça échappe tout, c'est comme ça que j'ai mis mes < et > de balise.

Oui ça prend du temps mais en faite non, ça ne me fait pas perdre du temps ^^.
Comme l'a demandé Kradukman, on parle de la version final du texte. Avant d'arrivé à une version XML propre, je passe par une version texte "brute". Pendant la parti brute (où le nom des personnages se résume souvent à la première lettre de leur nom) j'utilise le XML uniquement pour des effets compliqués à décrire, comme par exemple pour signifier que plusieurs personnages s'exclament en même temps. Toi dans ce cas là tu fais comment pour décrire que 2 ou 3 personnages disent une chose en simultanées ?

Souvent, je "complète" le texte avec toute les balises fermantes proprement placées après coup. Ça prend du temps, mais ça oblige à bien re-réfléchir à la trame, être sur que j'ai rien oublier, que j'oublie pas de faire parler un personnage qui est là depuis le début, mais qui ne dit rien (quand c'est le cas je prend une réplique d'un autre personnage qui à déjà trop parlé, je remet en forme pour que ça colle à celui qui à rien dit, et ça fait l'affaire). Et j'en profite aussi à ce moment là pour ajouter les indentations ^^

PS: il n'y a que le bloque note windows qui soit si limité :P sous linux avec gedit j'ai autant de ctrl+z que je veux NIARK!

Kradukman - Mer 08 Jan 2014, 21:51 a écrit:
Pour les persos en même temps, soit je le mets en indications (les parenthèses là), soit... heu... je décide au mix qu'ils parlent en même temps selon la pertinence des répliques.

Qui plus est, j'essaye de toujours diriger mes acteurs via skype ou autre donc généralement ils n'ont besoin que du texte brut (les dialogues) vu que je leur fournis les autres indications et je leur donne la réplique. Je pense que ça joue beaucoup et c'est pour ça que je ne m'ennuie pas avec les didascalies ou autres. Les notes que je place dans le scénario sont essentiellement des notes de mise en scène/réalisation techniques qui peuvent me servir de rappel pour diriger l'acteur.

Exemple :
Ce que je dis à mon acteur : là t'es dans l'autre pièce, t'entends tout à travers le mur parce que les autres crient.
Ce qu'il y a dans mon script:

JOE
(EQ, criant) TU M'ENERVES !

LUCIEN
(EQ, criant) NON ! TU M'ENERVES !



(DANS L'AUTRE PIECE, BRUIT DE VERRE)

MARC
putain, les voisins recommencent à s'engueuler. Bon, on disait quoi ?


Villimar - Mer 08 Jan 2014, 21:54 a écrit:
Pour mon cas, je fais tous d'abords un brainstorming sur tous les personnages, leurs personnalité et sur ce qui vas se passer dans la saga mp3 . Puis je fais le tri et je découpe en saison si besoin. Puis j'écris une trame narrative. Ensuite j'écris mes épisodes sur Word, sous la forme d'un tableau ( à gauche les personnages, à droite ceux qu'ils disent. Puis j'attend quelque jour et je le relis, si sa me plais je le montre à un de mes amies et après quelque modification je passe à l'épisode suivant.

Zylann - Mer 08 Jan 2014, 22:03 a écrit:
Quarkup a écrit:
j'utilise le XML uniquement pour des effets compliqués à décrire, comme par exemple pour signifier que plusieurs personnages s'exclament en même temps. Toi dans ce cas là tu fais comment pour décrire que 2 ou 3 personnages disent une chose en simultanées ?

Plusieurs solutions, soit j'écris DONALD et JOE, soit MICKEY+JOE+LUCIEN, soit j'écris la même réplique plusieurs fois si les didascalies changent pour chacun, soit j'utilise une "macro" : TOUS.

@Kradukman: la direction d'acteur en live, ça reste un must !

Baagy - Mer 08 Jan 2014, 22:10 a écrit:
Yyunko a écrit:
tu utilise quoi baagy, la recherche de mots ou le lignage pour trouver des répliques ou des paragraphes spécifique?,
Comme je met les noms de mes personnages avant chaque répliques, je recherche le nom et puis voilà.
Zylann a écrit:
Le bloc-notes, c'est LE MAL
Je te dit zut! J'aime bien mon Bloc-notes :p

Kak Miortvi Pengvin - Mer 08 Jan 2014, 22:18 a écrit:
@Zylann & Quarkup : Sinon, pour gagner du temps, ZenCoding dans un véritable éditeur syntaxique et ensuite, feuille de style avancée pour visualisation avancée dans un navigateur web. Avec ça, la frappe devrait franchement plus souple.

Lorendil - Mer 08 Jan 2014, 23:23 a écrit:
Si ! Le bloc note, c'est le mal !
Vraiment très désagréable de travailler avec !

Voici pour moi:
GM- Ce doit être le commissaire qui doit être dans mon placard, je vais lui ouvrir !
J- Non !!
* Toc toc toc *
J- Si ça se trouve, c'est le lutin qui peut être dangereux, réfléchissons un peu avant d'agir !
GM- Ou.. oui, excellente idée !
///////// 1Heure plus tard ////////
J- Ça y est, j'ai pris ma décision
GM- Ah ! (Admiratif, « Fanatique ») → Suivre mon pilote, ce passage est celui où je veux que tu
suives le ton dont j'ai besoin /!\ les paroles peuvent être changées, c'est le ton, le message qui est
important.

*Bruitage ou musique*

Personnage (Jeu d'acteur spécifique) - Texte à jouer

C'est simple et efficace, ensuite je joue sur les couleurs pour les acteurs, les instructions, bruitages, ambiances, etc... en noir.
J'envoie un PDF la plupart du temps ou je copie-colle.

DrWolf - Jeu 09 Jan 2014, 00:58 a écrit:
Houlala, que de choses compliquées...

Pour ma part, je m'écris tout un tas de résumés sur Open Office (Description des personnages, de l'univers, de la trame princiaple du scénario).

Ensuite, j'écris mon texte sur Celtx sous la forme :

Personnage : Réplique.

Je n'utilise pas d'indications, vu que je préfère diriger tous mes acteurs et actrices. Je ne note pas non plus mes bruitages, vu que j'ai dans la tête une idée d'à quoi ressembleront les scènes.
Cependant, je choisi mes musiques avant d'enregistrer, et je les inscrit dans un Celtx que je garde secret.

En bref, je fais du travail de cochon avec mes scénars...

DestroKhorne - Jeu 09 Jan 2014, 12:12 a écrit:
Ah ben du coup ça change tout, je travaille sous word personnellement et de la manière suivante :

Saga - épisode XX


Perso : Perso 1, perso 2, etc...
Ambiance de vaisseau, musique Titre, Album, Dossier

Perso 1_ ça alors, on est dans un vaisseau (il marche vers la passerelle) l'espace est magnifique.
Perso 2_ On est pas là pour admirer l'espace (léger silence, on augmente le volume de la musique vers 1:26, Il toque sur la vitre) C'est du solide tout ça.
Perso 1_ Déconne pas, c'est la mort qu'il y a dehors. (transition, fin de musique, musique titre 2, album 2, dossier 2 )
Perso 3_ patati patata...

-FIN-



Voilà

Blast - Jeu 09 Jan 2014, 13:21 a écrit:
Pour moi c'est généralement :
1ère phase - bloc note (papier) + stylo. Ça me permet de rédiger très rapidement mes bases de dialogues, de mettre des flèches pour changer des séquences, d'encadrer ou mettre des étoiles ou des symboles sur des passages importants, de raturer, de laisser des passages encore vides, à développer plus tard. Bref, simple et rapide + une bonne vision de l'ensemble.
2ème phase - mise au propre le plus vite possible (pour ne rien oublier des inserts, notes de bas de page et surtout pour savoir me relire en me servant de ma mémoire plus que mon écriture chaotique) sur Celtx, généralement au format pièce radiophonique.

MimiRyudo - Sam 11 Jan 2014, 11:45 a écrit:
Amusante la solution sous XML, ça doit être clair, c'est pas mal du tout ! L'arrêt des bruitages ou musique est un truc que j'écris parfois, mais pas tout le temps, et vu comment fait Quarkup, ça n'est plus un problème.

Sinon, ma solution préférée (quand j'écris pour moi-même ou pour les réalisateurs que ça ne dérange pas) ça reste Word. C'est rapide, on fait ce qu'on veut. J'utilise la forme suivante, un peu théâtrale comme disait Duarf :
"Perso (toujours en toutes lettres, parfois en gras) (parfois une indication, relativement rare) : Dialogue (indication si besoin) Dialogue.
< Bruitage ou musique si envie particulière >
Perso 2...
< Parfois une indication de décor farfelue, pour orienter les acteurs >"

Par exemple, typiquement (plus souvent en Arial 9, interligne simple, mais parfois en Times 12 ou Courrier New 12... bref, je m'en fiche un peu en fait) :
Citer:
L'aventurier : Comment y aller autrement qu’en marchant ? Quelqu’un a une idée ?
< Sifflement d’oiseau qu’on entend (pour exprimer le silence) >
L’aventurier : Personne ?
< Sifflement d’oiseau plus fort >
< L'aventurier se retourne vers chacun de ses compères, désespéré > (typiquement l'indication useless, mais qui aide éventuellement au rythme de la phrase-)
L’aventurier : Bon… Puisqu’il n’y a pers…
< Gros sifflement d’oiseau >
Jim (en fond) : On dirait que…
La fée : Le piaf veut nous dire quelque chose !


J'ai utilisé CeltX à la demande de Kradukman pour la nuit des clés à molette... Plus simple qu'une description, voici le script : http://www.mimiryudo.com/nouvelles/LNDCAM.celtx (uniquement pour ceux qui ont CeltX). Même là, j'avais commencé par prendre des notes sous Word, pour la raison évoquée par Blast concernant son bloc-note papier (je visualise mieux, je peux déplacer facilement des scènes, écrire au brouillon...)
Bilan de cette seule utilisation de CeltX :
- je me suis globalement plus galéré que si j'avais utilisé Word (si je valide trop vite le nom du perso, genre "COMMISSAIR" il crée une nouvelle fiche qu'il faut aller supprimer ; j'écrivais parfois le début du dialogue dans le nom du perso ou la didascalie, et vice-versa...)
- ça m'incitait à découper en scènes, et préciser des indications de décor, être plus directif peut-être... Bon, c'est aussi l'idée du scénario qui voulait ça...
- il est dommage que le script en entier (j'entends avec les petites notes et tout) ne puisse être extrait en version PDF ou DOC, histoire de modifier un peu le côté visuel. Ca aurait été particulièrement sympa dans le cas de LNDCAM.
- le rendu final est quand même super pratique en cas d'acteurs multiples et de script un peu long, pour éviter que quelqu'un n'oublie une réplique.

Voilou :)

Je suis un robot qui aide l'équipe du forum à faire son travail.

Mon avatar est Robot de Jean-Philippe Cabaroc sur The Noun Project, sous licence CC BY 3.0.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  
cron


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze