Netophonix - Le forum

Un petit univers pour les aventures, series, sketch en mp3 libre sur le net. Informez-vous et discutez sur toutes les sagas mp3.
Nous sommes actuellement le Sam 29 Avr 2017, 03:43
Rechercher dans tout le forum :

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
Message Publié : Mer 22 Juil 2009, 10:30  −  Sujet du message : Quelques conseils avant d'acheter du matériel audio
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur | Administrateur | Administratrice
Avatar de l’utilisateur
GENDER_M 50 ans · 8687 posts
Inscription : 2 Janvier 07
[Topic en maintenance permanente, mais irrégulière. Le marché change très vite.]
Dernière maj Février 2017.

Beaucoup sont les créateurs en herbe qui aimeraient investir dans du matériel pour enregistrer leurs voix voire leurs bruitages ou leur musique afin d'améliorer leurs productions.
Malheureusement il y a tant d'options possibles, de marques, de modèles et de prix que la plupart s'y perdent complètement et finissent par acheter des appareils inadaptés, inadéquats, incomplets ou inutiles.

Ce topic n'a pas la prétention de donner LA solution, car elle n'existe que dans l'oeil de l'acheteur final, mais de débroussailler un peu le marché, tuer quelques fausses bonnes idées et donner quelques pistes.

Préambule et disclaimer
Le marché de l'audio est terriblement actif et changeant. Dans 6 mois, il est possible que la plupart de ces conseils seront obsolètes. N'oubliez pas non plus que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
Lisez donc avec moult précautions et n'hésitez pas à utiliser votre cerveau avant de procéder à l'achat impulsif du truc de la mort qui tuait il y a 6 mois mais qui n'est peut-être plus la meilleure solution.

Ceci posé, essayons de jeter quelques bases :
1- Le choix de matériel doit se faire sur plusieurs axes : Le budget, le "professionnalisme" de la solution, son évolutivité, sa simplicité, sa versatilité, le matériel que l'acheteur possède déjà et veut intégrer dans la solution.
Soyons clair : il faudra obligatoirement faire des compromis, cruels parfois, ou se ranger devant la réalité économique et l'épaisseur de son portefeuille.

2- Pour enregistrer des voix pour faire de la saga MP3, il n'est absolument pas utile d'investir plus que quelques dizaines euros, et encore.
Dans la plupart des cas, les solutions de bases fonctionnent suffisament bien pour enregistrer une voix proprement sans bruit de fond notable.
Celui qui veut acheter du matériel plus haut de gamme et placer quelques centaines voire milliers d'euros dans son matériel le fera uniquement pour des raisons qui le regardent, plaisir, égo, passion, envie d'enregistrer autre chose que de la voix parlée, besoins spécifiques, etc. Toutes ces raisons sont excellentes pour vider sa tirelire, mais pour de la saga MP3, c'est superflu.

3- Pour ne pas faire d'erreur dans son achat, il convient de bien comprendre les différents éléments qui composent toujours la chaine du son : microphone -> préampli -> carte son. Je vous invite à suivre ces liens, et lire attentivement les explications.
La solution que vous adopterez comportera toujours ces éléments, soit séparés, soit regroupés en deux voire un seul appareils.
Bien comprendre ces éléments vous permettra de trouver les points faibles d'une solution et d'y remédier plus facilement.

De l'usage de la carte son intégrée
Toute personne qui passera un peu de temps, par exemple, sur le forum d'Audiofanzine y lira que la carte son intégrée (genre AC'97 ou Realtek) est absolument inexploitable pour un enregistrement et qu'il faut absolument passer par l'achat d'une carte son dédiée à la MAO.

C'est tout à fait vrai... et faux en même temps :

L'élément le moins efficace de cette carte son integrée est le préampli. Celui ci est tout juste efficace pour préamplifier un micro à électret du genre micro blanc à col de cygne à deux balles pour ordinateur, micro casque, etc.
La logique des AFiens (petit nom des membres du forum d'Audiofanzine) découle du simple postulat que ces petits micros peuvent enregistrer une voix mais ils ne sont pas du tout adaptés pour capter toutes les nuances d'une voix chantée ou d'un instrument de musique.
-> Donc il faut un autre micro, lequel ne sera pas adapté pour ladite carte son, donc il faut une autre carte son. CQFD.

Dans la réalité, il existe des solutions intermédiaires qui peuvent être tout aussi efficaces et meilleur marché. Encore une fois, tout dépend de là où on veut mettre la barre en termes de qualité. Si on a 20 pistes de voix, de choeur, d'instruments à empiler et que toutes ont un micro-défaut, on va avoir 20 fois un micro-défaut. C'est rédhibitoire, il faut des moyens d'enregistrement nettement plus sérieux que la carte son intégrée.

En saga MP3, on a rarement plus de 2 ou 3 voix en même temps, donc les micro défauts seront beaucoup moins génant. Du coup la carte son intégrée, décriée avec raison sur Audiofanzine, peut souvent garder sa place dans la sagasphère.

Par contre, l'autre problème classique d'une carte son intégrée est qu'elle est soumise à toutes sortes de rayonnement dans l'ordinateur et ramassent parfois plein de buzz, de bruit de fond, de bruit electrique, etc.
Ben là il n'y a pas trop de solution. Si votre carte son fait à vide autant de bruit qu'un boeing au décollage, il faudra envisager quand même l'investissement dans une carte son externe (sachant qu'elle sera peut-être tout aussi bruyante, malheureusement).

Il est à noter tout de même qu'une solution de type USB donnera généralement (avec des nuances) de meilleurs résultats qu'un micro branché en mini jack dans la carte son. Bien souvent le passage à une solution USB bypassant la carte son interne sera un gros level UP, et ce même avec du matériel d'entrée de gamme.

Solutions à faible coût, 10-15 euros max.
- S'il leur est quasi impossible d'enregistrer correctement du chant ou un instrument de musique, les micros d'ordinateur, micro pour Skype, micro casque,etc. restent quand même une solution généralement suffisante pour enregistrer une voix parlée.
Branchés directement dans l'entrée micro de la carte son intégrée de l'ordinateur, on peut, avec un peu de soin obtenir un enregistrement propre.
Toutefois il faudra veiller au placement du micro et peut-être placer un anti pop pour se garantir un son correct.

- Comme indiqué plus haut, un micro-casque USB donnera souvent un meilleur son qu'un micro en mini-jack. Ceci dit, certains comportent des filtres pour réduire le bruit de fond et donnent parfois l'impression d'ententre la voix dans un vieux telephone. Il faut tester au cas par cas ou demander les avis des utilisateurs. Les micro-casques USB existent dans toutes les gammes de prix.

- du coup, solution hybride pour brancher un micro a prise minijack ailleurs que dans la prise micro de la carte intégrée, on peut essayer ces petits dongles dont parle Kwam qui peuvent faire gagner quelques précieux décibels pour un prix dérisoire.

- Le systeme D : fouillez dans vos vieux cartons, dans le grenier, chez le tonton sympa, sur les brocantes et les vide-greniers du quartier...
Il ne faut jamais oublier qu'une webcam possède un micro, une caméra video aussi, même si ses têtes de lecture sont usées. En clair, tout appareil qui possède un micro et une sortie casque ou ligne est susceptible d'être détourné en un micro pour saga MP3.
Le systeme de karaoke que le grand-père a offert à Noël que personne n'utilise parce qu'on ne possède qu'un seul CD et que la chanson qui est dessus est nulle, le micro intégré à votre ordinateur portable, celui de votre lecteur MP3, le dictaphone de la grande soeur quand elle était secrétaire-dactylo...
Fouillez, fouinez, utilisez votre créativité, ça ne coûte strictement rien et peut donner un résultat fort sympathique.

Voici aussi quelques pistes pour se bricoler un préampli pas cher mais néammoins efficace ici et .
Un autre lien pour se fabriquer un anti-pop bien utile : ici.

Discutez de votre passion autour de vous, il y aura bien un membre de votre famille qui aura un flash et vous dénichera le vieux brol qui prenait la poussière mais qui, dans vos mains, prendra du son à la place, ce qui est plus important.
[notez que, parfois, la solution ne sera pas adaptée à votre carte son intégrée, il faudra traiter la question au cas par cas, notamment en insérant un préampli dans la chaine]

- Ces solutions alternatives possèdent parfois leur propre moyen d'enregistrement.
En effet, il n'est pas indispensable d'enregistrer avec l'ordinateur.

Si vous possédez ou avez accès à un smartphone, vous avez probablement déjà la solution. Le kit oreillette comme micro, une appli d'enregistrement en wav ou haute qualité (gratuite), et voilà. Pas besoin d'autre chose, sauf un anti-pop, peut-être pour éviter de souffler dans la pastille.
Et si votre kit oreillette ne vous plait pas et que vous voulez vraiment sortir des sous, vous pouvez trouver des micro cravate (aussi dit micro lavalier) sur les sites marchands à prix dérisoire. Prenez juste soin de selectionner un micro doté d'une prise jack 3.5mm TRRS, c'est à dire avec 3 anneaux noirs (et non pas TRS, à deux anneaux noirs seulement).

Par ailleurs, beaucoup de lecteurs de MP3 possèdent une fonction enregistrement, on peut aussi recupérer un lecteur/enregistreur de minidisc d'occasion. Passés de mode, on les trouve pour trois fois rien dans les vide greniers (souvent leur batterie est morte, mais on s'en fout c'est pour enregistrer à la maison, il suffit de le laisser branché).
Penser aussi à l'appareil photo numérique, et même les dictaphones, certains sont numériques et donnent un résultat fort honorable.

Encore une fois, si ce qui vous importe est surtout d'obtenir un enregistrement correct et non pas d'avoir la super classe avec un micro qui pèse 2 kilos et du matériel tellement chargé de boutons et de lampes qu'on dirait un sapin de Noël qui a choppé la varicelle, il peut être intelligent de se pencher sur un matériel simple et pas cher pendant quelques minutes et d'essayer d'en sortir le meilleur (parfois ce sera impossible, dans ce cas, tant pis) plutôt que de sortir les $$$.

Solutions "abordables", une trentaine d'euros max
- Si vous n'avez aucun matériel à votre disposition, les micro USB de bureau tels que ceux (qui étaient) produits par Logitec sont (étaient) bon marché, efficaces et en plus ils évitent d'utiliser la carte son intégrée. Plusieurs créateurs de saga MP3 utilisent cette solution avec bonheur. Malheureusement il semble que Logitec ait abandonné ce secteur et il faudra donc trouver des marques équivalentes qui auront repris le marché, ou chercher en 2eme main ou en fin de stock. Par exemple, la marque Trust propose des solutions similaires.

- Breaking news. Thomann a sorti un T-Bone GC100 USB, microphone de bureau USB à électret omnidirectionnel avec une courbe de réponse qui fait rêver pour moins de 16 euros. A ce prix là, on se prend l'envie de le tester même si on n'en a pas besoin.

- Il y a les micros cravate aussi. Perso, j'utilise toujours mon micro stereo d'Archos 100878 mais il est maintenant introuvable.

- A la place de l'Archos, on peut trouver l'Olympus ME-15 qui est un micro cravate mono dans la même gamme de prix. Pareil que pour l'Archos, il faut le brancher dans un micro ordinateur ou un enregistreur qui possède la fonction de Plugin Power (donc pas un Zoom H2, mais un H1 ou un H2n est ok).

- Autre micro cravate assez plébiscité par les videastes amateurs : l'Audio-Technica ATR3350. Mais il faut se souvenir qu'il fonctionne avec une pile bouton et, personnellement, j'ai toujours peur que la pile soit épuisée au moment crucial où j'ai besoin de faire une prise. Mais avec une pile c'est un chouette petit micro pas cher.

- Penser aussi qu'avec un simple convertisseur jack TRS-TRRS (par exemple Rode SC-4), on peut brancher un micro cravate "standard" dans un smartphone, ce qui permet d'éviter la carte son interne de son ordinateur. L'inverse est possible aussi pour brancher un micro TRRS dans un enregistreur externe ou un ordinateur (par exemple Rode SC-3)

- Si vous possédez un micro, genre micro de karaoke ou un SM58, inadapté à votre carte son intégrée, il reste la solution du préampli intermédiaire.
Jusqu'à présent, le préampli le plus plébiscité dans cette gamme de prix est (était?) l'Art Tube MP (prendre le modèle de base, les versions plus élaborées n'apportent rien que la différence de prix justifierait).
Cependant, il semble que suite à une révision tarifaire, il ait dépassé le cadre du "une trentaine d'euros max", ce qui le rend nettement moins attractif.
S'il rebaisse de prix, il redeviendra peut-être une bonne solution, mais quand on considère qu'une interface audio usb d'entrée de gamme coûte le même prix, je serai bien en peine de proposer une solution bricolée quand un système plus complet avec préampli ET sortie USB sera plus pratique et probablement (un peu) plus qualitatif. (Voir plus bas)

Evidement, un préampli ça se bricole aussi. (voir plus haut)

(Parenthèse pour votre micro à sortie XLR : si avec votre micro vous ne possédez qu'un cable avec une prise XLR d'un coté et une prise jack mono de l'autre, foutez le à la poubelle (le cable, hein, pas le micro) et achetez un vrai cable XLR/XLR)

- Toujours pour ceux qui ont un micro à sortie XLR, une autre option intéressante, sur la papier du moins (il y a encore trop peu de retours pour se faire une opinion tranchée) : les ensemble préampli-convertisseur. Ils ressemblent à un tube de métal d'une dizaine de centimètres de long avec une entrée XLR d'un coté et une sortie USB de l'autre. Ils sont alimentés par la prise USB et peuvent même fournir l'alimentation fantôme à un micro statique. Par exemple le T.Bone MicPlug USB.
(mon opinion : Dès que ces petits appareils seront dotés d'un convertisseur 24 bits, ce sera pour moi la solution idéale, souple d'emploi, versatile, nomade, pour brancher un micro "pro". En tout cas, j'en aurai certainement un dans mon stock de matériel. En attendant ce jour... je patiente.)

- si vous possédez déjà un micro ET un préampli adapté et vous pouvez envisager de n'acheter qu'une carte externe qui ne possède pas de préampli, genre BEHRINGER U-CONTROL UCA 202 ou 222. Généralement ces cartes sont en 16 bits seulement, ce qui est dommage. Pas dramatique, mais dommage.
Notez que cette solution est plus ancienne que celle des MicPlugs et risque à court terme d'être obsolète, si elle ne l'est pas déjà. L'avantage est qu'elle permet de brancher un autre appareil qu'un micro, faites donc votre choix en tenant compte des caractéristiques techniques des uns et des autres.


Solution "plus chère, mais encore abordable", moins de 100 euros

Là soit vous avez déjà du matériel de qualité et vous voulez remplacer un élément plus faible, soit vous n'avez rien du tout et les solutions ci-avant ne vous plaisent pas.

Par exemple, si vous n'avez rien du tout, vous pouvez considérer les micros USB. Il en existe sous plein de formes différentes.

- Micro casques. On en a déjà parlé. Pour une 40aine d'euros, on peut considérer le Sennheiser PC 8 USB, par exemple. Utilisé par un certain nombre de podcasteurs. En plus on peut bouger sans détimbrer à la prise de son. Evidemment il faut soigner le placement pour ne pas souffler dans la capsule.

- Autre option intéressante : un micro large membrane USB, par exemple chez Samson (C01U, C03U ou Meteor), MXL (USB 006), Thomann (T-Bone SC440 ou SC450), Behringer (C1U), [n]Superlux[/b] (E205U) ou autre, qui sortent directement en USB à brancher dans l'ordinateur.
Dans cette gamme de prix, vous vous retrouvez avec un micro à large diaphragme, un préampli et le convertisseur (carte son) parfaitement adaptée à de la prise de voix voire d'instrument de musique. Que demander de plus ? Rien, il y a tout dedans.
Ajoutez un antipop et un bon pied de micro solide, et le tour est joué.
L'inconvénient est que c'est tout ou rien. C'est facile d'emploi et plutôt efficace mais absolument pas modulaire ni modifiable.
Thomann propose aussi des packs qui incluent un pied de micro et un anti-pop pour un prix fort abordable.

- Alternative intéressante : le Zoom H1 qui est un excellent enregistreur numérique stéreo sur carte micro SD en 24 bits. Gros avantage : il est nomade puisqu'il fonctionne sur piles, et il peut aussi s'utiliser comme micro USB. Inconvénient, il est très sensible aux bruits de manipulation. Donc en nomade, il vaut mieux le poser sur un pied d'appareil photo ou l'utiliser avec un micro cravate et le garder dans la poche.

- Si l'absence de modularité vous gène, avec un micplug et un Apex 435 et vous avez pour le même prix un micro statique à large diaphragme et son interface avec l'ordinateur. N'oubliez pas l'antipop et le pied de micro.

- Si vous cherchez une carte son avec préampli, il y a plusieurs choix possibles. En dessous de 40 euros, il faut souvent faire des compromis entre une résolution de 24 bits et l'alimentation fantôme, mais entre 40 et 100 euros, on trouve pas mal de cartes sons externes par exemple chez Presonus, Avid, Terrasonic, Behringer, Yamaha, Art...

- Behringer Xenyx 302USB, une petite mixette avec juste une entrée micro et une entrée ligne et sortie USB. A noter que son alimentation fantôme n'est pas de 48 volts, mais seulement en 15V donc pas forcément le meilleur choix si vous optez pour un micro statique, mais pour un micro pas trop exigeant, ça peut faire le job pour pas cher.

- Behringer U-Phoria UMC22, si vous avez besoin d'une alimentation fantôme à 48 volts. Une entrée micro et une entrée instrument, convertisseur 24 bits.

- dans le même genre et pour un prix équivalent, on peut aussi jeter un oeil sur la Alesis Core 1 ou la Lexicon Alpha Studio

Encore une fois, il peut être judicieux de considérer le Micplug comme une alternative (un peu) moins onéreuse pour ceux qui ne cherchent pas le 24 bits (dommage je trouve mais c'est votre porte-monnaie) mais qui ont besoin d'une alim fantôme.

Plus cher (the sky is the limit)
- A l'heure actuelle (je ne parle pas d'achat d'occasion, vous pouvez aller trainer sur eBay ou le Bon Coin, mais prudence, il n'y a pas de garantie sur le matos d'occasion) la plupart des marques proposent des solutions de 100 à 200 euros max. Chacune essaie de faire la différence entre la qualité des préamplis, les options possibles, les logiciels offerts, la qualité du convertisseur, entrée instrument ou pas, un ou deux ou quatre entrée micro, monitoring direct. Il faut faire une liste des éléments qui nous sont indispensables et plonger dans les docs techniques pour faire son choix. Mais si vous en êtes à dépenser 200 euros juste pour une carte son, vous n'avez probablement pas besoin de ce topic.

- En matière de micro, l'APEX 435 semble parfaitement convenir à de nombreux créateurs. Je serais donc bien en peine d'en conseiller un autre. L'inconvénient que je lui trouve est qu'il ne propose pas de pad -10dB, mais comme il semble bien encaisser les sons forts (140 dB SPL max), c'est peut-être secondaire.
Perso, j'ai longtemps utilisé un Studio Project B1MK2 dont j'étais fort satisfait avant d'avoir envie de casser ma tirelire pour me faire plaisir.
Parmi les valeurs sûres financièrement abordables, Knarf (et quelques autres) utilisent avec bonheur un Oktava MK-319 (140 euros env.).
Beaucoup de podcasteurs utilisent aussi un Blue Snowball. En plus il a de la gueule.

- Notez qu'un micro statique n'est pas souvent le meilleur choix quand on n'enregistre pas dans un studio traité acoustiquement. Un bon micro dynamique de scène sera souvent plus adapté pour prendre un enregistrement de voix. Il rejetera plus facilement les bruits externes et sera adapté aux fréquences de la voix. En entrée de gamme, ces micros souffrent souvent des bruits de manipulation et il convient de les placer sur un pied de micro, mais dès qu'on monte un peu en gamme, ils deviennent rapidement des solutions idéales.
L'inconvénient c'est qu'il faut un préampli un peu plus costaud, mais maintenant ce n'est plus vraiment un problème à trouver.

Solutions de qualité mais difficilement trouvables en neuf
Certains constructeurs on eu la malencontreuse idée (pour nous) d'arrêter de produire et de vendre certains de leurs appareils qui faisaient le bonheur des homes studistes. Avec un peu de chance ou de persevérence, on peut parfois les trouver chez certains revendeurs (un carton oublié sur une étagère) ou en vente d'occasion (n'oubliez pas toutes les précautions d'usage).

D'une manière générale, assurez-vous que l'équipement que vous allez acheter tourne bien sur votre plate forme (Windows, Mac, Linux) car dans certains cas les drivers nécessaire sont absents ou instables ou incompatibles 32/64 bits et lisez les commentaire à l'aune de la date de publication de ces commentaires. Les temps ont changé et des commentaires élogieux ne sont peut-être plus d'actualité si on compare avec certains appareils neufs.

Solution nomade
Jadis, pour un enregistrement de qualité nomade, on n'avait guère le choix : un minidisc HD, un bon micro à électret dedans et zou ! Aspic et moi avons souvent utilisé cette combinaison. C'est vrai que ça marche plutôt bien et que la qualité est plutôt bonne.
Gros inconvénient(s) tout de même : -1- le prix du lecteur/enregistreur de minidisc HD fait tousser. C'est de la haute qualité, mais elle a un prix en rapport. En plus il faut rajouter un micro ;
-2- l'interface avec l'ordinateur pour récupérer ce qu'on a enregistré est archaïque, nous forçant à passer par un logiciel dédié, poussif et pénible à l'emploi.

On peut donc l'envisager si on en trouve d'occasion mais depuis il est sorti des enregistreurs/studios de poche qui enregistrent sur une carte flash, SD ou microdisque, s'interfacent directement en USB avec l'ordinateur et même possèdent des micros intégrés. La gamme commence sérieusement à s'étoffer et le choix va rapidement être cornélien. Ça va donc dépendre de ce qu'on veut en faire.

- Zoom H1, on en a déjà parlé. Un micro stéreo, une entrée pour un micro cravate. Pas cher, excellente qualité, mais il est très sensible aux bruits de manipulation. Dommage. Pour sa propre voix, avec un micro cravate, toutefois, c'est parfait. On peut aussi l'utiliser comme micro USB, directement branché dans son ordinateur.

- Zoom H2. Dépassé aujourd'hui. Si vous le trouvez vraiment pas cher, ça peut valoir le coup, mais notez que la plupart des micros cravate ne fonctionneront pas dedans parce qu'il ne délivre pas de plugin power.

- Zoom H2N. Un excellent appareil. Pratique, compact, grande autonomie, versatile. L'appareil idéal pour faire des interviews sur des salons, mais aussi comme micro-USB, ou pour enregistrer une repète de groupe de rock en surround et plein d'autre petites fonction sympa.

- Zoom H4. Dépassé aujourd'hui.

- Zoom H4N. Remplacé par le H5 mais encore dans la course si vous le trouvez d'occase pas cher.

- Zoom H4n pro. Il vient de sortir. Un peu plus cher que le H4n, un peu moins cher que le H5. Je ne comprends pas le positionnement commercial de ce produit. Certes ses préamplis sont meilleurs que le H4n, mais pour quelques dizaines d'euros supplémentaires, on peut s'offrir le H5 avec une capsule interchangeable et des vrais potards au lieu de boutons.

- Zoom H5. Le dernier né de la gamme. Modulaire en fonction des options choisies (micro interne MS, XY ou canon, ou entrée micros supplémentaires), deux entrées micro xlr avec alimentation fantôme. Un super appareil pour amateur éclairé.

- Zoom H6. Comme le H5 mais avec deux entrées micro de plus, soit 6 en tout. Uniquement pour ceux qui en ont l'usage parce que 6 entrées, ça devient rapidement chaud à gérer, et on s'éloigne grandement du simple enregistrement de voix pour de la saga MP3. A réserver au passionné qui en aura l'usage, pareil pour les F4 et F8 plutôt destinés à l'enregistrement de son pour de la video.

A noter que Marrantz, Tascam, Sony, Nagra et plein d'autres marques proposent aussi leurs enregistreurs nomades. Ne pas se cantonner à Zoom dans sa recherche. Je ne cite cette marque que parce que je possède plusieurs de ses appareils et que, du coup, je connais bien les différences entre les modèles, mais les quelquest tests qu'on a pu faire pour l'instant montrent qu'ils sont tout aussi excellents, voire meilleurs.

- Et évidemment le smartphone qu'il ne faut certainement pas négliger. Pour qui n'en possède pas, ça ne vaut pas l'investissement, mais si on en a un, il fera parfaitement l'affaire et on peut aussi utiliser le kit piéton pour séparer le micro de l'appareil.

Conclusion
Le choix reste difficile.
La première question à vous poser est : "Ai-je vraiment besoin de mettre la main à la poche ?"
Si la réponse est absolument positive, la deuxième question est "De quel budget est-ce que je dispose ?"
Et après, tirez votre plan ;)

Image Image Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 10 Fév 2010, 12:05 
Répondre en citant
Créateur
Créateur | Créateur | Créatrice
GENDER_M 23 ans · 136 posts
Inscription : 5 Janvier 10
A travaillé sur :
-Diflik
-Monos
Tout d'abord, merci Blast pour toutes tes explications qui m'ont bien aidées.

J'aimerais juste poser une petite question : où acheter tout ces micros ?
J'ai cherché partout en ville le Samson C01U mais la plupart des magasins n'ont quasiment rien en terme d'enregistrement audio. Suis-je réduit à le commander par Internet ? Ou bien il existe des magasins spécialisés enfouis en ville ?
Ce serait bien plus pratique pour moi si je pouvais l'acheter directement...

Image
"Il est autant de mondes dans le coeur d'un homme que dans cet infini qu'il cherche à maîtriser"
Les Versets de Renovalh, III.1.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 10 Fév 2010, 12:36 
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur | Administrateur | Administratrice
Avatar de l’utilisateur
GENDER_M 50 ans · 8687 posts
Inscription : 2 Janvier 07
Dans un "coin paumé de Normandie" tu n'as aucune chance.
Cherche les magasins d'instruments de musique dans la ville la plus proche (si elle a une académie de musique ou une université, ça devrait exister).

Les magasins d'équipement pour sono/dj/etc. vendent généralement de la grosse daube chinoise pourrie pour les kékéDJ en herbe, donc inutile d'aller voir dans leurs rayons, mais parfois on peut commander par leur intermédiaire.

Dans le cas contraire, effectivement ce sera internet. Essaie Thomann.de, c'est généralement une bonne adresse, fiable, bon marché et une excellente garantie.

Image Image Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 12 Jan 2011, 19:23  −  Sujet du message : Re: Quelques conseils avant d'acheter du matériel audio
Répondre en citant
Postulant
Postulant | Postulant | Postulante
Avatar de l’utilisateur
22 ans · 15 posts
Inscription : 2 Janvier 11
bonjour,

Tu dit que les cartes son intégrées ont souvent un préampli peux efficace car adapté uniquement aux micro-casques et autres babioles...
Est-il conseillé pour moi qui justement compte utiliser un micro-casque, de ne pas chercher à obtenir un autre préampli?

Vingt fois sur le métier remettez vôtre ouvrage.


Il avais tort, c'est largement insuffisant…


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Mer 12 Jan 2011, 20:08  −  Sujet du message : Re: Quelques conseils avant d'acheter du matériel audio
Répondre en citant
Administrateur
Administrateur | Administrateur | Administratrice
Avatar de l’utilisateur
GENDER_M 50 ans · 8687 posts
Inscription : 2 Janvier 07
Ça dépend de sa technologie. Si c'est un micro à electret (comme souvent sur un micro casque), un préampli classique ne fonctionne généralement pas car le micro a besoin de recevoir quelques volts pour fonctionner que ne fournis pas le préampli (certains peuvent fournir une alimentation fantôme, mais ce n'est ni le même voltage ni le même branchement).

Image Image Image Image Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : Lun 05 Sep 2016, 12:49  −  Sujet du message : Re:
Répondre en citant
Créateur
Créateur | Créateur | Créatrice
Avatar de l’utilisateur
40 ans · 38 posts
Inscription : 1 Septembre 16
A travaillé sur :
B.A.D et ABC Microscosmorganic
Lighterthatsome a écrit:
Tout d'abord, merci Blast pour toutes tes explications qui m'ont bien aidées.

J'aimerais juste poser une petite question : où acheter tout ces micros ?
J'ai cherché partout en ville le Samson C01U mais la plupart des magasins n'ont quasiment rien en terme d'enregistrement audio. Suis-je réduit à le commander par Internet ? Ou bien il existe des magasins spécialisés enfouis en ville ?
Ce serait bien plus pratique pour moi si je pouvais l'acheter directement...


Salut, j'en profite pour les sites en lignes + livraison (audio, son, musique) alors Musicstore Allemagne Cologne très bon service et très bon sav livraison en Europe rapide et gratuite selon le budget déployé, et suivant les pays dans lesquels ils les envoient ...

Le second très connu thomaan en concurrence avec musicstore au niveau des prix, donc comparez les deux...
Pour info : j'ai uniquement l'expérience du sav retour de produits avec musictore team qui parle le français... Les budgets comme dans les liens c'est variable ...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre:  


Powered by phpBB © 2000-2007 phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze