Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Mer 26 Avr 2017, 09:58
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message Publié : Jeu 24 Juil 2014, 21:53  −  Sujet du message : [Mono] La Chose
Répondre en citant
Neto-technicien
Neto-technicien|Neto-technicien|Neto-technicienne
Avatar de l’utilisateur
598 posts
Inscription : 1 Juillet 14
Octovos Draak - Ven 17 Jan 2014, 09:43 a écrit:
Bonjour à tous !

Me voilà de retour, avec un nouveau mono des Profanations. C’est le plus gros (tant en terme de durée – une demie heure, mon record – qu’en terme de travail fourni) qu’il m’ait été donné de réaliser.
Cette sortie, après un an d’inaction (disons plutôt d’apparente inaction :D ) est l’occasion pour moi d’annoncer une chose importante. Importante à mes yeux, du moins : je cesse dès à présent mes activités sagasphériques, pour me consacrer pleinement à l’écriture. Il y aura bien un dernier mono des Profanations, mais il sera réalisé par mon cher confrère Gambitux (sur ce que je considère comme le meilleur de mes scénarios).

Ça peut paraître stupide, mais je tenais à faire un beau fermé de rideau plutôt que de m’éclipser en silence. Je reste bien évidemment présent sur le forum, et prêterai toujours ma voix à qui voudra. ;)

Fin de la parenthèse, place au spectacle ! :smt031

- La Chose -

(image : ./Netophonix - Le forum • Voir le sujet - [Mono] La Chose_files/pochette_la_chose.jpg )

Bande annonce:


Télécharger le mono complet:
La Chose (format mp3)



Ecouter en streaming:
Par ici (en bas de la page) !


Citer:
Je suis le docteur Grégor Zaïovzky. Écoutez-moi. Ne détournez pas les yeux. Il n’est pas trop tard pour tous nous sauver. Tout a commencé avec la mort de ce patient, sous mes yeux. C’était il y a vingt ans. Écoutez bien…


Les autres mono de la série: par ici !

Mon site: par ici !



Si vous avez aimé, n'hésitez pas à accorder un petit
(image : ./Netophonix - Le forum • Voir le sujet - [Mono] La Chose_files/icon_bravo.gif )



Comme d’habitude, pas besoin d’avoir écouté un seul autre mono de la série pour savourer pleinement celui-ci. Et, comme les autres, c’est un mono d’horreur… Mais un peu différent, cette fois. Enfin, vous verrez par vous-même. Je n’en dis pas plus pour ne pas altérer mon précieux suspens… :D

Bonne écoute, et n’hésitez pas à me faire part de vos impressions. :smt020

Tendresse et chocolats. :smt049

DestroKhorne - Ven 17 Jan 2014, 09:52 a écrit:
Oh ouais ! Je file écouter ça tout de suite après tant d'attente !

sarastern - Ven 17 Jan 2014, 10:53 a écrit:
alors, je n'ai pas écouté les anciennes profanations depuis longtemps, donc ce que je vais dire est peut-être faux.

Ce qui distinguait les profanations des autres créations qu'on trouve par ici, outre le coté horreur, c'est l'aspect mystico-mystérieux qui baignait tout ça. Les histoires de fantômes ou de malédictions. C'est quelque chose qu'on retrouve ici dans la première partie du mono, mais qui disparaît très vite. Dés qu'on aborde la forme de vie extraterrestre, le soufflet retombe, et il n'y a plus de mystère, plus d'angoisse. On attend simplement de voir ce qu'il vont faire pour éviter que la créature prenne un nouvel hôte.

Attention, quand je dis que le soufflet retombe, je parle seulement de la tension et de l'angoisse, mais le mono reste très plaisant à écouter y compris dans cette seconde partie, et globalement, je n'ai vraiment pas vu (entendu) passer cette demie-heure.

Autre point qui me chatouille un peu : la conclusion. Mais pourquoi donc ce psychiatre, qui sait pourtant très bien qu'à la mort de son hôte, la créature n'a qu'à aller en chercher un nouveau, décide-t-il de trucider tous les passagers de la navette ?

Niveau jeu d'acteur, c'est très convaincant, mais c'est pas vraiment un casting de débutants, donc le contraire aurait été étonnant.

Je laisse à d'autre le soin de parler technique. Je ne m'y connais pas assez pour être critique, et rien n'est venu perturber mon oreille d'auditeur lambda.

DestroKhorne - Ven 17 Jan 2014, 12:01 a écrit:
sarastern a écrit:
Autre point qui me chatouille un peu : la conclusion. Mais pourquoi donc ce psychiatre, qui sait pourtant très bien qu'à la mort de son hotte, la créature n'a qu'à aller en chercher un nouveau, décide-t-il de trucider tous les passagers de la navette ?

Une seule raison valable : la peur et la précipitation des évènements

Stewolf - Ven 17 Jan 2014, 15:25 a écrit:
Ouais, cool, une nouvelle "Profanation", je l'attends depuis Haloween celui-là, je commente dès que je l'ai écouté.
Dommage que t'arrêtes, j'espères que tu reprendra après assez vite, c'est super bien ce que tu fais.

Lorendil - Ven 17 Jan 2014, 15:45 a écrit:
Alors pour mon ressenti, sarastern a vraiment bien résumé ce que je pensais, sur le petit point négatif également.
sarastern a écrit:
Mais pourquoi donc ce psychiatre, qui sait pourtant très bien qu'à la mort de son hôte, la créature n'a qu'à aller en chercher un nouveau, décide-t-il de trucider tous les passagers de la navette ?

La chose était enceinte, les bébés sont peut-être dans les autres passagers, mais peut-être pas assez développés pour pouvoir changer de corps comme la mère et de manière générale, s'il les tuent tous, les formes iront tous chez le doc', il n'aura qu'à réitérer ce que son prédécesseur a fait. Non, la fin est cohérente.

Djtim - Ven 17 Jan 2014, 16:49 a écrit:
Pour moi, c'est clair et net: tu termines en beauté!

Octovos Draak - Dim 19 Jan 2014, 18:01 a écrit:
A ceux qui ont déjà écouté, merci pour vos retours.

Quant à la fin, je me permet de donner ma propre opinion (qui n'est qu'une hypothèse, je ne suis pas allé vérifier dans la tête de ce cher Benjamin Falcone, et je n'ai d'ailleurs aucune idée de ce qu'il a pu devenir depuis :D): je pense que Benjamin n'avais tout simplement pas la force de Zaïovzky, et que, devant l'horreur de cet événement imprévu, son esprit a perdu tout sens logique pour saisir la solution la plus simple (malgré tout ce que le docteur lui avait expliqué sur les capacités de La Chose à errer d'un hôte à un autre). DestroKhorne l'a résumé mieux que moi. :D

Mais je trouve l'explication de Lorendil tout aussi pertinente. Alors, allez savoir... Je pense que chacun peut se forger sa propre opinion là-dessus.

sarastern a écrit:
Ce qui distinguait les profanations des autres créations qu'on trouve par ici, outre le coté horreur, c'est l'aspect mystico-mystérieux qui baignait tout ça. Les histoires de fantômes ou de malédictions. C'est quelque chose qu'on retrouve ici dans la première partie du mono, mais qui disparaît très vite. Dés qu'on abordela forme de vie extraterrestre, le soufflet retombe, et il n'y a plus de mystère, plus d'angoisse. On attend simplement de avoir ce qu'il vont faire pour éviter que la créature prenne un nouvel hôte.

Bien vu ! C'est l'effet voulu, d'où l'aspect "différent" par rapport aux anciens monos. D'abord, on cherche à comprendre; ensuite, on cherche à combattre. Avant, je me contentais du premier aspect.

sarastern a écrit:
globalement, je n'ai vraiment pas vu (entendu) passer cette demie-heure.

J'en suis ravi ! ;)

Stewolf a écrit:
Dommage que t'arrêtes, j'espères que tu reprendra après assez vite, c'est super bien ce que tu fais.

Merci. ^^
Quant à reprendre, pas de sitôt malheureusement, j'ai vraiment envie de progresser dans le domaine de l'écriture , et je n'ai déjà que trop tardé. Quant à concilier écriture et réalisation, c'est malheureusement hors de portée pour moi.
Je vais sans doute publier quelques nouvelles sur mon site, et proposer quelques scénarios sur le Neto. Qui vivra verra. :)

Encore merci à tous. ;)

Ian - Dim 19 Jan 2014, 18:57 a écrit:
J'ai tout simplement adoré ! Sache que j'ai passé un excellent moment ! J'ai eu peur de la conclusion vu la tournure que prenait l'histoire mais tu rends la chose (ah ah quel humour :D) super super bien :) !
Bravo :smt023 !

Magero - Lun 20 Jan 2014, 18:01 a écrit:
La Chose, ou le mono marquant à la fois le retour et la fermeture de rideaux de notre aimé Stephen K..Heu, pardon, Octovos Draak :D !

Alors tout d'abord commençons par l'essentiel, l'histoire !
Je l'ai trouvé vraiment bien menée, bien rythmée et tenue laissant toutefois un suspens final qui en fait un retournement de situation tout à fait..En fait... probable mais surprenant car complètement inattendu, se terminant, comme la plupart des Profanations, sur une note mitigée empreinte d'un avenir incertain et noir.
Bref, ce que j'aime ! :smt033
Cependant, on pourra regretter le manque de clarté sur certains détails comme la profession qu'a le personnage incarné par Bohort et, parfois, un rythme un peu plus redescendu, plus lent mais pour au final, mieux poser l'ambiance et bien illustrer le fait que la chose, à chaque instant, chaque secondes, "suce" l'énergie vital de notre pauvre Grégor.
J'en vois certains qui ont un peu rechigné le fait que "la chose" en soit ne soit qu'un "vulgaire" alien.
Je leur répondrais alors "Pourquoi n'étiez-vous pas déçu alors pour certaines profanations ? Ce n'était que le diable après tout..."
Que la chose soit un Alien n'enlève rien à la superbe de ce mono, absolument rien et la fin est en parfaite concordance avec ce que j'imaginais lorsque le personnage de Bohort apprends la terrible nouvelle.


Niveau jeux d'acteur, rien à redire. (Mis à part un certains B112, mais quel homme celui là !! Quel jeux !! :B :B )
On pourrait juste regretter un peu le manque de punch de Grégor mais ça se justifie par l'histoire au final et ce n'est qu'un détail.

Niveau technique, non plus, rien à redire, tu es vraiment bon la dedans. Tant dans les bruitages que le choix des musiques qui étaient parfaites ! Mention spéciale pour celle où Grégor se détache du cable et meurt, seul, dans l'espace, je veux son nom ! ;).

En bref, tu vas terriblement nous manquer mon grand ! :smt022
Mais bon, je me console en me disant que tu n'as pas encore totalement tiré ta révérence et qu'il nous manque encore le cadeau final, ton dernier scénario en date que j'attends avec impatience ! ;)

Kosmos - Lun 20 Jan 2014, 21:58 a écrit:
Magero a écrit:
La Chose, ou le mono marquant à la fois le retour et la fermeture de rideaux de notre aimé Stephen K..Heu, pardon, Octovos Draak :D !


Comme je l'avais déjà dit, les Profanations, c'est plus du Lovecraft que du King.

Et cette fois encore, Octovos Draak ne m'a pas déçu, tant par son scénario que j'ai trouvé bien ficelé et au final, trop court à mon goût (nan parce que 30 minutes c'est relativement court pour mono aussi bien, on en veut plus :3), que par le montage et le mixage, qui encore une fois sont parfait, avec le bruitage là où il faut, et des musiques au top, surtout celle dont parle Magero là:

Magero a écrit:
Mention spéciale pour celle où Grégor se détache du cable et meurt, seul, dans l'espace, je veux son nom ! ;).


Bref, du (très) bon travail, du bon Lovecraft (oui, j'insiste, ça n'est pas du King mais du Lovecraft, nan mais !), une bonne Profanation !

En parlant de King, si vous voulez kidnapper Octovos Draak et l'obliger à continuer ses Profanations comme le fait une femme dans un livre du Maître de l'Horreur, je suis prêt à donner son adresse, moyennant finance bien entendu ;)

DestroKhorne - Mar 21 Jan 2014, 12:18 a écrit:
Bon, ça me fai mal de dire ça là, mais j'ai enfin écouté et...
C'EST TROP DE LA BALLE !!!! J'EN REVEUX ENCORE !!! ENCOOOOOOOORE !!!!
Bref, j'aimerais réellement remettre un bravo à la série des profanations. C'est de loin ta meilleure création, de très très loin :smt023
Juste, pourrais-tu communiquer la liste des musiques utilisées ? :3 Elles sont justes magnifiques.
Encore GG pour cette magnifique création.

Octovos Draak - Mer 22 Jan 2014, 18:55 a écrit:
Merci les gars ! Vous allez me faire rougir... :D

Concernant les musiques (attention, je spoile les différentes scènes): comme d'habitude, je me concentre sur une ou deux bandes originales pour donner une certaine "unité" à l'ambiance. Ici, il s'agit dans 85% des cas de musiques du fil Oblivion (les titres les plus marquants que vous avez pu entendre sont Ashes of your fathers et Temples of your gods, dont les titres proviennent accessoirement d'un poème mettant en scène le héros légendaire Publius Horatius Coclès. Pour les autres titres, je vous invite à découvrir la bande son du film de vous même. Je vous la conseille chaudement !).

Ajoutons à ce cocktail 14% de musiques du film Gravity (les passages dans l'espace, évidemment :D ). Pour la petite incursion de Zaïovzky dans l'espace, j'ai utilisé le titre Gravity (dans l'ordre, le dernier de l'album, mais les deux titres précédents sont tout aussi excellents. Alors si vous recherchez de l'épique, foncez !).

Les plus malins auront remarqué qu'il reste 1%. Tout simplement pour la scène de l'Eglise, où j'ai préféré un titre sonnant plus "médiéval", plus sombre et mystérieux.


Voilà voilà, vous savez tout !
Encore merci pour vos superbes critiques, venant de vous ça me fait d'autant plus plaisir. :smt049

Quand au débat, plutôt Stephen ou Lovecraft, disons aucun des deux. Je dirais plutôt que c'est du Octovos Draak. :D

MimiRyudo - Sam 01 Fév 2014, 15:23 a écrit:
Excellent mono des Profanations à nouveau.
Tout a déjà été dit ci-dessus : c'est différent de d'habitude, car il y a la deuxième partie "en plus" (et en ça, ça me rappelle plus la nouvelle Peintre Profane, où il y avait aussi une plus grande part d'action du héros que dans les précédentes histoires où il est souvent plus passif). Ce n'est pas mieux ou moins bien, c'est juste différent... ça oblige à rationaliser, et je pense que c'est une bonne chose quand même, pour ne pas s'enfermer dans un genre purement mystérieux.

L'histoire est vraiment bien imaginée, créée, racontée. C'est clair et facile à suivre, malgré l'évocation de deux époques, trois lieux... La fin ne m'a pas choqué spécialement, mais pour le coup, rester sur un mystère sans en savoir plus sur "l'action entreprise en réponse" aurait eu un certain effet (un truc qui fait imaginer qu'aller dans l'espace avec la Chose n'est pas une bonne idée comme le protagoniste - et l'auditeur - l'a cru si fort, puisqu'on en revient avec 50 fois plus de ces bestioles...)
Le jeu d'acteur est convaincant, et le mixage de très bonne qualité. On en redemanderait... du coup, c'est dommage que tu arrêtes les réalisations audio (... mais c'est une très bonne chose que tu continues à écrire ;))

Enyd - Lun 03 Fév 2014, 00:09 a écrit:
Je ne te connais pas, ni tes précédentes créations, mais ton mono m'a bien plu ! Une ambiance bien fat comme on aime et une réalisation impeccable, j'irai voir d'autres créations.

J'ai eu un peu de mal avec le jeu d'acteur du premier patient avant sa mort. Malgré l'effort du jeu, je suis pas rentré dedans Pas de soucis avec les autres persos par contre.

Et la montée en puissance de la fin était plutôt intense ! J'ai bugé pendant tout le temps du générique :smt026 bravo !


- Page 2 -

Octovos Draak - Ven 07 Fév 2014, 12:10 a écrit:
Merci à vous deux ! :smt049

(Et merci aussi, au passage, à l'équipe de Retrosphère pour le petit passage dans l'émission. ;) )

J'ai pu discuter en privé avec certains d'entre vous, surtout à propos de la fin. Une fin qui fait beaucoup parler d'elle... :D
Je profite donc de ce petit post pour revenir sur ce point:

En fait, cette fin n’en est pas une.
D’abord, La Chose : vulgaire parasite, ou entité intelligente et sous-estimée par le docteur Zaïovzky ? Menée par un simple instinct de survie, ou premier éclaireur d’une invasion d’envergure ? En fait, les personnages du mono n’en savent pas plus que nous. Ils pensent savoir, ce qui est totalement différent.

Ensuite, le psychiatre. Et, surtout, sa réaction face au problème. Une froide décision dans le but de sauver la planète, ou un basculement dans la folie ?

Et puis, La Chose était-elle vraiment « enceinte » ? Ou est-ce le manque d’oxygène qui fait délirer le docteur avant sa mort ?

Autant de questions qui restent sans réponses. Et cette liste n'est pas exhaustive. En fait, c'est un retour au point de départ, en dix fois pire. Avant, on se demandait ce qu'était exactement cette présence: maintenant, on "sait" sans trop savoir, ce qui est affreusement dérangeant et frustrant.

Alors, non, ça n’est pas une fin. Ça n’est qu’un début.
A vous d’imaginer la suite. ;)

SilverSon - Ven 07 Fév 2014, 18:20 a écrit:
Donc à l'adage, tout à une fin auquel on rajoute souvent : sauf le saucisson qui en a deux, rajoutons la suite : et la Chose qui n'en a pas

Moi j'ai bien aimé pour les mêmes raisons que les autres gens, mais aussi parce que ça a fait echos aux nouvelles fantastiques et horrifique que j'ai pu lire, l'écoute de cette chose (ooh la bonne vanne) a été une madeleine de Proust.

Octovos Draak - Sam 08 Fév 2014, 12:46 a écrit:
Merci SilverSon. J'aime beaucoup ton remaniement de l'adage... En fait, c'est exactement ça ! En une phrase, tout est dit. je vais la retenir, celle-là...

En tout cas, content que tu aies ressenti "l'effet madeleine". Je suppose que ça a dû ajouter une autre dimension à l'écoute, peut-être un peu de nostalgie, qui sait ? ;)


PS: pour la petite blague, tu entres en compétition avec Ian, quelques post plus haut ! Mais une touche d'humour, c'est toujours une bonne.... chose. :D

sebluca - Dim 09 Mars 2014, 21:16 a écrit:
Intéressant :) Je donnerais la note de 7,5/10 :smt007

Excellent travail sur les ambiances, c'est sans doute le point fort du mono. Cela tient principalement en une bonne maîtrise des bruitages, un excellent choix musical et ce quelques effets de voix électroniques qui donnent un beau côté futuriste sombre :)
Le jeu d'acteur n'est pas toujours top, la conversation entre le vieux prof et son ancien élève sonne parfois un peu fausse à mon goût. Je pense que ça vient du fait que les acteurs cherchent trop à donner un côté grave et très adultes à leur intonation et en oublie d'être spontanés. Maintenant ... j'admets que ce n'est pas une situation facile à jouer, non plus :smt005
Je ne suis pas extrêmement convaincu par cette histoire d’absorption d' "énergie" ... L'énergie, dans l'humain, naît de la combustion entre les glucides et l'oxygène ... Je vois mal comment on pourrait l'absorber directement :shock: Mais ce détail mis à part, la fin est sympa et compense très bien ;)

Octovos Draak - Sam 15 Mars 2014, 09:27 a écrit:
Merci pour ta critique ! ;)

Juste une remarque:
sebluca a écrit:
Je ne suis pas extrêmement convaincu par cette histoire d’absorption d' "énergie" ... L'énergie, dans l'humain, naît de la combustion entre les glucides et l'oxygène ... Je vois mal comment on pourrait l'absorber directement

Là, c'est mon côté mystique qui ressort. J'utilise le terme "énergie" dans un sens métaphysique, abstrait : c'est ce que, dans d'autres monos, j'ai appelé l'âme, ou le ka (qui ne désigne pas l'âme à proprement parler, mais plutôt une force vitale, ou énergie, dans les traditions égyptiennes antiques).
Le docteur Z. et le psychiatre ne sont finalement que des apprentis sorciers qui jouent avec des forces qui les dépassent, qu'ils tentent de décrire par un vocabulaire scientifique, alors qu'ici le domaine du rationnel est largement dépassé.
Finalement, à la fin, on en sait toujours pas plus sur cette fameuse Chose... Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce qu'elle veut ? Simple parasite, vraiment, ou... autre chose ? :D

sebluca - Sam 15 Mars 2014, 13:13 a écrit:
Octovos Draak a écrit:
J'utilise le terme "énergie" dans un sens métaphysique, abstrait

Au quai, au quai ^_^

Octovos Draak a écrit:
Le docteur Z. et le psychiatre ne sont finalement que des apprentis sorciers qui jouent avec des forces qui les dépassent

Je parlais de "sonner faux" plutôt au niveau des tons et du son des voix. Ils ne collent pas, je trouve, à l'idée qu'on peut se faire de ces deux personnages par rapport à ce qu'ils représentent en tant qu'individus.
Les voix des acteurs sonnent trop "jeunes hommes qui tâchent de parler sur un ton grave". Mais bon, c'est que mon avis ;)

Encore GG quand même :) Et une fin qui stimule l'imaginaire n'est pas toujours un tort :smt016

raoolito - Sam 12 Avr 2014, 17:09 a écrit:
bon, après avoir gardé ce jolie mono plusieurs semaines sur mon disque dur, ben aujourd'hui j'ai pu l'ecouter :)
Je sais que j'arrive après le bal et que mon avis ne vaut pas celui (eclairé) des intervenants précédents, mais alors rapidement, car en fin de compte c'est un excellent monon et j'ajoute également un baissé de rideau magistral.

La suite est simplement un massacre sur plusieurs details que je qualifierais de frustrant sur le scénario.
1- l'histoire est simple: the thing, version energie.. Concept qui fonctionne toujours, mais qui a un defaut, c'est toujours quand on doit commencer à clarifier un poil pour conprendre la methode pour se battre contre the thing qu'on est obligé de casser un peu le mystere. Normal, difficile de faire autrement.
2-Renseignes-toi sur tes sujets puisque tu es scenariste: un asile c'est un hôpital psychatrique, les fous c des patients, et il y a des terminologies qu'il faut soit biaiser astucieusement soit connaitre (en gros se taper quelques pages wikipedia, malheureusement). Je suis sorti quelques fois de l'histoire comme dit l'autre, suite à cela. Le vocabulaire medical est tres strict entre medecins.
3-donc on peut etre interné en psychatrie et devenir millionaire et s'acheter un billet dans une navette ? Nan sérieusement? :D Ha oui c'est vrai, il a ete directeur deux ou trois ans du coup tout le monde fait ses quatre volontés jusqu'à 20 ans plus tard. Logique, ce sont toujours les memes.. 20 ans plus tard.
4-je doute que si on autorise des sorties spatiales, on laisse les visiteurs accrochés à une corde, rien que pour justement eviter les tentatives de suicide qui seraient ô combien, fréquentes ^^ La preuve en mono :P
5-Quand au doc qui decide de trucider les passagers, ben etonnament c'etait logique: il voulait recuperer the thing sur lui pour tenter à son tour de la (les) combattre. PAs bete, evidement ça devient gore du coup :P
5- ha oui! vas voir un pretre et dis lui que tu es possédé par le demon! :P Sa premiere reaction est de demander une expertise medicale, ben oui, renseigne-toi. Les exorcistes ne se trimbalent pas avec leurs croix et eau benite pour asperger le premier venu :P Il y a tout un processus auparavant.


Grosso merdo, toutes ces choses sont analysables aisément: tu as une histoire avec un bon thème et un bon sujet un final et un fil rouge, alors? Ben faut joindre tout cela et parfois frôler la borderline pour trouver une explication à ceci ou cela.

Autre drame pour moi, mais visiblement je suis le seul: j'ai eu du mal a comprendre les derniers mots du docteur. Avoue que c'est genant :P Mais bon, là ce n'est pas grave.
Technique et acting rien à redire, ambiances excellentes, ce qui permet une vraie immersion et un plaisir d'ecoute. Une prod très bonne donc, sauf pour qui cherche un peu autre chose que du film d'horreur.

En tout cas ce qui est interessant maintenant ce seront les futurs scénarios. Tout ceci est extremement prometteur je trouve, good job !

Je suis un robot qui aide l'équipe du forum à faire son travail.

Mon avatar est Robot de Jean-Philippe Cabaroc sur The Noun Project, sous licence CC BY 3.0.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze